top of page

Classic Besançon, Tour du Doubs et du Tour du Jura 2024 : Parcours, engagés et favoris

Apparu au calendrier en 2021, le triptyque jurasso-doubien est rapidement devenu un moment majeur du calendrier français, surtout depuis son repositionnement en avril. Placées désormais à une semaine de Liège-Bastogne-Liège, la Classic Grand Besançon Doubs, le Tour du Jura et le Tour du Doubs s'offre une alternative comme préparation à la Doyenne.


Tour du Doubs et du Jura : Parcours, engagés et favoris

Date de Classic Grand Besançon Doubs : 12 avril 2024 Date du Tour du Jura : 13 avril 2024 Date du Tour du Doubs : 14 avril 2024

Retransmissions du Classic Grand Besançon Doubs et du Tour du Jura : La Chaine L’Equipe Retransmission du Tour du Doubs : Eurosport.fr


Place au triptyque jurasso-dubien! Au moment débute l’autre triptyque du mois d’avril, celui des Ardennaises, voici l’heure des trois épreuves jurasso-doubiennes, avec la Classic Grand Besançon Doubs, le Tour du Jura et le Tour du Doubs. Un triptyque dont on fêtera du 12 au 14 avril la 4e édition.


Présentation du Classic Grand Besançon Doubs et du Tour du Jura

Organisés par le club de Jura Cyclisme, la Classic Grand Besançon Doubs et le Tour du Jura sont l’apothéose d’une grande histoire d’amour entre la famille Monrolin et le cyclisme. Passionnée, la famille Monrolin a d’abord été à l’origine de la création du Tour du Jura en 2006, course par étapes de référence destinée alors aux amateurs et qui verra les premiers pas prometteurs de Guillaume Martin ou encore Thibaut Pinot, devenu par la suite ambassadeur de l’épreuve.



C’est en 2021, après une ultime édition amateur annulée pour cause de Covid que l’épreuve passe professionnelle et sur un jour. C’est à cette occasion que Jura Cyclisme décide de créer une deuxième course pour l’associer au Tour du Jura : la Classic Grand Besançon Doubs. D’abord placé en septembre, elles ont pris place dès 2022 au cœur du mois d’avril, avec un parcours qui a basculé de la catégorie puncheur/sprinteur vers les puncheurs/grimpeurs, avec une arrivée au sommet sur chaque des deux épreuves depuis 2023 et des vainqueurs de prestiges comme le vainqueur d’étape sur le Tour de France Victor Lafay sur la Classic Grand Besançon Doubs l’an passé.



En raison de leur récente apparition dans le calendrier professionnel, aucun coureur n’a jamais gagné plus d’une fois : Benoit Cosnefroy, Ben O’Connor et Kevin Vaquelin sont donc co-recordman du Tour du Jura, Biniam Girmay, Jesus Herrada et Victor Lafay de la Classic Grand Besançon Doubs, avec un succès. Un palmarès riche en équipe française, la cohabitation avec les classiques ardennaises privant l’épreuve d’une startlist plus internationale parmi les formations World Tour.


Présentation du Tour du Doubs


Courue dès 1934, le Tour de Doubs est de loin la course la plus ancienne de ce triptyque, même si elle n’a pas toujours été ni organisée ni courue depuis. Créée dans sa version actuelle en 1986 par Michael Vardanega, le Tour du Doubs est tout d’abord une course par étapes amateurs, avant de devenir une classique professionnelle en 1999, apparaissant dès 2010 au programme de la Coupe de France.


Le palmarès est ainsi fortement tricolore, avec des succès d’Anthony Geslin (2008), Samuel Dumoulin (2016) ou le local Arthur Vichot (2011). Côté étranger, on retrouve Stefan Küng (2019) ou le tenant du titre Jesus Herrada, sans oublier la légende Gino Cerami, vainqueur en 1951. Mais le recordman n’est autre que Jérôme Coppel, vainqueur de l’épreuve à deux reprises, en 2010 et 2012.


