top of page

Les 10 favoris du Giro 2023

On vous présente notre liste des 10 favoris du Giro 2023. Un duel est attendu entre Primoz Roglic et Remco Evenepoel notamment. Côté français, la meilleure chance sera Thibaut Pinot.

Pour comprendre un peu plus nos choix, vous pouvez vous pencher sur la préparation au Giro.


10 - Jay Vine, UAE


Lieutenant de luxe de Joao Almeida, Jay Vine sera sur son terrain dans la haute montagne. Ses progrès en chrono, confirmés par son titre de champion d'Australie, font de lui un des outsiders de la course. Sa double victoire sur la Vuelta, face à Roglic et Evenepoel laisse entrevoir de grandes possibilités, si l'Australien est à son meilleur niveau. Il devra toutefois gagner son statut de leader et cela pourrait passer par de meilleures performances qu'Almeida en contre-la-montre. Une manière de se placer dans la hiérarchie de sa propre équipe avant d'espérer un top 5 en GT, en quelque sorte. Mais Vine n'a pas couru en compétition depuis quasi trois mois et, s'il semble confiant après une bonne période d'entrainement, ce manque de courses pourrait se payer sur la fin de Giro. A l'inverse, il sera frais. Nous sommes impatient de voir ce qui prendra le dessus.


Niveau : ⭐⭐⭐⭐

Préparation : ⭐⭐


9 - Jack Haig, Bahrain Victorious


Pour être honnête, on a longtemps penser à intégrer Santiago Buitrago. Finalement, le Tour des Alpes de Jack Haig nous a convaincu de jouer la sécurité. Déjà monté sur le podium d'un GT en 2021, sur la Vuelta, l'australien est un sérieux candidat. Le problème, c'est que son année 2022 fut décevante, en partie - il est vrai - à cause de chutes qui ont pourri sa saison. Il a notamment abandonné le Tour de France, le grand objectif de sa saison. Son début d'année 2023 n'était pas incroyable avec une 10e place certes sur Paris-Nice mais sans être vraiment dans le coup. Cependant, son Tour des Alpes, convaincant 3e, à 10 jours du grand départ a été décisif dans notre choix. Le voilà donc 10e de notre top 10.


Niveau : ⭐⭐⭐

Préparation : ⭐⭐⭐⭐


8 - Hugh Carty, EF Education Easy Post


Hauteur d'un excellent début de saison, Hugh Carthy arrive en confiance sur le Giro. Après avoir suivi la préparation idoine avec l'enchainement Tirreno - Tour des Alpes, le Britannique a aussi cumulé les résultats positifs en finissant respectivement 8e et 2e du classement général des deux courses italiennes. A titre de comparaison, l'an dernier, le leader d'EF avait fini 27e du Tour de Catalogne et 9e du Tour des Alpes. Il sera donc bien plus en forme pour attaquer ce Giro 2023 et sait tenir sur la durée. Il devrait donc réussir à rentrer à nouveau dans le top 10 cette année, après une 9e place l'an dernier.


Niveau : ⭐⭐⭐

Préparation : ⭐⭐⭐⭐


7 - Thibaut Pinot, Groupama FDJ


Pinot, c'est l'inconnue de ce Giro. Il y a 3 ans, le Français aurait été candidat à la victoire finale. Aujourd'hui, un top 10 et une victoire seraient une vraie réussite. S'il veut avant tout se faire plaisir pour sa dernière année, on imagine facilement qu'il rêve de pouvoir virevolter en montagne. De là à rivaliser avec Roglic ou Evenepoel ? Difficile à croire. Mais lutter pour un top 5 -10, c'est un grand oui ! Si sa campagne de courses à domicile fut prometteuse sans être exceptionnelle, sa participation au Tour de Romandie a elle grandement rassuré. L'étape Reine au sommet de Thyon 2000 a permis de revoir un Pinot qu'on avait perdu des radars depuis des années mois et des mois. Le voir se rapprocher de son top niveau à une semaine du départ du Giro est donc une grande nouvelle.


