top of page

Étape 12 - Giro 2024 : Analyse du parcours et favoris

Comme le mentionne le site du Giro, cette 12e étape sera l'étape des "petits murs". Un tracé dans la veine de ce qu'on peut trouver lors du Tirreno-Adriatico, mais pas de rampes à double chiffre de moyenne cette fois-ci. Seulement 4 côtes répertoriées au classement de la montagne, mais on peut en compter une douzaine réparties sur les 120 derniers kilomètres de course.

 

Date de l'étape : jeudi 16 mai


Le Parcours et le profil de la 12e étape du Giro 2024

Un peu plus de 50 kilomètres totalement plats le long de l'Adriatique avant de rentrer dans les terres et d'aller chercher cette succession de fameux "murs".

L'ensemble des "murs" seront situés entre les kilomètres 55 et 180. Le sommet du dernier sera situé à environ 10 km de l'arrivée.

Voici le profil des dernières côtes du parcours. La dernière montée étant la plus difficile, il est fort probable qu'elle soit la rampe de lancement.




Le dernier mur sera très pentu, mais la chaussée sera aussi très étroite, rendant le placement au pied primordial. Le parcours restera vallonné sur les 5 kilomètres qui suivront.

Les 5 derniers kilomètres de l'étape seront plats, à l'exception des 300 derniers mètres vers la ligne, en léger faux-plat montant.

Rédigé par Analyst Phoenix

Scénario et favoris de la 12e étape du Giro 2024 :

Est-ce l'opportunité d'une victoire pour Julian Alaphilippe ? Prendre l'échappée peut-être une solution car si il attend dans le peloton, Tadej Pogacar lui volera sans aucun doute la vedette. Mais nous ne croyons pas à un retour du peloton ni au fait que Pogi lâche le maillot. Ca sera donc pour des coureurs loin au général. Attention, la lutte pour prendre l'échappée matinale risque d'être longue et acharnée.


Le meilleur profil, celui qui semble le plus fort et grand favori demain, c'est Jonathan Narvaez, qui a tout pour remporter sa 2e victoire. Il peut gagner en solitaire comme au sprint en réglant un petit groupe. Derrière lui, on va citer Quinten Hermans, qui a été discret jusque-là. Le duo de la Quick Step, Alaphilippe et Vansevenant, a logiquement des vues sur cette étape, parfaitement adaptée à leurs qualités, surtout pour le Français, si ses douleurs aux genoux ont disparu. Parmi les autres candidats, on citera Bagioli, qui semble retrouver un bon niveau comme en témoigne sa montée de mardi. Aleotti, vu que Schachmann a des douleurs, ou encore Vermaercke. On aura aussi sans doute un EF à l'avant et on mise sur Andrea Piccolo, même si nous ne le voyons pas gagner.


⭐⭐⭐ Jonathan Narvaez


⭐⭐ Julian Alaphilippe - Quinten Hermans - Andrea Vendrame


⭐ Andrea Bagioli - Giovanni Aleotti - Kevin Vermaercke - Mauri Vansevenant - Aurelien Paret Peintre

2 414 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page