top of page

Tour de France 2024 - Etape 18 : Parcours détaillé et des favoris

Présentation du parcours et des favoris de la 18e étape du Tour de France 2024 entre Gap et Barcelonnette, pour une étape toujours en prise, longue de 180 km et destinée aux baroudeurs. A moins qu'un sprinteur polyvalent ne jette son dévolu dessus.


Date de l'étape 18 : jeudi 18 juillet

Horaire de l'étape : Départ à 13 h 30 et arrivée à 17 h 30 environ

Le match sera ouvert entre les équipes de sprinteurs polyvalents et les plus courageux qui se mettront en travers de leur route. Les hommes rapides ne devront pas avoir froid aux yeux avec les 3 135 mètres de déclivité, pour tenter d'aller décrocher la dernière étape à leur convenance.


Profil de l'étape 18 du Tour de France 2024 :

Vous pouvez retrouver le GPX de l'étape 18 retracé par nos soins

Etape 18 - Tour de France 2024
.gpx
Télécharger GPX • 1.50MB

Présentation 3D de la dix-huitième étape du Tour de France 2024 :


Analyse du parcours de la 18ᵉ étape du Tour de France 2024 :

Si le Col de Festre est répertorié sur 3.9 kilomètres à 6.3 %, on peut aisément prolonger le plaisir en catégorisant la montée sur 13.5 kilomètres à 4.2 %. L'ascension de cette difficulté se fait en jonchant les pics rocheux, tout en épousant les formes du Béoux. Ce n'est qu'une fois le petit torrent quittait que la partie finale commence.


La côte de Corps (2.1 kilomètres à 7.2 %) offre une magnifique vue sur le Lac du Sautet, à défaut de donner quelques désagréments pour les coureurs.


Située à mi-course, le col de Manse (5.1 kilomètres à 3.6 %) est à l'image des difficultés qui mèneront à Barcelonnette. C'est-à-dire qu'elle ajoute de la fatigue à des corps déjà meurtri par trois semaines de course.


Au cours de la montée de la côte de Saint-Apollinaire (7 kilomètres à 5.5 %), la vue sera imprenable sur le Pic des Chabrières. Pas certain que les puncheurs comme mentionnés par Christian Prudhomme se servent d'Apollinaire comme Barzotti le faisait.


Le constat est le même pour la côte des Demoiselles Coiffées (3.6 kilomètres à 5.4 %) qui ouvre, au sommet, 40 kilomètres favorables à une meute en chasse.


Descriptif du final de la dix-huitième étape du Tour de France 2024 :

8.2 kilomètres de l'arrivée : en tournant sur la droite, le peloton va prolonger le plaisir en faisant un détour. Au lieu de suivre la route principale vers la destination d'arrivée.


2.9 kilomètres de l'arrivée : une fois les carrières de franchie, il faudra remonter vers la ligne d'arrivée.


Sur une belle route propre à une organisation militaire derrière d'éventuels fuyards à portée de fusil.


300 mètres de l'arrivée : franchissement de l'Ubaye


200 mètres de l'arrivée : dernière ligne droite


Vue depuis la ligne d'arrivée


Descriptif des points distribués tout au long de la dix-huitième étape du Tour de France 2024 :

Secteurs

Maillot du meilleur grimpeur

Maillot du meilleur sprinteur

Col du Festre (Cat 3)

2-1


Côte de Corps (Cat 3)

2-1


Sprint intermédiaire de Saint-Bonnet-en-Champsaur


20-17-15-13-11-10-9-8-7-6-5-4-3-2-1

Col du Manse (Cat 3)

2-1


Côte de Saint-Apollinaire (Cat 3)

2-1


Côte des Demoiselles Coiffées (Cat 3)

2-1


Arrivée de Barcelonnette (Cat 3)


30-25-22-19-17-15-13-11-9-7-6-5-4-3-2

Total de points maximum atteignables

10 points

50 points

Point météorologique de la dix-huitième étape du Tour de France 2024 :

Encore une journée qui doit théoriquement sourire aux échappées. Les baroudeurs devront profiter du long col roulant de Festre pour s'extirper du peloton. Attention cependant, les 35 derniers kilomètres promettent un feu d'artifice. Avec un vent portant qui ne cessera de se renforcer, les meilleurs rouleurs pourraient trouver une occasion parfaite de faire la nique à un groupe, qui devra nécessairement s'entendre pour ne pas voir la victoire filer entre les mains.