Niveau : ⭐⭐⭐⭐

Préparation : ⭐⭐⭐


6 - Tao Geoghegan Hart, Ineos


Le Britannique a retrouvé la forme en 2023. Systématiquement dans le top 10 des courses à étapes auxquelles il a participé, le vainqueur du Giro 2020 est logiquement un candidat au top 5 pour cette édition. Cependant, il sera sur le papier le lieutenant de Geraint Thomas, tout comme ses équipiers Sivakov et Arensman. La force collective du Team Ineos Grenadiers est impressionnante mais pourrait jouer en sa défaveur, face à des coureurs qui auront le statut de leader absolu. Mais sa démonstration de force sur le Tour des Alpes (2 étapes + général) a peut être fait pencher la balance en sa faveur. La forme est là. Malgré cela, on sait qu'Ineos est très à cheval sur la hiérarchie et que Thomas sera le leader au départ. La course elle, en décidera peut-être autrement.


Niveau : ⭐⭐⭐⭐

Préparation : ⭐⭐⭐⭐


5 - Geraint Thomas, Ineos


Surprenant 3e du Tour de France 2022, derrière les deux intouchables, Thomas renaît tel un phénix à 37 ans. Son niveau en ce début d'année 2023 n'est pas bon mais on connaît la capacité du Britannique à se créer un pic de forme pour ses objectifs de la saison. Ce Giro 2023 est son objectif majeur cette année, et peut être aussi sa dernière chance de briller en GT en tant que leader. Le terrain, avec autant de chrono, le favorise sur le papier mais il devra éviter les chutes, son écueil historique sur l'épreuve (abandon en 2017 et 2020), et qu'il retrouve une forme intéressante, ce qui n'était pas encore tout à fait le cas sur le Tour des Alpes, où il s'est mis au service de Geoghegan Hart.


Niveau : ⭐⭐⭐⭐

Préparation : ⭐⭐⭐⭐


4 - Alexander Vlasov, Bora Hansgrohe


En 2022, Vlasov a réalisé une saison XXL. Son transfert à la Bora lui a permis d'atteindre son meilleur niveau, même si on pouvait attendre mieux sur le Tour de France. Cependant, en 2023, il semble assez loin du niveau de la saison passée. Peut-être a t-il simplement décidé de mieux gérer son pic de forme ? Il aura en tout cas une belle équipe avec notamment Lennard Kämna, qui peut aussi espérer discrètement jouer sa carte. Quid d'un scenario à la Tirreno-Adriatico, dans lequel l'Allemand réalise de meilleurs chronos que Vlasov et se retrouve devant en fin de première semaine ? Surtout que le Russe était encore derrière le jeune Allemand sur le Tour des Alpes. En bref, sur le papier, Vlasov est un candidat au podium mais des interrogations demeurent autour de sa forme et de sa capacité à tenir 3 semaines. Des doutes qui nous incitent à le positionner au pied du podium.


Niveau : ⭐⭐⭐⭐

Préparation : ⭐⭐⭐⭐


3 - Joao Almeida, UAE


Toujours présent, Almeida vise chaque année le Giro depuis 2020, année durant laquelle il s'est révélé au grand jour (4e et 15 jours en rose). Depuis, le Portugais ne fait que se rapprocher des meilleurs en montagne, comme c'était le cas l'an dernier, mais il a malheureusement été contraint à l'abandon alors qu'il était solidement accroché au podium. 2023 doit donc être enfin l'année du podium après une 4e place en 2020, une 6e en 2021, et un abandon en 2022. Sa régularité et sa capacité à se gérer en montagne, à ne jamais exploser, pourrait un atout majeur, tout comme sa faculté à être très bon en troisième semaine. Cependant, il sera difficile de viser mieux tant les deux monstres paraissent au dessus de leurs adversaires sur ce Tour d'Italie.


