top of page

Top 10 des "Flandriens" : 6e, Peter Sagan

Peter Sagan a marqué les années 2010 par son talent et son style inimitables, sur et en dehors du vélo. Redoutable et redouté, il a fait parler toute sa puissance pour décrocher les prestigieuses courses du circuit flandrien. Il intègre en toute logique notre Top 10.



Personnage unique dans le peloton, l'excentrique showman a apporté un souffle nouveau au cyclisme professionnel. Talentueux et bousculant les codes, Peter Sagan a trusté les podiums tout au long de la décennie 2010. Régulier et polyvalent, il a tout aussi dominé les sprints que brillé sur les pavés.

Le Slovaque et les Flandriennes, c'était donc une évidence... qui s'est finalement concrétisée tardivement. Tournant autour, mais aussi bien résilient que patient, Sagan a triomphé sur le Tour des Flandres et Paris-Roubaix, les 2 Monuments qu'on lui promettait.


Pourquoi lui ?


C'est une belle histoire d'amour qui s'est écrit entre Sagan et les Flandriennes.

Une romance qui se manifeste par un palmarès riche : le Slovaque a remporté à 3 reprises Gand-Wevelgem (2013, 2016 et 2018), l'E3 en 2014, le Tour des Flandres en 2016 et Paris-Roubaix en 2018. 2 Monuments qu'il a marqué de son empreinte, maillot de Champion du Monde sur les épaules (il est le premier à avoir réalisé cette performance depuis Hinault en 1981).

Une aisance sur les pavés et une puissance à toute épreuve qui lui ont permis de prendre la course à son compte, comme cette envolée sur le Paterberg lors de son Tour des Flandres victorieux ou son accélération à 54km de l'arrivée sur l'Enfer du Nord, déposant le peloton et le groupe de tête pour aller remporter une victoire de prestige.


Au-delà de ces succès, Sagan a montré, au fil des saisons, une certaine régularité sur les pavés : en plus des victoires évoquées plus haut, il est à noter ses 2 podiums sur l'E3, ses 3 podiums sur Gand-Wevelgem, ses 3 top 5 sur le Ronde et 2 top 10 sur Paris-Roubaix.

Une présence dans le haut du tableau qui le place à chaque départ de course comme l'un des favoris et vainqueur potentiel.


Coursier fantastique, Sagan avait le profil parfait pour jouer sur les classiques pavées. A commencer par le gabarit : 1m82 pour 78kg. Suffisamment puissant pour jouer avec les meilleurs sur les pavés de Roubaix et assez léger pour ne pas être gêné sur les monts des Flandres. Sa pointe de vitesse le rendait injouable sur les épreuves nécessitant puissance et endurance.


De quoi le placer, sans trop de contestation, parmi les 10 meilleurs du siècle de la spécialité.


Sa plus belle victoire : le Ronde 2016, Sagan matte Cancellara


Victorieux de Gand-Wevelgem, Sagan se présente confiant sur le Tour des Flandres 2016. Et comme il ne fait rien comme les autres, il va s'attacher à marquer de son empreinte la 100ème édition du Ronde.


Surgissant à 35km de l'arrivée, Sagan va se débarasser de ses rivaux en deux temps. Après avoir rejoint les échappés du jour, le Slovaque va accélérer dans le Vieux-Quaremont, mettant les favoris dans le rouge à l'exception d'un Sep Vanmarcke vaillant. Puis dans l'ultime ascension du Paterberg, il se débarasse de ce dernier pour basculer en tête au sommet et achever les 10 derniers km en solitaire. Parti en chasse, Cancellara ne comblera pas la poignée de secondes d'écart et prendra la 2ème place, à 20 secondes derrière le Slovaque victorieux. Sagan signait ainsi en solitaire son tout premier Monument. Sur la 100ème édition, maillot de champion du monde sur les épaules. Tout un symbole.


Ce qui lui manque pour être plus haut


Sagan a été un coureur formidable, offensif et souvent intraitable. Dominateur et redouté sur les courses d'un jour et les arrivées au sprint, il a néanmoins face à lui, pour ce classement, des purs spécialistes des courses pavées ayant non seulement fait des Flandriennes leur objectif principal de la saison mais aussi ayant triomphé à plusieurs reprises. Vu le talent et la polyvalence, la domination dans les sprints et l'aisance sur les pavés, on lui promettait une carrière à la Boonen sur ces courses, avec plusieurs Monuments à son actif.


Mais Sagan s'est aussi consacré à d'autres épreuves prestigieuses, à commencer par le Tour de France et les Championnats du Monde, courses qu'il a véritablement placé sous son influence. Difficile alors de briller sur tous les terrains et de lutter face aux Flandriens jouant leur saison sur les courses pavées. Trop peu, donc, pour viser plus haut dans ce classement.


Mais cela prouve bien, également, toute la polyvalence et le talent du Slovaque, qui restera l'un des meilleurs coureurs pavés de sa génération.

1 305 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page