Découverte Cormet de Roselend : Beauté éclatante

Récent dans l'histoire du Tour, le Cormet de Roselend a pointé le bout de son nez en 1979. Depuis plus de 40ans, il revient avec récurrence sur la Grande Boucle. L'an dernier en 2022, et ce pour la première fois en 4ans, le Cormet n'était pas présent. Cette erreur est rectifiée puisque le magnifique Roselend sera de retour en 2023 pour le plus grand bonheur des téléspectateurs et des coureurs. Décryptage.

Depuis Beaufort - 20,4km à 6,1% - Indice 303


Pendant l'ascension, on peut se demander pourquoi tout le monde trouve ce col magnifique. Avant de vous spoiler, revenons un peu sur le profil. Avec un pied démentiel à plus de 10%, un replat puis un autre raidard, le ton est donné. Les 5 premiers kilomètres sont très compliqués pour trouver un rythme, l'irrégularité l'empêchant. Ajoutez à cela une route large et rectiligne où l'impression de ne pas avancer domine (tu connais!). Après ce pénible passage, vous enchainez quelques virages et des pourcentages "assez réguliers". La pente est correcte et ne dépasse que rarement 8,5%. La forêt vous entoure. La route reste large mais l'ennui est moindre avec les lacets. Au 12ème kilomètre, vous arrivez au Col de Méraillet. Le plus dur est fait.

On peut même dire que le bonheur démarre (enfin ! j'ai envie de dire). Une légère descente de quelques kilomètres vous permet de faire le tour du Barrage de Roselend et de son bleu cyan éclatant. Splendide ! Panorama sur un lieu des plus merveilleux du cyclisme, avec vue sur sa Chapelle, reconstruire après avoir été détruit lors de la création du barrage en 1960. Cet endroit est enchanteur. Enivrant. La clarté du Lac où les montagnes se reflètent est fantastique. Le jeu en vaut la chandelle. Il ne restera que 5 kilomètres pour atteindre le sommet et ses 1942m. Les quelques efforts se digèrent : la vue dominant le lac atténue la difficulté. Malgré des passages entre 9 et 10%, la fin du col se fait tranquillement et appréciant le paysage. Un de nos cols préférés ! Le versant le plus beau !

Avec un indice de plus de 300, il fait parti de nos cols HC.



Depuis Bourg St Maurice - 19,2km à 6,1% - Indice 302


Très proche en difficulté du versant précédent, il a l'avantage d'être légèrement plus régulier dans le sens où il n'existe que peu de forts pourcentages. L'inconvénient principal de ce versant est qu'il ne permet pas de bénéficier d'une belle vue avant d'arriver au sommet. Quoi qu'il en soit, il faut le franchir. On compte plusieurs temps dans l'ascension. Alternance de portions à 8% puis de replat à 5 reprises, il s'escalade par pallier. L'avantage est que les nombreuses zones de replat servent de reposoir. Vous êtes donc rarement dans le rouge puisque les phases de récupération sont nombreuses. Car gérer un col de 19km peut être difficile pour les débutants ou non initiés aux cols. Attention aux derniers mètres qui sont très raides, mais le bonheur est proche : la descente sur le barrage est de toute beauté !


Autre alternative


Via le Col de Pré : il est possible de venir au Cormet via le col de Pré, hors catégorie. Une difficulté supplémentaire pour les amateurs de souffrance masochiste. Retrouvez notre article "le bonheur est dans le pré"



Localisation


32 vues

Posts similaires

Voir tout