top of page

Top 10 des plus beaux cols des Pyrénées

Difficile de départager tous les cols. Chaque cycliste a sa propre sensibilité, ses goûts et ses critères de beauté. Notre Top 10 tient compte des avis de nos suiveurs et de la communauté cycliste. Mais est également pondéré par notre point de vue subjectif. Nous vous partageons notre top 10 des cols les plus beaux des Pyrénées, sans ordre établi.


Hourquette d'Ancizan - Beauté à l'état pure

Certainement le plus facile de la liste, il revient très régulièrement en tête des cols les plus beaux du secteur. Situé tout proche d'Arreau (Hautes-Pyrénées), il effectue la jonction entre le Lac de Payolle et la commune d'Ancizan. Deux versants très différents, que ce soit en difficulté ou en termes de paysages. Le plus beau (et de très loin) est celui au départ de Payolle, et du pied du Tourmalet. Une fantastique aventure verdoyante. Après son départ du splendide lac, vous passez quelques kilomètres dans une forêt magique avant de circuler à travers les montagnes. Une descente vient atténuer le dénivelé moyen. Hourquette d'Ancizan est juste merveilleuse.


Col de Tentes - Gavarnie

Que dire sur ce col ? Reculé et souvent mis de côté au détriment de ses glorieux voisins, le Tourmalet et Luz Ardiden, il n'en demeure pas moins un col exceptionnel. Du haut de ses 2208m, il se niche au fond des Pyrénées au bout d'une voie sans issue. Une ascension qui part de Luz Saint Sauveur (même si on la conseille depuis Gèdre) et qui démarre par un long faux plat. Rien de dingue. Mais après Gèdre, vous longez les cours d'eau qui affluent pour arriver sur le splendide Cirque de Gavarnie. C'est alors qu'après le virage les pourcentages se corsent mais cela va de pair avec les paysages qui ne cessent de devenir plus beaux au fur et à mesure de la montée. Un voyage extraordinaire entre montagne, neige et verdure. Le Col de Tentes est grandiose !


Cirque de Troumouse - Le fantastique

Voisin du col de Tentes, Troumouse joue dans la même cour. Les ascensions se ressemblent un peu avec un profil quasi similaire avec ses 16km à 6,55% au départ de Gèdre. Montée irrégulière, elle n'est que peu abritée. On peut profiter du paysage le long de la montée. C'est vers le 11ème kilomètre que les vues commencent à prendre de l'ampleur. Les cirques défilent devant vous avec toujours autant d'élégance. Les troupeaux paturent autour de vous sans un bruit. Seul le Gave d'Héas et quelques voitures viennent casser cette quiétude. En termes de traffic, on est quand même très loin des cols mythiques, et tant mieux. Arrivé à l'Auberge du Maillet, c'est une fin d'ascension un peu plus raide mais qui enchante vos yeux. Vue imprenable, frissons garantis... Un col XXL de beauté.


Barrage de Cap de Long - L'Eaudyssée

C'était peut-être le plus méconnu avec Troumouse avant que Nicolas Geay ne les présente parfaitement dans ses tomes "Cols de Légende". Et c'est pourtant un des plus beaux. Proche de Saint Lary et de ses cols mythiques (Col de Portet, Val Louron Azet, Pla d'Adet), le Barrage de Cap de Long est une route de 15km à 7% depuis le Pont de Mounang. Vous commencez à rouler entre roches et forêts en suivant les affluents. Le bruit de l'eau vous accompagne tout le trajet. Route étroite, sinueuse, cascade, arbres.. Tout est réuni pour en faire une vraie aventure. Plus la route s'élève, plus les vues sont incroyables. Prisé par les randonneurs, il faut éviter les heures de départ de rando. La brume peut être présente au pied mais une fois sorti des nuages, des panoramas incroyables sur les barrages vous attendent en contre bas avant de terminer les 3 derniers kilomètres sur des vues époustouflantes. Tout simplement MA-GI-QUE ! Cap de Long, l'Eaudyssée est à lire ici.


Port de Pailhères - Le bijou délaissé

C'est surtout le versant par Mijanès qui est dans notre top 10, même si celui depuis Ax les Thermes est également sympa. Ce bijou délaissé souvent par la route du Tour, et de ce fait par les cyclotouristes, est un col cinq étoiles. Autant sur la difficulté que sur la beauté. Une fois traversé le village de Mijanès, l'ascension se durcit mais les paysages s'embellissent. La vue sur les Pyrénées est superbe. Lacets et murs de pierres, voilà comment on pourrait intituler le Port de Pailhères. Plutôt peu abrité, il permet de se délecter des paysages sur la vallée, sur ses vaches et ses moutons en liberté. Quelques passages arborés sur les deux tiers du col rajoutent du charme à l'ascension. C'est un col qui marque, aussi bien les jambes.. que la mémoire visuelle !


