top of page

Mads Pedersen, une année monumentale en 2024 ?

Alors que la saison 2024 est lancée, certains yeux sont rivés sur Mads Pedersen, le prodige danois dans sa quête des trois Monuments du cyclisme : Paris-Roubaix, Milan-San Remo, et le Tour des Flandres. Vainqueur du championnat du monde en 2019, Pedersen s'est solidement établi comme l'un des coureurs les plus compétitifs et polyvalents du peloton. Mais 2024 pourrait être l'année où il atteint un nouvel apogée, accomplissant l'exploit rare de remporter plusieurs d'entres elle à l'image de Van der Poel en 2023 ?


mads pedersen monuments 2024

Examinons de plus près les qualités qui font de lui un prétendant de taille et revenons sur ses performances antérieures qui signalent une trajectoire ascendante vers les sommets.


Un coureur d'exception


La polyvalence de Mads Pedersen est au cœur de ses ambitions monumentales. Chacun de ces trois Monuments demande un ensemble unique de compétences : Milan-San Remo combine endurance et explosivité dans un sprint final serré ; le Tour des Flandres requiert une maîtrise technique sur les montées pavées, de la résistance et de l'explosivité tandis que Paris-Roubaix est un test de résilience et d'habileté pour naviguer sur des secteurs pavés notoirement difficiles. Pedersen a démontré qu'il pouvait exceller sur ces trois domaines, ce qui en fait un candidat sérieux pour la victoire chaque année.


Des performances notables


Les résultats passés de Pedersen sur ces courses illustrent bien son potentiel. Sur Milan-San Remo, bien qu'il n'ait pas encore décroché la victoire, il a souvent été dans le coup pour jouer la gagne. Un exploit étant donné la longueur et la difficulté de cette classique, surtout pour suivre les meilleurs puncheurs dans le Poggio. Après deux 6ème place en 2022 et 2023, il semble prêt cette année. Il a engrangé de l'expérience et semble prêt pour relever ce defi. Il devrait néamoins croiser la route de Pogacar et Van der Poel, les deux immenses favoris.


Sur le Tour des Flandres, il a fini dans le top 3 en 2023, montrant ainsi sa capacité à gérer les ascensions et les tactiques de course complexes, en anticipant même le combat des Pogacar, Van Aert et Van Der Poel. Car en plus d'être habile, Mads est malin. Vu la vitesse à laquelle ont été couru les 100 derniers kilomètres, c'est une performance notable.


Enfin, sur Paris-Roubaix, malgré la brutalité de l'épreuve, Pedersen a réussi à se positionner parmi les leaders, prouvant sa robustesse et sa technique sur les pavés. Après deux abandons en 2021 et 2022, il a largement été à la hauteur en 2023 finissant au pied du podium, à 4 secondes seulement de Philipsen et Van Aert.


Une progression impressionnante


Depuis son sacre (suprise) sur le mondial en 2019, Pedersen a continué à évoluer, affinant ses compétences dans chaque aspect de la course. L'équipe Trek-Segafredo - désormais Lidl-Trek - a été cruciale dans cette ascension, fournissant un environnement de soutien pour son développement. Ils ont méticuleusement planifié son programme de courses et ajusté son entraînement pour maximiser ses performances sur les terrains qui lui sont le plus favorable. D'ailleurs, le Danois excelle désormais aussi bien sur les pavés (victoire sur Kuurne Brx Buurne en 2021, Gand Wevelgem 2020) qu'en sprint en bosse. Il sait également remporter des courses par étapes (Etoile de Besseges, Tour du Danemark) signe d'une polyvance sans faille. Aujourd'hui, Pedersen est une valeur sûre, qui répondra présent sur toutes les courses auquelles il prend part.


Les clés du succès


Pour triompher sur les trois monuments dans sa carrière, Pedersen devra maîtriser sonMpic de forme, avoir une stratégie de course astucieuse, mais aussi un peu de chance. Sa vitesse en sprint et son endurance seront essentielles, mais son succès dépendra également de sa capacité à lire la course, à attaquer judicieusement, et à éviter les pièges du peloton. Rarement pris dans les chutes, il semble désormais maîtriser la technique. Le rôle de son équipe sera également déterminant, chaque coéquipier ayant un rôle à jouer pour faciliter ces victoires. En ce sens, la Lidl-Trek a même renforcé son effectif en recrutant des coureurs qui peuvent l'accompagner sur chaque Monument cité, avec Declerq voire Milan par instants. Et il aura évidemment le statut de leader indiscutable.


En route vers sa légende ?


Alors que 2024 se profile, Mads Pedersen est à l'aube d'une année importante qui pourrait le faire entrer dans le cercle des fantastiques. Armé de qualités exceptionnelles, d'une équipe dédiée, et d'un palmarès déjà impressionnant, il est bien positionné pour être un futur vainqueur des trois monuments. Relever le défi des trois Monuments la même année parait illusoire mais son profil lui permet de briller sur les trois courses. Il devra évidemment faire face à une concurrence férore et pour le moment plus forte que lui. On dit bien pour le moment car il se peut que 2024 soit l'année de la bascule dans une autre dimension pour Pedersen.

439 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentarios


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page