Découverte de col H.C : Port de Balès, plus qu'un col

Six fois présent sur le Tour de France depuis 2007, il fait parti des dernières trouvailles des organisateurs. Col récent sur la Grande Boucle, il se fait déjà une belle place dans les traces d'ASO. En 15ans, il a laissé une belle impression de part sa difficulté, sa longueur et sa beauté. Deux grands versants sont accessibles pour en arriver au sommet, même si un seul a été témoin du passage du peloton professionnel. Le Port de Balès a tout pour plaire et fait parti de nos cols préférés. Découverte des deux versants, Nord et Sud.

Le Port de Balès, à la frontière des Hautes-Pyrénées et de la Haute-Garonne, relie la vallée de la Barousse et la vallée d'Oueil, au-dessus de Luchon. Ce monstre n'a été que rarement emprunté par le Tour, même si depuis quelques années, il revient. En 2020, Thibaut Pinot explosait dans le col et abandonnait toute chance de victoire finale sur le Tour. Conséquence de sa chute lors de la première étape à Nice, son dos l'abandonnait. Victime d'une énorme défaillance, le Français n'était pas été en mesure de suivre le rythme pourtant raisonnable dans cette montée. Le Port de Balès commençait déjà à entrer dans la légende.


Port de Balès - Versant Nord depuis Mauléon Barousse - 19.3km à 6,27%


L'ascension du Port de Balès se déroule en 4 temps. Le premier est un long fleuve tranquille où vous longez un ruisseau depuis le village de départ de Mauléon Barousse.

A travers la forêt et quelques villages, vous vous acheminez vers les premières difficultés.


Au 7ème kilomètre, les pentes se raidissent et vous entrez dans la seconde phase. Vous alternez les pourcentages très durs et des replats jusqu'au 14ème kilomètre.


C'est ici que la nouvelle phase est plus difficile avec des pourcentages allant jusqu'à 12-14% sur plusieurs centaines de mètres. Alliez cela à une route très sinueuse ne permettant pas d'avoir un adhérence totale.. grosses difficultés à prévoir.


Enfin, la dernière phase sur les 3derniers kilomètres, où la végétation laisse place aux pâtures et à la vallée magnifique de Balès, est plus roulante et plus régulière. L'inverse de ce que vous traversez auparavant.


Ce col est surprenant car très irrégulier. D'ailleurs, les 11 derniers kilomètres sont à 7,7% de moyenne (voir vidéo). L'alternance de pourcentage très raides rend l'ascension difficile à appréhender. Elle est d'ailleurs très dure à gérer car aucun rythme n'est possible. Il s'agit d'un col hors norme aux caractéristiques complexes. Sa beauté est aussi extrême que ses pourcentages. Nous en sommes tombés amoureux. Il fait parti de notre top50 des cols les plus durs de France.

Retrouvez l'ascension en vidéo sur notre chaîne YouTube en cliquant dessous


Port de Balès - Versant Sud depuis Bagnères de Luchon - 19,7km à 5,8%


Autre versant très différent, est celui venant de Bagnères de Luchon. A l'inverse du précédent, les plus forts pourcentages se situent d'entrée entre les kilomètres 3 et 6. Il s'agit d'une portion extrême avec du 9 et 14% par instant. Rassurez vous, cela se calme par la suite avec des parties beaucoup plus simples à gérer. Seuls les 4 derniers sont plus raides mais restent assez réguliers. Ce versant est certes moins joli que celui du Nord mais il reste très sauvage sur le haut avec quelques magnifiques photos à réaliser. Il ne s'agit pas d'un col H.C même s'il s'en rapproche... A noter que sa première partie est identique au col de Peyresourde.

Localisation


itinéraire possible


Bagnères de Luchon : proche du village, vous pouvez retrouver de très belles ascensions proche du Port de Balès

  • Peyresourde : situé sur le versant sud du Port, vous pouvez après 3 kilomètres prendre la direction du Peyresourde, col mythique de 1ère catégorie de 13km à 6,87%.

  • Superbagnères : à retrouver sur notre article

  • Col du Portillon : 10km à 6,5%

180 vues

Posts similaires

Voir tout