• Romain Bougourd

Emanuel Buchmann : « Ullrich n'a jamais été mon modèle »

Mis à jour : sept. 28

Quatrième du Tour 2019 et coureur très complet, le grimpeur de la Bora-Hansgrohe vise, à 27 ans, le premier podium d’un Allemand sur le Tour depuis Andreas Klöden, en 2006. Il confie ses ambitions à VéloFuté.

L’an passé, vous avez terminé 4e du Tour, une très belle performance. Quels sont vos objectifs pour 2020 ?


"Quand on termine aussi près du podium que l’an passé, le prochain objectif ne peut être que le top 3. Si tout se passe bien, c’est possible.


Que devrez vous faire, pour être meilleur sur le Tour ? Être plus offensif ?


L’an passé, nous avons perdu des secondes précieuses lors du contre-la-montre par équipe [la Bora-Hansgrohe avait terminé 12e du chrono à 46 secondes du Team Jumbo-Visma, formation de Steven Kruijswijk, 3e du général final avec 25 secondes d’avance sur l’Allemand, ndlr]. Cette année, il n’y aura qu’un chrono avec un profil montagneux, cela me convient bien. Je pense à être plus offensif, mais l’occasion doit se présenter. J’ai déjà montré à de nombreuses reprises que j’en étais capable, comme lors du Tour du Pays Basque. Mais la situation doit le permettre.


Jan Ullrich est le seul cycliste allemand à avoir remporté le Tour de France. Que cela représente-t-il pour vous ?


A vrai dire, pas grand-chose. Evidemment, j’ai regardé Ullrich à la télévision et c’était vraiment formidable. Mais il n’a jamais vraiment été mon modèle. Je mène mon propre chemin et si cela m’emmène vers une victoire finale sur le Tour, alors c’est que j’aurais fait tout ce qu’il fallait.


Que représente le Tour de France pour un cycliste allemand ? Ressentez-vous le soutien du public ?


En Allemagne, le Tour est vraiment la seule course qui apporte autant d’attention de la part du public. D’un côté, c’est dommage car il existe beaucoup d’autres courses, mais de l‘autre cela rend le soutien du public sur le Tour encore plus fort. C’est vraiment formidable de voir autant de fans allemands dans les grands cols et passages importants, c’est un gain de motivation.


Que pensez-vous du report du Tour à fin août ? Cela peut-il jouer un rôle sur vos performances ?


Cela ne fait aucune différence. Nous avons certes diminué l’intensité lors des entraînements, mais nous avons continué à travailler régulièrement et sérieusement. Tout est redevenu normal assez rapidement, avec un ou deux mois de retard.


Que pensez-vous de la France, en général ?


Pour moi, la France se résume surtout au cyclisme. Le Dauphiné et le Tour sont mes courses préférées, car il y a une admiration et une atmosphère incroyables. Ça, j’aime énormément.


Où voudriez-vous voyager en France ?


En général, j’adore voyager à la montagne. Pour moi, les Alpes françaises sont vraiment le plus bel endroit du pays."


#tdf #tourdefrance #Ullrich #Buchmann #Bora #Hansgrohe #France #letour #vélo #cyclisme #VéloFuté

89 vues
Logo vf4Bis2.png

NOUS SUIVRE

  • Twitter
  • Facebook - Gris Cercle

Par Romain & Titouan

Abonnez-vous à notre newsletter