top of page

Étape 4 - Giro 2024 : Analyse du parcours et favoris

Seconde étape destinée aux sprinteurs. Une ascension répertoriée en première moitié de parcours puis les coureurs prendront la direction de la côte. Les 60 derniers kilomètres se feront le long de la mer de Ligurie, avec un final qui empruntera une partie du circuit du Trofeo Laigueglia et de Milan-Sanremo, incluant le Capo Mele.

 

Étape 4 - Giro 2024 : Analyse du parcours et favoris

Date de l'étape : mardi 7 mai


Le Parcours et le profil de la 4e étape du Giro 2024

Un peu à l'image de la 3e étape, une seule ascension répertoriée, située dans la première moitié du parcours. Les 80 premiers kilomètres seront en léger faux-plat montant jusqu'au pied de cette seule et unique ascension comptant pour le classement de la montagne.


COLLE DEL MELOGNO

● 2.4 km à 4.5 %

● Kilomètre 88.1


Les coureurs entameront ensuite une longue portion descendante de près de 45 kilomètres en direction de Savona et de la côte de la mer de Ligurie, qu'ils ne quitteront pas lors des 60 derniers kilomètres de course. Ces 60 kilomètres seront principalement plats jusqu'aux derniers kilomètres de la course.

 

Les Derniers Kilomètres


Dans les 6 derniers kilomètres, les coureurs traverseront Laigueglia du Nord au Sud pour atteindre le Capo Mele, l'un des célèbres Tre Capi de Milan-Sanremo et la dernière difficulté du Trofeo Laigueglia.


1,5 km d'ascension à 5,1 % de moyenne, rien d'extraordinaire encore une fois, mais tout de même notable de par sa proximité avec l'arrivée. Le sommet sera situé à moins de 3 km de la ligne et immédiatement suivi d'une descente jusqu'aux derniers 750 mètres plats. Une descente peu technique mais où il sera difficile de se replacer. Il restera ensuite un rond-point à négocier à 500 mètres de la ligne avant de se projeter dans le sprint final.



Rédigé par Analyst Phoenix


Scénario et favoris de la 4e étape du Giro 2024 :

Un nouveau sprint est attendu à Andora mais une nouvelle fois, la bosse juste avant l'arrivée va faire mal aux grosses cuisses. Un effort de 1,5 km à 5% qui pourrait faire reculer les purs sprinteurs. Le placement jouera un rôle clé avec la présence de ce fameux rond-point à 500m de la ligne qui va étiré le peloton. Il vous êtes au delà de la 7-8e position, la gagne sera très difficile. Le meilleur train fera donc la différence, si il n’est pas désorganisé par le Capo Mêle. Jonathan Milan et Lidl Trek semble être les mieux armés pour briller demain.


⭐⭐⭐ Jonathan Milan


⭐⭐ Tim Merlier - Olav Kooij


⭐ Kaden Groves - Biniam Girmay - Ethan Vernon


1 360 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentários


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page