Découverte de Col H.C : Col du Galibier

Niché à 2642 mètres d'altitude, le col du Galibier est le quatrième plus haut col routier des Alpes françaises. Régulièrement emprunté par le Tour de France, il a construit sa légende grâce aux exploits de grands grimpeurs et de coureurs prestigieux.

C'est le plus ancien et le plus majestueux des cols alpestres. Le cocher à son tableau de chasse est un devoir !


Versant nord - Indice de difficulté 292


Le col du Galibier est un col routier des Alpes françaises situé à 2 642 mètres d'altitude, entre les départements de la Savoie au nord et des Hautes-Alpes au sud. il est le quatrième plus haut col routier des Alpes françaises, après le col de l'Iseran (2 764 mètres), le col Agnel (2 744 mètres) et le col de la Bonette (2 715 mètres).


Pour se hisser au sommet du Galibier par le versant Nord, il vous faudra emprunter obligatoirement le col du Télégraphe. 2 ascensions en une, c'est costaud ! Depuis Saint-Michel-de-Maurienne, l'ascension présente 35km à 5,5% mais si on ne regarde que l'ascension pure du Galibier, au départ de Valloire, on aura donc 17,7km à 6,9%.

Le Col du Télégraphe, 11,9km à 7,1 %, vous permettra de vous chauffer gentiment. Roulant et régulier, la route serpente à travers la forêt avant de plonger sur le village de Valloire.

Le décor change progressivement et les pâturages font leurs apparitions. La pente oscille ici entre 5 et 7% avec de légers replats. Il faudra en garder sous la pédale car au Plan Lachat, la pente se cabre et on dépasse les 2000 mètres d'altitude. Il restera alors 8km à parcourir sur une pente comprise entre 8 et 10%. On évolue sur une route typique de haute montagne, entre pâturages et paysages sublimes. Une fois passée le tunnel, il vous restera un ultime kilomètre à 9,5km dans un décor rocailleux.

Le sommet vous offrira un panorama incroyable sur les 2 versants du col. Respirez, vous voici entré dans la légende du Galibier !




Versant Sud


Le versant sud, depuis Monetier-les-Bains, s'étale sur 23km avec une pente moyenne de 5,1%. Sur les 14 premiers km, la pente ne dépassera pas les 6%. C'est à partir du col du Lautaret, à 2000 mètres d'altitude, que les choses se corsent. 8,5 km à 6,8% à parcourir sur une route mythique de haute-montagne et un bitume abîmé. La route y est relativement roulante, vous aurez de jolies portions ardues, dont ce dernier km comportant des passages à 12% !

Le panorama au sommet et la vue sur les lacets en contre-bas est extraordinaire !


Pourquoi cette ascension est mythique


Grimper le col du Galibier, c'est entrer dans la légende du Tour de France. Le Galibier a été franchi au total à 61 reprises par le Tour de France, dont 33 depuis 1947, ce qui en fait le col alpestre le plus souvent emprunté par l'épreuve. Il sera à nouveau au programme du Tour de France 2022 !

Les coureurs y ont écrits les plus belles pages de la Grande Boucle. Qui n'a pas en tête la chevauchée de Marco Pantani en 1998, dans des conditions dantesques ? Ou l'extraordinaire victoire d'Andy Schleck au sommet en 2011 ?

Car, il ne faut pas l'oublier, le col du Galibier a accueilli cette année-là la plus haute arrivée du Tour de France. Cette ascension est unique et mythique !


Enfin, par son altitude et sa beauté, le Galibier entre bien évidemment dans le cercle très fermés des cols de plus de 2500 mètres d'altitude. Sa route, absolument sublime, lui confère une place unique dans le classement des cols Hors catégorie de France.


214 vues

Posts similaires

Voir tout