Port de Balès - Plus qu'un col

Port de Balès côté Luchon ou Mauléon ? Pourquoi choisir ! Les deux versants sont magnifiques. Versants très longs, environ 18km, vous avez le temps d'en prendre plein les yeux. Si les démarrages des ascensions n'ont rien de particulier, il n'en demeure pas moins que chaque dernier tiers permet de rouler en toute sérénité. Peu de voitures, peu de monde, peu de villages (notamment versant Mauléon), vous êtes au milieu de la nature. Un spectacle pour les yeux. Un des rares cols des Pyrénées où l'on se sent tout petit. Le versant Mauléon a notre préférence même si les deux valent la peine. L'aller-retour sur les deux côtés est une belle aventure à réaliser. Attention cela dit au dénivelé moyen traitre. Ce col est exigeant ! C'est plus qu'un col, c'est un monument. Sans parler des couleurs d'automne fantastique. Le Port de Balès, plus qu'un col, est à retrouver ici en détails.


Col d'Aubisque - Le Légendaire

Même si les deux tiers de la montée ne sont pas exceptionnels, l'Aubisque détonne sur les derniers kilomètres du versant. Au départ de Laruns dans les Pyrénées Atlantique (17km à 7%) et après avoir passé la station de Gourette, la route longe la corniche sur 3km. La vue sur les Pyrénées et sur la station de Gourette est impressionnante. On voit les cascades au loin qui étaient masquées par le décor. Arrivé au niveau du restaurant des crêtes blanches, il ne reste plus que 2km pour finir sur des paysages et des vues fabuleuses. Le panorama sur les pics enneigés est juste extraordinaire. Concernant l'autre "petit" versant faisant 6km, il part du Soulor. Après une descente d'environ 1km, vous longez également une route trèsétroite et sinueuse. Les tunnels sous la roche amènent un côté aventure assez sympa. La vue sur le cirque du Litor est à couper le souffle. Vous avez vision sur l'environnement très sauvage, et les troupeaux de vaches en contre bas. On aperçoit même la route du Soulor avec ses cyclistes aventuriers. Le reste de la montée ? 6km de beauté. Attention cela dit au temps. Il peut faire beau en haut du Soulor mais l'Aubisque (1700m d'altitude) est très souvent sous la brume... L'article détaillé sur l'Aubisque, le Légendaire est disponible ici.


Beixalis (Andorre)

Celui là, il nous a plu ! Col très très dur, il donne une vue sur la ville d'Encamp et les vallées andorranes. Après 2km, les panoramas sont incroyables. Le plus dur est de pouvoir lever la tête. Cette route étroite qui traverse ces hameaux andorrans donne un charme fou à l'un des cols les plus exigeants qui existent. On a adoré ! A faire et refaire, au départ d'Encamp !


Port de Lers - Tout en beauté

📸Crédit par "etang-de-lers.fr"


Col de 1ère catégorie, le Port de Lers est surtout connu pour son étang. Col très agréable, roulant et au milieu des patûres, il est plaisant à grimper. Cela rend la montée agréable et certainement le paysage qui va avec. La couleur qui pourrait le caractériser est le vert. En effet, les images qui viennent en tête après l'avoir gravi est une vallée florissante et des prairies et forêt à n'en plus finir. Caché en Ariège, il est impensable de ne pas le franchir depuis le col d'Agnès ou tout simplement depuis Massat.


Luz Ardiden - Le Magnifique

Le magnifique Luz Ardiden prend son départ depuis Luz Saint Sauveur dans le département 65 des Hautes Pyrénées. Véritable icone du pays de Toy, ce col de 14km jouit d'une belle réputation. Si les 10 premiers kilomètres n'ont rien d'extraordinaire puisque vous enchainez les lacets dans la forêt, sans véritable vue sur la vallée, la dernière partie compense largement. Un environnement bucolique exceptionnel, d'une rare verdure en été, vous enchante brutalement. On est presque choqué des paysages. Rien ne laisse paraître cela au départ. Mais ce qui est fantastique, c'est une fois arrivé. Après avoir repris le souffle, il faut s'avancer un peu plus haut sur la station, à gauche des batîments faisant face au panneau rose "Luz Ardiden". C'est ici que vous pouvez réaliser la photo instagram de l'année. Une vision à 180° sur les 4 derniers kilomètres et ses fameux virages. Assurément une des plus belles vues sur une ascension cyclo. Panorama ! Luz le magnifique en détails, c'est ici !

6 880 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page