top of page

Top 10 des plus beaux cols des Alpes

Difficile de départager tous les cols. Chaque cycliste a sa propre sensibilité, ses goûts et ses critères de beautés. Notre Top 10 tient compte donc des avis de nos suiveurs et de la communauté cycliste. Mais est également pondéré par notre point de vue subjectif. Nous vous partageons notre top 10 des cols les plus beaux des Alpes.



Cormet de Roselend - Beauté éclatante

Peu importe le côté par lequel vous l'escaladez, par Bourg Saint Maurice, le col de Pré ou le col du Méraillé, le Cormet de Roselend est d'une beauté éclatante. L'ascension est belle mais c'est surtout l'arrivée qui marque. Le surprenant bleu azur du Lac de Roselend envoute. Bouche bée, vous roulez le long du grand point d'eau. Il n'y a qu'à admirer les panoramas et se laisser porter par ce lieu enchanteur. Découvrez le Cormet de Roselend ici.



Joux Plane - Panorama sur le Mont Blanc

Au-delà de l’exigence de la montée, c’est un véritable distributeur de panoramas. Les points de vue sur le Mont-Blanc sont sublimes. Profitez donc de la beauté des paysages et décollez les yeux du compteur. La vue sur la Vallée du Giffre et sur le Mont Blanc est admirable. En haut, on peut se poser quelques instants en bord du lac. Joux Plane se mérite (durement) mais c'est un véritable bonheur !



Col d'Izoard - Route d'exploit


Véritable mythe cycliste, le site vaut le détour par sa géologie particulière, matérialisée par le cirque lunaire et minéral de la Casse Déserte. Un vrai bijou.

C'est ce versant sud, par les Georges du Guil, qui a fait la légende de ce col. Les multiples lacets permettent de récupérer un peu et profiter des très beaux points de vue sur la vallée. A moins de 3 km du sommet, vous arrivez dans le décor extraordinaire de la Casse Déserte. Une petite descente vous permettra de profiter d'avantage de ce panorama minéral à couper le souffle. Avec l'élan, vous pourrez saluer la stèle de Bobet et Coppi dont les exploits continuent à magnifier le lieu. Les ultimes rampes, sévères et en lacets, vous offriront une nouvelle vue incroyable sur cet écrin sauvage. Le Col d'Izoard est un spectacle visuel !



Col du Galibier - Le légendaire

Quel col.. ! Versant Est ou Ouest, c'est grandiose ! A plus de 2000m d'altitude, c'est le bonheur assuré. Cette légende du Tour est aussi beau d'un côté que de l'autre. Des panoramas montagneux à couper le souffle, une sensation de liberté, des décors fabuleux. On en redemande une fois arrivé. Le col du Galibier est une odyssée. Vous pouvez retrouver les détails ici.



Col du Sabot - La beauté cachée

Une fois l'univers des remontées mécaniques et le hameau du Collet passés, vous entrez radicalement dans un nouveau décor. La route, parfaite jusqu'à présent, se rétrécit et laisse place à un revêtement digne des routes de montagnes avec bouses de vaches et gravillons. Les 8 derniers kilomètres vous permettent de remonter l'alpage dans un décor sauvage à couper le souffle ! Les nombreux virages du col du Sabot aident non seulement à récupérer mais surtout mesurer le dénivelé avalé tant la pente est inclinée. La circulation est inexistante et êtes seul au monde : le rêve de tout cyclo évoluant en montagne, non ?



Col de la Couillole - Ecrin de beauté

Versant Ouest, on y longe les magnifiques Gorges du Cians rendant le trajet fantastique. Les bords de route se parent d'une couleur rouge ocre. Un spectacle à n'en plus finir ! Le mélange avec le vert des végétaux et le bleu des affluents est de toute beauté. Vous enchainez également les traversées de ponts tous plus beaux les uns que les autres. La traversée également de tunnels est assez impressionnante. Ce versant du col de la Couillole est également un véritable bijou !



Col de la Bonette - Sur le toit de l'Europe

Toujours plus haut, toujours plus loin. Nichée à 2802 mètres d'altitude, la cime de la Bonette revêt le statut de plus haute route d'Europe. Sauvage et d'une rare beauté, sa longueur et son altitude lui confèrent une place toute particulière dans la liste des cols hors-catégories français. Si cette montée ne présente pas de pourcentages insurmontables, sa longueur et son altitude constituent un véritable challenge pour tout amateur qui se respecte. Une fois passé le restaurant d'altitude à 2000mètres, vous entrez dans un environnement sauvage de toute beauté.



Col d'Iseran - Rare et majestueux

Deuxième plus haut col routier derrière la Bonette, l'Iseran jouit d'une belle réputation. Elle n'est en rien usurpée. Sa route interminable traverse les vallées et propose des vues imprenables. Les initiés vous le diront, l'ascension est plutôt "désagréable" jusqu'à Val-d'Isère en raison d'une forte circulation, de tunnels non éclairés et d'un décor assez banal... La transformation s'opère à la station de ski . Là, vous entrez dans une ambiance de haute montagne et le panorama au sommet est assez unique ! L'Iseran en détails, c'est par ici.



Le Mont Ventoux - Le Mythe

Le Ventoux n'est pas que dur. Il est majestueux. Trois versants fantastiques qui traversent les vignes et les forêts pour arriver sur un pic nu, désertique. Une ambiance inouie, sombre et éclatante à la fois. L'environnement pourtant hostile est beau. Le désert, la caillasse, le vent. Ce col est un mythe pour tout ce qu'il réprésente. Vous ne trouverez nulle part ailleurs ces paysages, exceptés peut être vers l'Izoard ou la Lure. Le Mont Ventoux en détails, c'est ici.



Croix de Fer - Trois chemin de choix

Des versants différents, des barrages, des montagnes, des prairies. Tout est présent et tout est beau ! Un coup de cœur spécial pour l'ascension via le Glandon. La Croix de fer, ne vous y trompez pas, est un col spectaculaire. On se sent tout petit lors des ascensions tant l'immensité des paysages est importante. Un col absolument magnifique !

4 329 vues0 commentaire

Comments


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page