top of page

Top 10 des Flandriens : 4e, Peter Van Petegem

A cheval sur deux siècles, à l'instar de Johan Museeuw, Peter Van Petegem a tout de même marqué le 21e siècle, notamment grâce à son doublé exceptionnel en 2003. Il défendait à l'époque les couleurs de la Lotto-Domo, sous lesquelles il est resté trois saisons.

Peter Van Petegem, surnommé Le Noir de Brakel, fût l'un des cadors des Flandres entre 1996 et 2005. 10 saisons durant lesquelles il a marqué la période printanière par ses attaques et sa régularité au plus haut niveau. Cependant, pour notre série, nous nous sommes concentrés sur la deuxième partie de sa carrière, de 2000 à 2007, date de sa fin de carrière.


Équipes : Farm Frites (1996 - 2001) , Mercury (2001), Lotto (2002 à 2006) Quick Step (2007)


Pourquoi lui :


Vainqueur de deux Paris-Roubaix dont un au 21e siècle, et d'un Tour des Flandres la même année, Van Petegem est logiquement dans notre top 10 des meilleurs Flandriens. S'il a remporté aussi trois Het Volk - nouvel Omloop Het Nieuwsblad - et un E3, ce qui aurait pu le faire grimper d'une place, ces succès sont majoritairement arrivés avant les années 2000. En effet, Van Petegem avait pris l'habitude de remporter une Flandrienne chaque année : Het Volk en 1997 et 1998, E3 et le Ronde en 1999, Kuurne Bruxelles Kuurne en 2001 et encore le Het Volk en 2002. Jusqu'à cette fameuse année 2003, qui marquera le point d'orgue de sa carrière mais aussi le début du déclin.


Au-delà de ses succès, Van Petegem a collectionné les places d'honneur sur les deux Monuments pavés. Trois podiums, en 2000, 2002 et 2005, un top 5 et trois top 10 en huit campagnes de classiques faisant de lui l'un des coureurs les plus réguliers. A noter qu'il a aussi remporté De Panne en 2002, qui se déroulait à l'époque en quatre étapes.


Sa plus belle semaine : 2003, printemps XXL


En 2003, Peter Van Petegem a réalisé une année exceptionnelle. Auteur du doublé Ronde / Paris Roubaix, le leader de la Lotto Domo rentrait dans l'histoire. Ils ne sont que trois à avoir réussi ce doublé au 21e siècle, avec Cancellara et Boonen, les deux montres de la discipline. Il n'avait cette année-là réalisé aucun top 10 sur les Flandriennes.


Cette année là, « les Lotto étaient tout simplement plus forts », comme convenait Museeuw, désabusé. Des déclarations qui n'avaient d'ailleurs pas plu à Van Petegem, ayant l'impression qu'on cherchait à minimiser ses succès : « Notre équipe était aussi bonne que la leur, même si cela ne s'étalait pas dans les journaux cette semaine. J'ai été ramené, puis placé avant Arenberg. Ensuite, je me suis débrouillé seul. » C'est en tout cas dans un petit groupe que Van Petegem a conclu chacun de ses deux Monuments, grâce à sa vitesse de pointe mais aussi sa fraîcheur. Il a ecoeuré Vandenbrouck dans un duel lors du Ronde Van Vlaanderen avant de battre Dario Pieri et Vladimir Ekimov sur l'Enfer du Nord, pour signer un doublé qui reste encore aujourd'hui une performance très rare. La dernière réalisée date de 2013 avec Fabian Cancellara, soit 10 ans maintenant.


Victime de Johan Museeuw et de l'éclosion de Boonen


En 2004, Van Petegem est avec Museeuw le grand favori des classiques de printemps. Mais aucun des deux ne réussira à s'imposer, piégés à deux reprises par des mouvements de courses permettant à Wesemann et Backstedt de remporter leur seul Monument. Par ailleurs, Van Petegem a aussi subi la présence de Johan Museeuw, probablement l'un des plus grands spécialistes des Flandriennes et de l'éclosion de Tom Boonen, en 2005 qui deviendra par la suite le recordman de victoires sur Paris-Roubaix (4) et du Ronde (3). Face à cela, que pouvait-il espérer de mieux ? Plus de chance en 2004 probablement mais aussi plus de succès sur l'E3 ou l'Het Volk au 21e siècle. Car finalement, c'est bien dans ce domaine qu'il pèche après 2000. Au rendez-vous lors des Monuments mais plus en retrait sur les autres courses. Un ou deux succès supplémentaires lui auraient permis d'atteindre la 3e marche du podium. Plus haut, il s'agissait de toucher les étoiles.



667 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page