top of page

Étape 9 - Giro 2024 : Analyse du parcours et favoris

Pour la 3e année consécutive, Naples sera la ville arrivée d'une étape du Giro. Bien moins de dénivelé positif global que lors des deux précédentes éditions, mais un final casse-pattes à l'image de l'édition 2022.


Date de l'étape : dimanche 12 mai


Le Parcours et le profil de la 9e étape du Giro 2024

Rien de particulier à signaler sur le parcours de cette 9e étape du Giro 2024 jusqu'à l'entrée dans les 40 derniers kilomètres et l'approche de la seule difficulté répertoriée de la journée.

MONTE DI PROCIDA

● 3.5 km à 3.2 %

● Kilomètre 178.3

Les Derniers Kilomètres


Une fois passé le sommet du Monte di Procida, il restera 34 kilomètres à parcourir. Les coureurs descendront en direction de Bacoli avant de remonter pour prendre le chemin du centre de Naples.

À 27 kilomètres de l'arrivée, il y aura une nouvelle côte à négocier longue de 850 mètres à 9 % de moyenne.


Ensuite, les 25 derniers kilomètres seront identiques à ceux de la 8e étape du Giro 2022.

Sur les 20 derniers kilomètres de course, il restera deux côtes non répertoriées à franchir. La première, longue de 2 kilomètres à 4,9 % de moyenne, dont le sommet sera situé à un peu plus de 18 kilomètres de l'arrivée.


La seconde 3.3km à 4.6% de moyenne avec un sommet situé à 7 kilomètres de l'arrivée.


Suivra ensuite une descente de près de 4 kilomètres le long de la côte avant d'aborder les 3 derniers kilomètres, qui seront plats et la route sera large. Attention à la flamme rouge, il y aura un demi-tour à négocier autour d'un rond-point, la dernière ligne droite sera longue de 900 mètres.


Les favoris de la 9e étape du Giro 2024 :

Si l'étape est destinée aux sprinteurs, elle va faire mal à ceux qui sont moins à l'aise en montée. Le final, sans offrir des pourcentages difficiles, sera usant comme expliqué précédemment. Certains sprinteurs ne passeront pas la dernière bosse dans le peloton ou alors très loin. Difficile de prendre en exemple l'étape de 2022 pour le scénario puisque celle-ci était bien plus dur avant les 25 derniers kilomètres.



On mise cette fois-ci sur un sprint massif à Naples. Les baroudeurs auront évidemment une chance mais de nombreuses équipes sont intéressés par ce sprint difficile, à commencer par Lidl Trek et Jonathan Milan, qui voudra consolider son maillot Cyclamen. Les deux autres gros noms du jour sont pour nous Kaden Groves, qui a montré qu'il grimpait très bien avant hier, et Olav Kooij, 14e de Milan San Remo. Mais le néerlandais a perdu Christophe Laporte et sera un peu seul dans le final. Tim Merlier sera pour nous un petit en retrait, comme c'était le cas sur la dernière étape un peu difficile. On le place top 5 si il passe.

Derrière, Ethan Vernon est lui aussi capable de bien s'en sortir, même si il n'a pas montré une forme convaincante ses derniers jours. Enfin Laurance Pithie passera sans problème et va espérer qu'un maximum de sprinteurs soit largué. Globalement, outre la Lidl Trek, Jayco pour Ewan, Alpecin pour Groves et Israel pour Vernon devraient rouler.


⭐⭐⭐ Kaden Groves


⭐⭐ Jonathan Milan - Olav Kooij


⭐ Tim Merlier - Ethan Vernon- Laurence Pithie - Caleb Ewan

1 735 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

コメント


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page