top of page

10 équipiers qui ont marqué le Tour de France 2023

Les équipiers, ces hommes courageux, parfois dans l'ombre, se sont cette année frottés à la lumière. Nous vous présentons 10 équipiers qui, pour nous, sont sortis du lot sur le Tour de France 2023

meilleurs équipiers tour de france 2023

Voici la liste des 10 équipiers qui ont, pour nous, marqué ce Tour de France 2023.


10 - Ben O'Connor - AG2R Citroen


On comptait sur O'Connor pour offrir un top 5-10 à l'équipe Ag2R mais très rapidement, l'Australien s'est montré hors du coup. Il s'est donc tourné vers les échappées avant de se muer en équipier de luxe pour Félix Gall, plus fort que lui. Si on devait retenir une seule action, cela serait sûrement son énorme travail dans l'échappée de la 17e étape, jour de la victoire de Felix Gall. Il a roulé pour faire l'écart, le creuser au maximum afin d'offrir une chance à Gall de jouer l'étape. Une opportunité que ce dernier n'a pas raté.


9 - Silvan Dillier - Alpecin Deceuninck


Si Philipsen a gagné plusieurs étapes, il le doit aussi à son équipe, qui a effectué un boulot monstrueux sur chaque étape de plaine. Le Suisse a mené durant de nombreux kilomètres le peloton, à la manière d'un Tim Declercq certaines années. Il mérite donc amplement sa place pour son sacrifice et son travail.

8- Soren Waerensjkold - Uno-X Pro Cycling


Si Kristoff n'a pas remporté d'étape, ce n'est pas à cause de son poisson pilote Soren Waerensjkold. Le jeune Norvégien a été impressionnant, notamment à Bayonne, lors du premier sprint ou encore à Bordeaux et Moulins. A noter qu'il finit aussi 8e du sprint sur les Champs-Elysées. Est ce qu'il jouait sa carte ou non. Des promesses pour l'an prochain, où il sera sûrement le leader attitré. En attendant, il a clairement été l'un des équipiers les plus en vue sur ce Tour.


7 - Mikel Bjerg - UAE Team Emirates


Equivalent de Van Baarle chez UAE, Bjerg a aussi été impressionnant cette année. Que ce soit sur le plat pour maintenant l'écart ou dans les ascensions, le Danois a été monstrueux. Sur la première étape, au Pays Basque, il a aussi montré qu'il pouvait grimper fort, tout comme sur Marie Blanque, au pied. Un coureur polyvalent, utile sur tous les terrains durant trois semaines. Une vraie bénédiction pour son leader.


6 - Christophe Laporte - Jumbo Visma


On aurait pu mettre Van Aert, mais ce dernier a tout de même beaucoup couru pour lui sur ce Tour. On a donc pensé à Laporte. Le Français a tout donné, que ce soit dans la plaine, en menant le peloton ou pour replacer Wout Van Aert à l'approche du sprint. Il a par ailleurs été tout à fait extraordinaire en montagne. C'est lui qui imprimait le tempo durant le premier col de la journée. Une performance remarquable pour un Flandrien.


5 - Rafal Majka - UAE Team Emirates


A l'instar de Kuss, Majka a lui aussi marqué ce Tour dans le rôle d'équipier. Avant dernier wagon du train UAE, le Polonais a été d'un grand secours pour Pogacar. Certes. il n'était pas le seul, on pense notamment à Soler qui a évité à Pogacar de sombrer, mais Majka nous a particulièrement marqué, surtout en début et milieu de Tour.


4 - Sepp Kuss - Jumbo Visma


On a dit qu'on allait essayer de s'en tenir à un coureur par équipe mais les équipiers de la Jumbo Visma ont été énormes encore une fois, à commencer par Sepp Kuss, le fidèle lieutenant en montagne de Jonas Vingegaard. Longtemps positionné dans le top 10 du classement général, grâce au rythme effreiné qu'il imposait dans la dernière ascension de chaque étape, l'Américain a une nouvelle fois prouvé qu'il était l'un des meilleurs grimpeurs du monde. Dans le Tourmalet, personne n'a pu suivre Kuss excepté son leader et Tadej Pogacar. Pas même Adam Yates, lui aussi lieutenant de Pogacar et 3e du général final.


3 - Chris Harper - Jayco Alula


Il fait partie des révélations de ce Tour. L'équipier modèle de Simon Yates, impressionnant dès que la route s'élevait. Une assurance tout risque, pour accompagner le Britannique le plus loin possible dans les cols au sein du peloton ou pour rouler dans l'échappée. Son numéro sur la 17e étape, et notamment son travail dans le col de la Loze, ont fait de lui l'un des meilleurs équipiers de ce Tour de France 2023.


2 - Matthias Sjkelmose - Lidl Trek


On l'attendait en tant que leader après sa victoire sur le Tour de Suisse, mais Sjkelmose s'est finalement mué en équipier de luxe pour Pedersen et surtout Ciccone. Il a été déterminant notamment sur la 17e étape arrivant au col de la Loze ainsi que dans l'étape des Vosges. Son travail a permis de maintenir l'écart avec le peloton de sorte à ce que Ciccone puisse jouer les points en toute tranquillité. Sur les Champs Elysées, on l'a retrouvé en tête du peloton pour revenir sur les fuyards, même si cela n'a pas permis à Pedersen de gagner. Très costaud à seulement 22 ans.


1 - Van der Poel - Alpecin Deuceuninck


On l'attendait dans deux rôles. D'abord celui de candidat au jaune au Pays Basque, puis en tant que poisson pilote. Et c'est bien dans ce dernier rôle que Van der Poel a brillé. Lors de trois des quatre victoires de Philipsen, le vainqueur de Paris Roubaix 2023 a été déterminant. Sa puissance a permis de déposer Philipsen vers la victoire, y compris sur les Champs Elysées, même si ce dernier n'a pas transformé l'essai. La victoire à Nogaro restera la plus belle démonstration de cette victoire. Il remonte Philipsen de la 15-20e position pour le déposer à 100m de la ligne. Une masterclass alors que nous ne les avions pas vus dans le final.



2 384 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Комментарии


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page