Découverte d'Ascension H.C : Montée de Chamrousse

Si la station de Chamrousse est connue des Isérois, elle reste sans doute méconnue aux yeux du grand public et même des amateurs de vélo. Le Tour de France y a pourtant fait escale à deux reprises, en 2001 et 2014.

Route large, montée régulière et exigeante, elle symbolise à elle seule la route d'accès menant aux stations alpestres.


Versant nord - Indice de difficulté 287


Bienvenue sur le massif de Belledonne, situé dans le département de l'Isère. Au sud de ce massif se trouve la station de Chamrousse, nichée à plus de 1700 mètres d'altitude. Elle domine Grenoble et sa vallée. Il est possible d'atteindre la station via 2 versants : on s'intéressera ici au versant sud, jugé plus difficile.



Au départ de Vaulnaveys le Haut, l'ascension présente une longueur de 17,6km à 7,4% de moyenne.

Vous évoluez sur une route assez large et bien entretenue, mais surtout trompeuse tant on a l'impression que la pente ne reflète pas le pourcentage réel. Car vous aurez à vous défaire d'un km à 11% après 4km d'ascension... La pente reste régulière et exigeante, même s'il est vrai que les 7 derniers km sont un peu plus aisés.

La vue reste malheureusement bouchée car la route serpente à travers la forêt de résineux, Le panorama ne se dévoilant qu'au sommet...







Localisation


Autres versants


Le versant nord, depuis Uriage-les-Bains, présente une pente de 20km à 6,4%. Plus long et moins dure, cette ascension ressemble néanmoins au versant sud dans la mesure où vous évoluez sur une route large en forêt. La route se dégage en arrivant au sommet


Pourquoi cette ascension est mythique


Chamrousse est entré dans la grande histoire du Tour de France en 2001 lors du contre-la-montre entre côte qui partait de Grenoble et s'achevait à la station. Lance Armstrong s'y était imposé (victoire retirée depuis ses aveux de dopage) mais c'est François Simon qui avait conservé son maillot jaune, lui qui avait fait partie de l'échappée historique ayant franchi la ligne d'arrivée avec 36 minutes d'avance sur le peloton. Sur ce contre-la-montre de Chamrousse, il perdait 7 min sur Armstrong mais conservait assez de marge pour conserver sa place de leader.


Plus récemment, Nibali avait frappé un grand coup sur le Tour de France 2014 en s'imposant au sommet de Chamrousse, alors vêtit du maillot jaune. Il signait ici sa 3e victoire sur le Tour et assommait encore plus ses rivaux.


56 vues

Posts similaires

Voir tout