Les favoris de la dix-huitième étape du Tour de France 2024 :

Celle-ci, elle n'échappera pas aux baroudeurs. Depuis, son annonce, tous les coureurs le savent. Une échappée ira au bout. La question est donc de savoir : qui sera dans cette évasion, qu'aucune équipe ne voudra rater ? La bataille va être très longue et les différentes côtes devraient aider, notamment la côte Festre, en début de parcours. Il ne faudra pas forcément être grimpeur pour gagner, mais il faudra être capable d'avaler 7 kilomètres de montée dans le final, à 5.5%, avec la côte de Saint-Apollinaire. Cela ferait donc un tri parmi les candidats à la victoire.

Avant le départ du Tour de France, on avait jeté notre dévolu sur Alberto Bettiol, grand favori de cette 18e étape arrivant à Barcelonnette. Mais l'Italien est malade depuis plusieurs jours et a abandonné. Les espoirs de la Education First Easy-Post, de doubler la mise, reposeront donc sur Neilson Powless, Rui Costa et Ben Healy, en grande forme. L'équipe Décathlon AG2R, inexistante depuis le début de la Grande Boucle, va tout jouer sur cette étape, avec des coureurs comme Paul Lapeira ou Dorian Godon. L'absence de benoit Cosnefroy se fait clairement ressentir. Valentin Madouas et Romain Grégoire seront les deux gros candidats, du côté de la Groupama-FDJ. Si tenté que les efforts du jour ne pèsent pas trop lourds. Tandis que Cofidis devrait miser sur Axel Zingle et Simon Geschke. Kevin Vauquelin serait une des autres chances françaises, tout comme Warren Barguil. La Movistar sera une nouvelle fois un des épouvantails, cette fois avec Alex Aranburu, qui a l'avantage de pouvoir gagner au sprint et Oier Lazkano, qui pourrait faire parler ses qualités de rouleur dans le final. Cela sera peut-être trop dur pour Jonas Abrahamsen, mais on est certains qu'il essaiera un dernier baroude d'honneur sur une étape qui lui convient plutôt bien. C'est aussi une étape taillée pour Matej Mohoric, mais ce dernier invisible jusqu'ici a semblé privilégier la carte du collectif. Si le sociétaire de la Bahrain-Victorious a les mêmes jambes que la veille, il pourrait être un client redoutable dans un final qui demande la combinaison de la tête et des jambes ? Enfin, Mathieu Van der Poel, Wout Van Aert ou encore Michael Matthews et Jan Tratnik sont des favoris logiques grâce à leur profil. La question sera de savoir, si les Visma - Lease a Bike ne seront pas mis au repos en vue de l'étape du lendemain. Jonas Vingegaard bien que sonné est toujours sur le ring. Le danois a semble-t-il envie de rendre les coups reçus. Quant à MVDP, on peut se questionner sur les visées de Jasper Philipsen. Les Alpecin Deceuninck pourraient avoir un coup à jouer au classement du meilleur sprint. 33 points séparent le Belge de Biniam Girmay, un gouffre à 4 jours de l'arrivée. Mais un écart, qui si les astres sont alignés, pourrait se combler.


Vous l'aurez compris, les candidats sont nombreux et cette étape sera peut-être l'une des plus passionnantes pour les baroudeurs patentés.


⭐⭐⭐ Ben Healy

⭐⭐ Michael Matthews - Alex Aranburu - Wout Van Aert- Mathieu Van der Poel

⭐ Kevin Vauquelin - Valentin Madouas - Paul Lapeira - Romain Grégoire - Oier Lazkano - Stephen Williams - Matej Mohoric


7 935 vues0 commentaire

Comments


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page