• Titouan Lallemand

Lennard Kämna: L'avenir de l'Allemagne

Mis à jour : août 25

Cador chez les jeunes, Kämna a rejoint l'équipe Sunweb en 2017, à l'âge de 20 ans, avant de véritablement se mettre en avant en 2019. Une progression qui lui a permis de signer chez la Bora-Hansgrohe.

Le nom de Kämna est connu chez les spécialistes depuis plusieurs années. Champion du monde junior du chrono devant des coureurs comme Filippo Ganna (Team Ineos) à l'âge de 17 ans, il a été aussi champion national junior de la discipline deux années d'affilées. Il s'est même illustré plusieurs fois aux mondiaux U23 en finissant 3e et 4e en 2015 et 2016 des chronos, avant de finir 2e derrière le Français Cosnefroy lors de la course en ligne 2017. Vous l'aurez compris, l'Allemand a rejoint le peloton professionnel avec une sacrée réputation.


Zoom sur son début de carrière :


Arrivé chez Sunweb en 2017, "Lennie" s'est avant tout fait remarquer sur les contre-la-montre, sa spécialité au départ, avec notamment deux 8e places d'étape, une sur le Tour de Romandie et une sur la Vuelta, deux épreuves World Tour. Une belle confirmation des espoirs nés chez les jeunes.


Cependant, son année 2018 est beaucoup moins probante. En retrait sur l'effort solitaire, sans intégrer un seul top 10, il ne montrera pas non plus d'évolution dans d'autres domaines, comme la montagne. A 21 ans, rien ne pressait mais les attentes placées en lui par l'équipe allemande nécessitaient de bien meilleurs résultats.


Il attaque donc 2019, dans sa dernière année de contrat, avec une certaine pression, qui se fait ressentir sur ses résultats de début de saison. Toujours loin des meilleurs, il semble cependant progresser en montagne et déroche une belle 9e place sur l'étape reine du Tour de Suisse, remportée par Egan Bernal, futur vainqueur du Tour de France. Cette progression se poursuit sur la Grande Boucle. Régulièrement à l'attaque dans les étapes de montagne, il s'illustre au Prat d'Albis en finissant 6e et mieux placé que des coureurs comme Quintana, qui l'accompagnaient dans l'échappée matinale. Il réalise aussi une superbe performance dans l'étape de Valloire en finissant 4e de l'étape, après avoir franchi le Galibier. Il ne sera battu que par Quintana, Bardet et Lutsenko, trois pointures du peloton. Il conclue ce Tour à la 40e place et dévoile une nouvelle facette de son profil, de plus en plus complet. Cette fin d'année marque aussi le franchissement d'un nouveau cap dans sa carrière puisque l'Allemand rejoint l'équipe Bora-Hansgrohe de Sagan et Buchmann, l'une des meilleures formations du peloton.


L'année 2020 démarre sur les chapeaux de roues pour lui avec une 4e place sur un des trophées espagnols, devant son équipier Buchmann et Alejandro Valverde. Il enchaîne avec une 3e place sur le Tour de Murcie et une 7e place sur le Tour d'Algarve, deux courses à étapes. Il s'attaque maintenant à nouveau au Tour de France et devrait être intéressant à suivre.


Son profil :


Vous l'avez compris, Kämna était au départ un rouleur spécialiste de l'effort solitaire. Une caractéristique qui lui a sûrement permis de développer des watts pour la montagne, à l'image de coureurs comme Geraint Thomas ou Tom Dumoulin, et se muer en coureur par étape.


Il est aujourd'hui, à 23 ans, l'avenir de l'Allemagne sur les courses à étapes. Bon grimpeur, il doit maintenant retrouver son efficacité sur les contre-la-montre. Dans ce domaine, nous ne nourrissons aucune inquiétude pour le coureur de la Bora-Hansgrohe, qui semble prendre le temps de progresser étape par étape. Sa 14e place sur le chrono en Algarve derrière les meilleurs spécialistes est le signe d'un retour aux affaires sur cet exercice. Nous voyons en lui une trajectoire à la Tom Dumoulin et il sera à coup sûr, dans les années à venir, un candidat sérieux au top 10 des courses à étape et des GT. Mais c'est encore un peu tôt cette année.


Nos attentes :


Avec le profil montagneux de ce Tour de France, l'Allemand aura un terrain à sa convenance pour exploiter ses qualités. Il devra d'abord se muer en équipier pour Emmanuel Buchmann et essayer de le soutenir le plus longtemps possible. Il aura cependant sûrement quelques opportunités de prendre les échappées en montagne, voire de jouer le maillot à pois, si l'équipe lui laisse assez de liberté. Le contre-la-montre final, mixant plaine et ascension, devrait aussi lui convenir. Une place dans le top 10 du maillot à pois et une victoire d'étape sont donc des objectifs réalistes pour Lennard Kämna.


Pour la suite de la saison, son programme n'est pas encore défini mais il est possible de le voir sur certaines classiques, les mondiaux en Suisse (course en ligne et contre-la-montre) et la Vuelta. Un top 10 sur le championnat du monde du contre-la-montre est à sa porté.


Les étapes où il pourrait se mettre en valeur :

Derniers résultats importants :


17e du Tour de Burgos

7e du Tour d'Algarve 2020

3e du Tour de Murcie 2020

4e du Trophée Andratx 2020

40e du Tour de France 2019


N'hésitez pas à partager la publication sur les réseaux sociaux :)


#tdf #tourdefrance #letour #cyclisme #vélo #kamna #Bora #hansgrohe #sunweb #clm #contrelamontre #montagne #profil #attentes #zoomsur #allemand #allemagne #Buchmann

91 vues
Logo vf4Bis2.png

NOUS SUIVRE

  • Twitter
  • Facebook - Gris Cercle

Par Romain & Titouan

Abonnez-vous à notre newsletter