top of page

Top 10 du contre-la-montre : 10e, Santiago Botero

Grand coureur de courses à étapes de la fin des années 90 et du début des années 2000, le Colombien Santiago Botero était aussi un redoutable rouleur. Vainqueur de plusieurs contre-la-montre dans sa carrière dont un titre mondial, il est 10e de notre classement des meilleurs rouleurs du 21e siècle.

Santiago Botero

Equipes : Kelme (1996 - 2002), T-Mobile (2003 - 2004), Phonak (2005-2006)


Si nous le connaissons surtout sous les couleurs de l'équipe Phonak dans nos souvenirs, du fait de notre âge, Santiago Botero a surtout porté le maillot de la Kelme, dans les années 90 jusqu'en 2002. Mais les plus belles lignes de sont palmarès, il les a écrites au 21e siècle entre 2000 et 2002 ainsi qu'entre 2005 et 2006, justement sous le maillot Phonak.


Pourquoi lui :


Si Santiago Botero est 10e de notre classement, devant des coureurs comme Christopher Froome ou Stephan Kung notamment, c'est parce qu'il a remporté la plus belle des victoires pour un rouleur, le titre de champion du monde du chrono. C'était une journée d'octobre 2002. Les meilleurs rouleurs du moment étaient présents comme Michael Rich, à qui il manque justement ce titre si significatif, David Millar ou encore le jeune Fabian Cancellara. Malgré un profil complètement plat, au Pays-Bas à Zolder, le Colombien domine Michael Rich (8 sec) et Igor de Galdeano (17 sec). Un titre précieux puisqu'il lui permet d'être 10e du classement.


Mais évidemment un titre de champion du monde n'est pas suffisant pour faire partie des meilleurs rouleurs du 21e siècle. En 2002, saison marquante pour lui en contre-la-montre, qui l'a propulsé au rang de meilleur rouleur cette année-là, Botero a remporté la 9e étape du Tour de France. Un contre-la-montre de 52 kilomètres, complètement plat lui aussi, entre Lanester et Lorient. Il faut regarder qui il devance pour comprendre encore une fois son niveau. Armstrong 2e et relégué à 11 secondes, Serhiy Honchar 3e et Igor De Galdeano 4e. Il sortait déjà d'une victoire dans l'exercice sur le Dauphiné, là encore devant Armstrong, sur 41 km. Une année faste de trois victoires dans l'épreuve solitaire.


Dans sa carrière Le "Buffle de Medellin" a remporté 9 contre-la-montre, dont deux autres en Grand Tour, sur la Vuelta (les deux en 2001) ainsi que trois autres chronos en WT. De quoi faire de lui l'un des meilleurs dans la discipline.


Ses caractéristiques :


Formé aussi bien sur route qu'en VTT, Botero était capable d'envoyer énormément de Watts. Le docteur Uribe, médecin du sport qui l'a découvert lors de tests, avait été affolé par son potentiel. Il alignait 600 watts là ou certains professionnels frôlaient l'évanouissement. Révélateur d'un coureur surdoué et capable d'encaisser de gros efforts avec un niveau de force élevé. D'ailleurs, il gagnait principalement des chronos avec une moyenne d'environ 50 km/h sur des efforts d'environ une heure. Déjà, tout indiquait qu'il serait taillé pour l'effort solitaire. S'il était bon grimpeur, il était assez trapu, et mesurait 1m75. Un profil à la Remco Evenepoel aujourd'hui si l'on devait le comparer.


Les statistiques de Santiago Botero:


En carrière au 21e siècle, Santiago Botero a participé à 76 contre-la-montre et en a remporté 9. Un ratio de 13% de victoire dans la discipline. L'ensemble de ses victoires en chrono se sont faites sur des parcours relativement plats et sur une distance moyenne de 37 kilomètres. Il n'a remporté aucun chrono de moins de 19 kilomètres, preuve qu'il était surtout performant sur les longues distances. Il a par ailleurs gagné ses chronos en WT avec une avance moyenne de 18 secondes et une vitesse moyenne de 48 kilomètres.


Principales victoires en chrono :


- Champion du monde 2002

- 9e étape du Tour de France 2002

- 4e étape du Critérium du Dauphiné 2002

- 7e et 21e étape de la Vuelta 2001

- 5e étape du Tour de Romandie

- 3e étape du Dauphiné 2005


585 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page