Découverte de Col 1ere CAT : Mur de Peguère, montée en enfer

Définition d'un mur : Ouvrage de maçonnerie qui s'élève sur une certaine longueur et qui sert à enclore, à séparer ou à supporter une poussée. Le 19 Juillet 2022, c'est bien un Mur qui se dressera face au peloton à quelques kilomètres de Foix lors de la 16ème étape du Tour de France. En Ariège, ce mur est appelé "l'enfer de Péguère". Il sera présent dans le final et devrait faire sortir le burin aux leaders et outsiders du classement général. Découverte de cet enfer.



Le profil Ouest depuis Massat 9,3km à 7,9%


Si l'on ne regarde pas le profil ci contre en détails, rien ne laisse apparaître un col très compliqué. Moins de 10km, et moins de 8%. A l'aise se dirait on...

Pourtant, en regardant de plus prèsles kilomètres, on se rend un peu plus compte de sa difficulté. Mais une simple description de ce mur ne permet pas de se rendre compte de la véritable exigences de ce mur. Il faut le grimper pour comprendre.

Si les premiers kilomètres se passent sur la plaque avec des pourcentages faciles, tout se corse au sixième kilomètre. La partie roulante et "plane" fait place à des pentes excessivement raides. L'irrégularité tétanise les muscles. Ce sont des portions entre 11% et 18% qui s'enchaînent sur plusieurs kilomètres. Le pourcentage moyen est de presque 12% en haut du mur. La forêt vous accompagne et c'est bien le seul cadeau que peut vous faire l'environnement hostile lors de canicule estivale. Ca sera le cas lors de l'étape du Tour. Par ailleurs, il est même difficile à descendre avec une route sinueuse et particulièrement dangereuse. Avec un indice de difficulté de 293 sur une si courte ascension, le Mur de Péguère sort bel et bien tout droit de l'enfer.


Versant Est depuis La Mouline - 17km à 4,8% - Indice de difficulté 277


Ce versant est doublement plus long mais deux fois moins dur en pourcentage moyen. Au départ de La Mouline, c'est un col qui oscille entre 2% et 9%. Quelques passages très courts excèdent les 10% mais ils sont rares. La partie la plus "redoutable" se situe du 10ème kilomètre et 12ème kilomètre.


Versant Nord depuis Estaniels - 13km à 6,8% - Indice de difficulté 295


Cette variante a de beaux atouts malgré le fait qu'elle soit peu empruntée. Un environnement bucolique associé à des pourcentages soutenus en passant par un kilométrage assez long. Vous avez ici le mélange parfait d'un vrai col pyrénéen : irrégulier et sauvage. Le pourcentage varie à chaque cent mètre ; difficile de se mettre en rythme. Certains passages avoisines les 17%. Gare aux téméraires. Vous risquez d'être surpris.


Localisation



315 vues

Posts similaires

Voir tout