Le parcours de la Classic Grand Besançon Doubs 2024

Tracé entre Besançon et Marchaux en 2021, avec une arrivée pour sprinteur/puncheur, la Classic Grand Besançon Doubs est désormais tracée autour de la montée de Montfaucon, escaladée à deux reprises au cours de l’épreuve. Si l’épreuve n’est pas sans rappeler l’idée de la Flèche Wallonne avec son mur à monter à plusieurs reprises, Montfaucon est nettement plus dur avec ses 3800m à 9,2%.


  • Le Profil du Classic Grand Besançon

Profil du Classic Grand Besançon 2024

Le parcours du Tour du Jura 2024

Le Tour du Jura offrait lui aussi un parcours plus favorable aux sprinteurs/puncheurs jusqu’en 2023, où le tracé a changé du tout au tout. Exit les routes vallonnées et bonjour les ascensions plus longues et pentues. Car contrairement au Classic Grand Besançon Doubs, le Tour du Jura ne se résume pas son ascension finale, avec notamment les forts pourcentages de la côte de Thésy, rapprochés à une trentaine de kilomètres de l’arrivée au Mont Poupet et ses 4km à 8% précédés d'un long faux-plat.


Profil du Mont Poupet, juge de paix du Tour du Jura 2024

  • Le Profil du Tour du Jura

Profil du Tour du Jura 2024


Le parcours du Tour du Doubs 2024


Très longtemps, le Tour du Doubs a gardé le même parcours avec un départ de Morteau et une arrivée à Pontarlier par-delà la montée de Larmont (4,4km à 5,1%) avant un final en descente. Mais depuis 2023, l’arrivée n’est plus au cœur de Pontarlier mais au sommet de Larmont, mettant encore davantage en lumière l’ascension phare de l’épreuve, même si on retrouve les habituelles difficultés comme les montées de Belleherbe et Longeville puis le col de la République.


  • Le Profil du Tour du Doubs 2024

Profil du Tour du Doubs 2024

Les favoris de la Classic Besançon, du Tour du Jura et du Tour du Doubs 2024

Passé tout près du succès l’an dernier sur la Classic Grand Besançon Doubs (2e), Lenny Martinez s’avance comme le favori logique. Boosté par la confiance accumulée en début de saison et de plus en plus complet à l’image ses succès sur la Classic Var et le Trofeo Laigueglia, le Tricolore sera l’homme à battre mais méfiance toutefois à celui qui fait office à la fois de spécialiste de l’épreuve et d’homme expérimenté, Jesus Herrada. L’Espagnol de la Cofidis de 33 ans avait justement devancé Martinez l’an dernier sur la Classic Grand Besançon Doubs et s’est aussi imposé sur le Tour du Doubs en 2022. Sa pointe de vitesse et sa résistance sur des ascensions courtes en fait l’homme à décrocher, que tout le monde va surveiller.


De quoi peut-être favoriser les desseins de son coéquipier Guillaume Martin, revigoré depuis la fin du Tour de Catalogne (3e à Barcelone, 6e de Paris-Camembert) et très régulier l’an dernier sur les trois épreuves (4e, 3e et 4e). Il lui faudra toutefois sans doute arriver seul pour s’imposer, comme pour Martin Marcellusi, 4e de Paris-Camembert et parmi les plus forts sur Milan-Turin sur un parcours musclé. Homme en fort du début de saison avec ses 4e places sur le Tour d’Andalousie et O Gran Camino, Jefferson Cepeda sera un des hommes à surveiller s’il n’est pas trop fatigué par sa participation à la Flèche Brabançonne, deux jours auparavant, tout comme Sylvain Moniquet, très en vue sur la Semaine Coppi&Bartali et symbole d'une Lotto-Dstny performante en 2024.


⭐⭐⭐⭐ Lenny Martinez, David Gaudu, Félix Gall


⭐⭐⭐  Michael Woods, Guillaume Martin, Jefferson Cepeda


⭐⭐ Sylvain Moniquet, Clément, Johannes Kulset, Juan Diaz, Ewan Costiou


⭐ Clément Berthet,  Alexis Vuillermoz, Mathieu Burgaudeau, Barcelo, Braz Alonso, Alex Boileau, Langeloti


La liste des engagés du triptyque



2 067 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page