top of page

Les 10 favoris et engagés de Liège-Bastogne-Liège 2024

Dernière des trois Ardennaises, Liège-Bastogne-Liège, "La Doyenne" des classiques belges, aura lieu le dimanche 21 avril. Présentation de nos 10 favoris de la course et de la liste des engagés.


favoris Liège Bastogne Liège 2024

Si la liste de candidats au top 10 est toujours longue comme le bras et qu'il est difficile de choisir, il y a tout de même de grands favoris qui se dégagent sur Liège-Bastogne-Liège 2024. La météo va jouer un rôle important, comme sur la Flèche Wallonne, mais cela risque de favoriser encore plus les deux grands favoris du jour. Doit-on s'attendre uniquement à un duel entre Pogacar et Van der Poel ?


Les 10 favoris de Liège Bastogne Liège 2024 : Un duel Pogacar / van der Poel ?



  • 10 - Richard Carapaz - EF Education Easy Post - 1%

Discret comme souvent en début de saison, Carapaz arrive avec de bonnes jambes sur les Ardennaises. Sans être au top, il fait 13e d'une Flèche Wallonne épique et la Doyenne, course qui convient aux grimpeurs, lui correspond encore mieux. Il s'est déjà mis en valeur sur la course, en attaquant de loin en 2021, mais n'a jamais obtenu de résultat significatif puisque cela sera seulement sa 2e participation. 2024 est sans doute l'occasion de rentrer dans les 10 premiers.



  • 9 - Guillaume Martin - Cofidis - 2%

Guillaume Martin est un guerrier. Pas le coureur le plus explosif mais sans doute l'un des plus endurants. C'est pour cette raison qu'il aime Liège Bastogne Liège et ses 260 kilomètres, usant au possible. Une course dont l'écrémage se fait par l'arrière et dans laquelle les plus résistants ont leurs mots à dire. Des caractéristiques qui collent parfaitement au Français. Plus la course se déclenchera de loin, plus on aura de chance de voir Martin dans les 10 et avec la présence de Van der Poel et Pogacar, tout porte à croire que la course sera mouvementée. 10e de La Flèche Wallone ou encore 3e du Tour du Jura, le leader de la Cofidis est en forme et son équipe, dans une mauvaise passe, compte énormément sur lui.



  • 8 - Romain Bardet - 3%

Si Romain Bardet pensait à la retraite à l'intersaison, son année 2024 doit le rassurer sur sa capacité à rivaliser avec les meilleurs (excepté les fantastiques). De retour à un bon niveau, il vient de boucler le Tour des Alpes en 5e position : "La forme est plutôt bonne, même si c'est une semaine sans vrais résultats. On va dire que c'est une première pierre de posée pour le Giro". Avant cela, il va donc se rendre sur Liège-Bastogne-Liège, une course qu'il aime et qui lui réussit (3e en 2018). En plus de cela, la pluie et le froid peuvent lui être favorables.


  • 7 - Maxim Van Gils - Lotto Dstny - 3%

Encore plus motivé suite à sa suspension en fin de saison, comme il nous l'avait révélé en interview, Maxim van Gils, arrive en forme pour son grand objectif de la saison. Déjà prometteur durant la saison 2023, Van Gils progresse encore en 2024. Sa première partie de saison est aussi impressionnante que régulière. Le Belge n'est pas sorti du top 7 une seule fois sur les courses d'un jour, avant d'attaquer les Ardennaises. Sur le podium de la Flèche Wallonne, il a confirmé sa grande forme mais Liège est cependant celle des trois qui lui convient le moins sur le papier. 11e en 2023, un top 10 serait une évolution logique.


  • 6 - Mattias Skjelmose - Lidl Trek - 5%

A 23 ans, Skjelmose n'a sans doute pas atteint son plein potentiel mais il est devenu un coureur fort et fiable. Proche de remporter le Tour du Pays Basque (3e) et 4e de Paris-Nice, le Danois a gagné son statut de leader chez Lidl Trek sur les Ardennaises face à la recrue Bagioli, invisible depuis son arrivée. De plus, sa campagne 2023 parle aussi en sa faveur avec une 2e place sur la Flèche et une 9e place sur Liège. Un gros candidat mais qui semble encore cantonné aux places d'honneur pour le moment. Cependant, il souffre un peu plus en 2024, abandonnant notamment la Flèche comme d'autres leaders à cause du froid et de la pluie, qui sera de retour ce dimanche. Une météo qui risque de lui jouer des tours après son hypothermie lors de la Flèche Wallonne.



  • 5 - Alexander Vlasov - Bora hansgrohe - 5%

L'équipe Bora hansgrohe devait se présenter sur la Doyenne avec une des plus grosses équipes. Roglic, Schachmann et donc Vlasov qui a réussi un bon début de saison. Finalement, il n'y aura que Vlasov. Roglic a été contraint de se mettre au repos suite à sa chute et Schachmann a déçu sur l'Amstel et il y a peu de chance qu'il soit plus performant sur Liège. En forme, le leader de la formation allemande a enfin mis la balle au fond sur Paris-Nice, en remportant l'étape de la Madone d'Utelle à la pédale. 5e à l'arrivée, 4e du Tour de Catalogne, Vlasov est toujours présent et le sera à nouveau sur les Ardennaises. En 2022, il finit 14e de la Doyenne, son meilleur résultat mais fait podium sur la Flèche Wallonne. En définitive, il a le potentiel pour être dans les 10 premiers sur une course qui correspond à ses qualités de coureur résistant et il aura le statut de leader absolu.



