top of page

Top 10 du contre-la-montre : 4e, Rohan Dennis

Pur produit de la piste, Rohan Dennis s'est bâti un palmarès incroyable dans les chronos, faisant de lui l'un des meilleurs rouleurs de sa génération. Double champion du monde de la discipline, vainqueur sur les trois Grands Tours, c'est en toute logique qu'il intègre ce Top 10.

Rohan Dennis, champion du contre-la-montre

Equipes : Garmin Sharp (2013-14), BMC (2014-18), Bahrain Merida (2019), INEOS (2020-21), Jumbo-Visma (2022-23)


Dennis suit une carrière relativement similaire à Wiggins dans la mesure où la première partie de sa carrière est consacrée à la piste, où il excelle. C'est à partir de 2013, date à laquelle il priorise la route, que son nom va devenir synonyme d'angoisse pour les rouleurs concurrents. Machine à rouler, l'Australien a enchaîné les succès sur contre-la-montre avec en point d'orgue ce double titre de champion du monde de la discipline.


Pourquoi Rohan Dennis :


Sa 4ème place dans notre classement s'explique aussi bien par un palmarès qualitatif que quantitatif.

Qualitatif car Dennis a doublement remporté le graal du rouleur, le titre de champion du monde du chrono. En 2018, il l'emporte à Innsbruck sur un parcours de 52,1 km, en survolant l'épreuve, reléguant l'autre favori du jour et membre de notre classement, Tom Dumoulin, à 1min21.. Sortant d'une Vuelta réussie quelques jours auparavant grâce à ses succès sur le prologue et le contre-la-montre, l'Australien a confirmé son plein de confiance pour signer un succès majeur.

Succès qu'il réussit à doubler puisqu'il conserve son titre en 2019 dans le Yorkshire sur un parcours de 54 kilomètres. A la différence de la saison passée, la fusée australienne sort d'une saison compliquée avec la Bahrain Merida, marquée par son abandon soudain sur le Tour de France, la veille d'un chrono dont il était pourtant favori. Son niveau était un point d'interrogation sur ce championnat du monde ? Il remet les pendules à l'heure en s'imposant avec plus d'une minute d'avance sur Remco Evenepeol et Filippo Ganna ! Chose étonnante, il n'a pas utilisé le matériel de son équipe, la Bahrain Merida, et a couru avec un vélo fourni par BMC, l'exact vélo avec lequel il était devenu champion en 2018.


Au-delà de ces succès, Dennis s'est illustré sur les chronos des courses à étapes. A commencer par le Tour de France, où il remporte en 2015 le contre-la-montre inaugural de 13,8 km à Utrecht, devançant ainsi les favoris Cancellara et Martin. En 2018, l'Australien complète sa collection en allant gagner le contre-la-montre de la 16ème étape du Giro, long de 34 km, et enchaîne cette année-là avec deux succès sur la Vuelta, les 1ère (8km) et 16ème étapes (32km).

Il brille également sur les courses à étapes d'une semaine, en remportant des étapes chez lui sur le Tour Down Under (2015 et 2023), deux étapes sur Tirreno-Adriatico (2017, 2018) et 3 étapes sur le Tour de Suisse (2017, 2019).


Quadruple champion d'Australie du contre-la-montre, la fusée australienne a remporté 21 chronos au cours d'une carrière riche en succès. Sa place dans notre Top 10 est plus que légitime !


Ses caractéristiques :


Issu de la piste, rouleur hors pair et d'une puissance folle, Dennis s'est principalement illustré sur les épreuves chronométrées, même si les suiveurs ont un temps vu en lui un potentiel coureur de Grand Tour. Taillé pour les chronos, l'Australien s'est particulièrement illustré sur les prologues. Ses victoires dans les prologues du Tour et de la Vuelta témoignent de sa capacité à mettre rapidement de l'intensité dans l'effort produit. Mais il était aussi capable de dérouler toute sa puissance et de tenir sur des distances plus longues comme lors de ses victoires aux Mondiaux (50km) comme évoqué plus haut.


Les statistiques de Rohan Dennis en chrono :


En carrière au 21ème siècle, Dennis a participé à 112 chronos et en a remporté 21, comme mentionné précédemment. Un ratio de 19% de victoire dans la discipline. 9 de ses succès l'ont été sur des épreuves WT. Polyvalent, Dennis s'est illustré sur des petites comme des longues distances et s'est illustré sur des parcours globalement plats.

Sa distance de victoires moyenne est de 20,2 km, moyenne basse et logique quand on est un spécialiste des prologues. Il s'est imposé avec une avance moyenne sur le second de 20,8 secondes, mais qui reflète peu les écarts créés en course : dominateur sur les championnats du monde en relayant la concurrence à plus d'une minute, Dennis creusait en toute logique de petits écrats, inférieurs à 10 secondes, sur les prologues et courtes distances. Avec une vitesse moyenne de 51,2 km/h lors de ses victoires, l'Australien entre bien dans la catégories des rouleurs hors du commun !


Principales victoires en chrono :


  • Champion du Monde X2 - 2018, 2019

  • Champion d'Australie X4 - 2016, 2017, 2018, 2022

  • 1ère étape du Tour de France 2015

  • 18ème étape du Tour d'Italie 2018

  • 1ère et 16ème étapes de la Vuelta 2018

  • 3 étapes du Tour de Suisse - 2017, 2019

  • 2 étapes de Tirreno-Adriatico - 2017, 2018


395 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

コメント


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page