Niveau : ⭐⭐⭐⭐

Préparation : ⭐⭐⭐⭐⭐


2 - Remco Evenepoel, Soudal Quick Step


Inarrêtable en 2022, Remco Evenepoel a fait du Giro 2023 son grand objectif de la saison. Sa victoire sur la Vuelta a confirmé son potentiel immense sur les GT. Mais le Giro est bien différent de la Vuelta, qui ne propose que rarement de grands enchainements de cols, là où le Giro en abuse parfois. Il faudra donc être très fort, et léger. Un point important vu que Remco a tendance à prendre facilement du poids en hiver et, sur le Giro, il devra être aussi léger que son coup de pédale lors des Mondiaux 2022. Sur le papier, le Belge a l'avantage en chrono sur Roglic, mais le Slovène est capable de grandes performances sur les GT. Cela sera donc serré pour nous dans tous les domaines. Les bonifications joueront peut être un rôle majeur ! Quoiqu'il en soit, difficile d'imaginer Remco au delà de la 2e place, à moins qu'il n'explose complètement lors de l'étape reine, surtout qu'il arrive avec le plein de confiance suite à sa nouvelle victoire sur la Doyenne.


Niveau : ⭐⭐⭐⭐⭐

Préparation : ⭐⭐⭐⭐⭐


1 - Primoz Roglic, Jumbo-Visma


Pour nous, Roglic est le favori numéro 1 du Giro 2023. D'abord, parce qu'il a gagné toutes les courses à étape de préparation, que ce soit Tirreno Adriatico ou le Tour de Catalogne. Ensuite, parce qu'il a battu son adversaire principal sur l'épreuve espagnole. Enfin, parce qu'il est le meilleur finisseur, même si Evenepoel a franchement progressé dans le domaine, et qu'il pourrait se créer un petit matelas avec les bonifications. Par ailleurs, son équipe sera redoutable, avec des hommes forts en montagne comme sur les étapes de transitions. Mais le Slovène devra surtout éviter les chutes, son principal point faible, lui qui est tombé sur la dernière Vuelta, gagnée par ... Evenepoel.


Niveau : ⭐⭐⭐⭐⭐

Préparation : ⭐⭐⭐⭐⭐


Bonus : Dominico Pozzovivo


On vous rassure, on va faire court. Sans équipe en début de saison, Pozzovivo a rejoint Israël Premier Tech avec comme objectif le Giro, son Giro. Et franchement, même à 40 ans, il est tout à fait possible qu'il soit dans le top 10, comme l'an dernier, alors qu'il n'avait toujours pas d'équipe non plus début 2022. Bis répétita ? On reste donc prêt à tout.


A suivre aussi pour un bon CG : Lennard Kämna, qui ne sera pas le leader de la Bora mais qui a la volonté de bien figurer, dans le cas où Vlasov serait distancé. On croit à un top10 pour l'Allemand. Aurélien Paret-Peintre sera le leader d'AG2R et est auteur d'un bon début de saison. Le trio de la Bahrain Caruso - Haig - Buitrago a des arguments à faire valoir mais nous croyons surtout au Colombien, vainqueur d'étape l'année passée. Cependant, c'est bien Jack Haig qui aura le statut de leader au départ. De son côté, Einer Rubio semble prendre du galon mais aura t-il la capacité de rentrer dans le top 10 avec son niveau en chrono ? Même écueil pour Lorenzo Fortunato, pourtant très en forme sur le Tour des Alpes (5e). EF arrive aussi avec un duo solide de trentenaires composé de Carthy et Uran, tous deux capables d'intégrer le top 10. Enfin, deux lieutenants pourraient - sait-on jamais si faillite du leader - prendre et assurer le leadership : Thymen Arensman et Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers) pour un top 10 au mieux.


Les favoris du Tour d'Italie 2023 :


++++ Roglic, Evenepoel


+++ Almeida, Vlasov, Thomas, Pinot


++ Vine, Carthy, Geoghegan Hart, Buitrago, Kämna, Haig, Pozzovivo


+ Uran, Paret-Peintre, Caruso, Fortunato, Arensman, Sivakov, Rubio Einer, van Wilder, Vanhoucke



9 989 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Kommentare


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page