  • 4 - Ben Healy - EF Education - 5%

Révélation de 2023, Ben Healy semble encore une fois monter en puissance à l'approche des Ardennaises. L'Irlandais n'a pas forcément obtenu de résultats probants en ce début d'année mais il a été monstrueux dans son rôle d'équipier pour Van den Berg sur le Région Pays de la Loire Tour. Comme la saison passée, Healy arrive en forme au bon moment et sera un candidat de choix. Quatrième en 2023, le voir sur le podium serait une vraie satisfaction pour lui. Son moteur et son caractère offensif sont sa meilleure chance d'y parvenir.





  • 3 - Thomas Pidcock - Ineos Grenadiers - 8%

Blessé lors de la reconnaissance du prologue du Tour du Pays Basque, Pidcock a surpris son monde en revenant sur Paris-Roubaix, qui plus est en finissant 16e et premier coureur Ineos. Le Britannique attaque donc un des ses objectifs de la saison avec de bonnes jambes et l'ambition de gagner une Ardennaise. Un objectif déjà réussi avec sa victoire sur l'Amstel Gold Race, enfin, après plusieurs podiums mais lui aussi a dû abandonner la Flèche Wallonne, à cause des conditions météos. La victoire sera donc difficile à obtenir sur Liège-Bastogne-Liège mais il a le talent pour y arriver un jour. Cette année, monter sur le podium serait déjà un bon résultat. A noter qu'en cas de regroupement, il aura son mot à dire au sprint. Un avantage.



  • 2 - Mathieu Van der Poel - Alpecin Deceuninck - 30%

Elle est là l'attraction de la course. Après son doublé historique sur le Ronde et Roubaix, rejoignant Boonen ou encore Cancellara, Mathieu Van der Poel s'attaque à un autre challenge, celui de remporter Liège-Bastgone-Liège. Toute sa préparation a été tournée sur ce genre d'effort, à Calpe en Espagne. Pendant que certains avaient déjà repris la saison, lui s'infligeait des efforts courts et intenses au soleil. Il a alterné des séances de spécifiques dans la cote de Rates et de Val d'Ebo ainsi que des sorties de 6h entre 3200 et 3500m de dénivelé positif répartis sur 200 kilomètres. La Doyenne est un objectif important pour lui car cela lui permettrait de décrocher un 4e Monument différent. Et honnêtement, ce challenge nous excite et rend la course particulièrement attrayante, surtout qu'il devra affronter Tadej Pogacar.



  • 1 - Tadej Pogacar - UAE Team Emirates - 40%

Vainqueur en 2021, il a été contraint à l'abandon sur l'édition 2023 alors qu'on attendait avec impatience son face-à-face avec Remco Evenepoel. Cette année, c'est le Belge qui sera absent suite à une fracture de la clavicule. La voie semblait toute tracée pour lui mais Mathieu Van der Poel vient marcher sur ses plates-bandes. Malgré cela, Tadej Pogacar est le meilleur coureur du monde et a déjà vaincu le champion du monde en titre sur son propre terrain, le Ronde. Il est donc le favori numéro 1. Particularité cependant, il prépare le Giro. Il est donc possible qu'il ne soit qu'à 99%. Suffisant pour gagner ? C'est probable mais cela laisse une once d'espoir de voir une course disputée entre ces deux champions. Un peu de suspense ne nous ferait pas de mal.


Ils sont aussi à suivre : Costaud sur la Flèche Wallonne, Vauquelin espère poursuivre sur sa lancée mais il sait néanmoins que la concurrence sera plus rude. Un Top 10 sera déjà un succès en soit. Romain Grégoire, qui partagera le leadership avec David Gaudu, est un des espoirs français pour les Ardennaises. Cependant, Liège correspond un peu plus aux grimpeurs avec l'énorme dénivelé positif et donc à son coéquipier David Gaudu, dont la forme reste incertaine malgré une victoire sur le Tour du Jura. Tobias Halland Johannessen a lui retrouvé des couleurs après une fracture de la clavicule fin mars. 5e de la Flèche, il a un profil intéressant pour la Doyenne. Pello Bilbao, toujours fiable et régulier sera sûrement dans le coup ce dimanche. Enfin, Alexey Lutsenko a remporté le Giro d'Abruzzo face à une armada UAE. Le Kazakh est en forme et rêve sûrement de marcher sur les traces de Maxim Iglinsky.


⭐⭐⭐⭐ Pogacar


⭐⭐⭐ Van der Poel


⭐⭐ Healy, Skjelmose, Pidcock, Vlasov, Van Gils


⭐ Hindley, Gaudu, Johannessen T.H, Teuns, Grégoire, Martin, Gall, Benoot, Lutsenko, Williams, Vauquelin, Bilbao


La liste des engagés de Liège-Bastogne-Liège 2024

Pour la Doyenne, la liste des engagés est très riche, malgré l'absence de Remco Evenepoel. Outre les favoris, de nombreux outsiders seront présents pour obtenir des places d'honneurs

.



3 131 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page