top of page

Tour de France 2024 - Etape 11 : parcours et des favoris

Présentation du parcours et des favoris de la 11e étape du Tour de France 2024 entre Evaux-les-Bains et Le Lioran pour une étape marathon de 211 km, vallonnée. Le Puy Mary sera le passage clé de la course avec son terrible dernier kilomètre.

Date de l'étape : 10 juillet

Horaire de l'étape : Départ à 11 h 20 et arrivée à 16 h 54 environ


Trop difficile pour les sprinteurs et sans difficultés suffisantes pour les grimpeurs, cette étape a tout d'une étape promise à un homme issue de l'échappée matinale. L'enchainement des cols sur les 45 derniers kilomètres est, par ailleurs, un copier-coller de l'étape de 2016 qui avait vu Greg van Avermaet s'emparer du maillot jaune.


Profil de l'étape 11 du Tour de France 2024 :

Vous pouvez retrouver le GPX de l'étape 11 retracé par nos soins

Etape 11 - Tour de France 2024
.gpx
Télécharger GPX • 1.54MB

Présentation 3D de la onzième étape du Tour de France 2024 :


Analyse du parcours de la 6ᵉ étape du Tour de France 2024 :

En guise de hors-d'œuvre, la Côte de Mouilloux (1.9 kilomètre à 6.3 %) et de Larodde (3.8 kilomètres à 6 %) seront proposées aux coureurs.


Néanmoins, il faudra attendre de rentrer dans les 50 derniers kilomètres pour s'attaquer aux choses sérieuses avec pour commencer le col de Néronne (3.8 kilomètres à 9.1 %). Une difficulté que les moins bons grimpeurs chercheront à anticiper dans la vallée du Mars.



Le Puy Mary - Pas de Peyrol (5.4 kilomètres à 8.1 %) est à l'image des difficultés à franchir tout au long de ce final : courte, mais pentue. Les deux derniers kilomètres montrent de biens vilaines canines (un kilomètre à 12.4 % suivi d'un autre à 12.1 %). Tranchant avec un pied fort peu féroce avec ses modestes 3.3 kilomètres à 5.1 %.


Dans la foulée de la descente scabeuse du Puy Mary, le col de Pertus (4.4 kilomètres à 7.9 %) sera plus régulier, mais tout aussi impitoyable, grâce notamment à ses pourcentages prononcés.


Bien que des secondes de bonification soient allouées au sommet du col de Pertus, le gain apparait comme marginal lorsque l'on observe les quinze derniers kilomètres. Le col de Font de Cère (3.3 kilomètres à 5.8 %) tranche avec ses prédécesseurs. Trop roulant, il est impératif d'avoir fait des différences avant, au risque de devoir composer avec un petit comité sur la ligne d'arrivée.


Descriptif du final de la sixième étape du Tour de France 2024 :

3.3 kilomètres de l'arrivée : en tournant sur la gauche, les coureurs iront chercher les derniers mètres du col de Font de Cère (700 mètres à 4.2 %).


S'ensuivra une légère portion descendante de 1.9 kilomètre à -5.8 %.


700 mètres de l'arrivée : à 6.9 %, les derniers hectomètres clôtureront une journée qui aura été rythmée par les offensives dans le groupe de tête.


200 mètres de l'arrivée : dernière ligne droite en faux plat montant


Vue depuis la ligne d'arrivée


Descriptif des points distribués tout au long de la onzième étape du Tour de France 2024 :

Secteurs

Maillot du meilleur grimpeur

Maillot du meilleur sprinteur

Sprint intermédiaire de Bourg-Lastic


20-17-15-13-11-10-9-8-7-6-5-4-3-2-1

Côte de Mouilloux (Cat 4)

1


Côte de Larodde (Cat 3)

2-1


Col de Néronne (Cat 2)

5-3-2-1


Puy Mary Pas de Peyrol (Cat 1)

10-8-6-4-2-1


Col de Perthus (Cat 2)

5-3-2-1


Col de Font de Cère (Cat 3)

2-1

30-25-22-19-17-15-13-11-9-7-6-5-4-3-2

Total de points maximum atteignables

25 points

50 points


Point météorologique de la onzième étape du Tour de France 2024 :

Comme la veille, le ciel sera menaçant et des petits crachats sont à prévoir en fin d'étape.


Nombreux sont ceux qui voudront s'immiscer dans l'échappée matinale. Les 137 premiers kilomètres, mal plats, entre Evaux-less-Bains et Mauriac, devraient permettre aux fuyards de prendre facilement du champ. Si et seulement si, la UAE Emirates est désintéressée par la victoire au Lioran.


Assurément, la tortuosité d'Auzances devrait être un moment charnière dans la formation d'un groupe qui prendrait quelques encablures sur le peloton. Et si le kilomètre 12 n'est pas décisif, il faudra avoir l'art du timing pour chopper le bon wagon.


Le final ne sera pas dénué d'intérêts. Tous les ingrédients sont réunis pour avoir une belle course, avec un vent léger, mais portant qui encouragera une course de mouvement.


Les favoris de la 11e étape du Tour de France 2024 :

Cette étape à un côté fou. Le Puy Mary est un col terrible avec deux kilomètres à 12% de pentes moyenne! De quoi enflammer la course surtout qu'il ne restera que 40km et plusieurs ascensions dont le col de Perthus, lui aussi difficile même si court. Honnêtement, ca serait beau de voir les favoris se mener la vie dure ici, d'autant qu'il y aura deux étapes de plaines par la suite mais l'étape a surtout tout pour récompenser une échappée.


Les baroudeurs seront à l'honneur ce mercredi 10 juillet. Dommage pour les plus costaud, aucune pente ne les aidera à faire la différence au départ. Il est donc possible d'en voir rater le coup. Néanmoins, le groupe d'échappée devrait être conséquent. On mise sur au moins 20 coureurs, tous loin au général ou à distance raisonnable. Sur le papier, Santiago Buitrago a le profil parfait. Très bon grimpeur et excellent puncheur, le Colombien a une grosse carte à jouer mais n'est qu'à 6minutes. C'est peu pour que le peloton laisse une grosse marge à l'échappée. Idem pour Derek Gee. C'est pour cette raison qu'il est assez bas dans notre hiérarchie. A moins que Pogacar ne décide de lâcher le maillot. Cela serait dans ce cas une aubaine pour eux.


On compte surtout sur les Bardet, Van Gils, Johannessen, Healy, Barguil et autres grands baroudeurs pour être à l'avant.


Si jamais le peloton joue la gagne, on ne voit pas comment la victoire échapperait à Pogacar.


⭐⭐⭐ Romain Bardet - David Gaudu

⭐⭐ Ben Healy - Tobias Halland Johannessen - Thomas Pidcock

⭐ Romain Gregoire - Guillaume Martin - Santiago Buitrago - Maxim Van Gils - Derek Gee - Oscar Onley

7 022 vues1 commentaire

1 Comment


Guest
Jul 06

"trop difficile pour les sprinteurs et sans difficultés suffisantes pour les grimpeurs" : Oula vous avez analysé l'étape un peu vite ! Il y a tout ce qu'il faut pour faire sauter le groupe de leaders (donc en effet c'est "trop difficile pour les sprinters" 😂). Les coureurs font la course, tout dépend d'eux, mais le terrain est là. Si UAE met le rythme, ça pète dans tous les sens, dans l'ignoble col du Perthus si les 2 derniers kms à 12% du Puy Mary ne suffisent pas.

Like
Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page