top of page

Parcours détaillé et profil de Liège-Bastogne-Liège 2024

Dimanche 21 avril, au petit matin, s’élancera le départ de la 110ᵉ édition de Liège-Bastogne-Liège. La « Doyenne » est la classique printanière la plus vallonnée. Singulière parmi les classiques, le quatrième Monument de la saison se distingue par un plateau hétéroclite et dans la manière dont il est abordé. À l’opposée de la Flèche Wallonne, elle ne peut être résumée à une course de côte. Cette année, en l’absence de Remco Evenepoel, la Doyenne sacrera-t-elle un vainqueur inédit ? Ou s'offrira-t-elle à Tadej Pogacar, vainqueur ici même en 2021 ?


Liège-Bastogne-Liège 2024 2024 parcours détaillé

  • Retransmission : Où regarder Liège-Bastogne-Liège 2024 ?

Liège-Bastogne-Liège 2024 est à suivre en direct sur les chaines télévisuelles le dimanche 21 avril :

-        France 3, à partir de 13h35

-        Eurosport 1, à partir de 12h45



Présentation de Liège-Bastogne-Liège 2024


Créé en 1892, le dernier des quatre Monuments vernaux est la plus archaïque des courses, encore contestée au XXIe siècle. L’édition 2024 présentera 259 kilomètres, à l'horizon desquels se profile le dénouement du triptyque ardennais. Plus de six heures à parcourir la province de Liège et celle du Luxembourg, pour conclure de la plus belle des façons la saison des classiques. La succession des générations n'aura eu de cesse de creuser et façonner les rides du visage de la « Doyenne », à travers les vallons liégeois. Une robe ardennaise indémodable dont le corsage "redoute-able" est la base d'une coupe saillante depuis 1974. Une encolure dont l'asymétrie changeante, s'arrête tantôt sur l'épaule Liégeoise, tantôt sur l'épaule Ansoise (entre 1992 et 2018). Depuis 2019, la première a repris les faveurs des finitions de la tunique de la Doyenne des classiques.

L'une des autres différences notables, avec toutes les autres classiques, repose sur un plateau de prétendants à la victoire, à Liège, beaucoup large. On y observe un nivellement des états de forme entre les flahutes, commençant à être émoussés par la campagne de classiques flandriennes et les coureurs de classements généraux, peaufinant leur préparation pour les Grands Tours à venir.



-        Records de victoires : Eddy Merckx (1969-1971-1972-1973-1975)

-        Records de podiums : 8 avec Alejandro Valverde (4🥇, 2🥈, 2🥉)


Profil de Liège-Bastogne-Liège 2024


Profil du parcours de Liège-Bastogne-Liège modifié 2024

Le parcours détaillé de Liège-Bastogne-Liège 2024 : Les passages clés

 

Depuis maintenant deux éditions, la côte de la Redoute était devenue le juge de paix de Liège-Bastogne-Liège, en étant le théâtre de l'offensive de Remco Evenepoel. Son absence pose l'interrogation du lieu décisif de la Doyenne. Avec la présence de Mathieu van der Poel et Tadej Pogacar, on peut se demander si la course ne sera pas lancée de loin. Tant pour les deux protagonistes, auteurs de longs raids solitaires que pour leurs adversaires, contraints d'anticiper l'enchainement "Redoute - Roche-aux-Faucons". Attendre l'attaque d'un des deux fantastiques revenant à courir battu. Personne n'apparaissant comme étant en capacité de suivre toutes offensives de l'un d'eux. Alors, est-ce que la côte de la Redoute sera la difficulté décisive du parcours de Liège-Bastogne-Liège 2024?


Légère modification à 24 h de l'épreuve : "En raison de travaux entre Vielsalm et Grand-Halleux, les organisateurs doivent modifier légèrement le parcours ce qui entraine la réintroduction de la côte de Mont-le-Soie juste avant la Côte de Wanne", nous rapporte les organisateurs par l'intermédiaire des réseaux sociaux.


85 kilomètres de l'arrivée : d'ordinaire, la côte de Wanne signe plutôt l'allumage d'une mèche avant que le feu ne soit mis à la poudrière. Peu de chance d'y voir un mouvement victorieux. Pour autant, face à une génération décomplexée, il est désormais impossible d'écarter une explosion dès l'entrée dans la province de Liège. Pour cause, certains pourraient s'inspirer de l'initiative prise par Jan Tratnik, l'an passé, pour créer leur propre chance.

Profil Veloviewer de la côte de Wanne Liège-Bastogne-Liège 2024

78.5 kilomètres de l’arrivée : la côte de Stockeu ressemble à un endroit parfait pour des hommes, désireux de mettre la UAE émirates et la Alpecin-Deceuninck en délicatesse. Sur sa courte pente, d'à peine plus d'un kilomètre, les pourcentages à deux chiffres offrent une lampe de lancement parfaite. D'autant plus que la montée abrupte s'aborde sur une route étroite.

Profil Veloviewer de la côte de Stockeu Liège-Bastogne-Liège 2024

74.4 kilomètres de l’arrivée : le pied de la côte de la Haute-Levée possède les pourcentages les prononcés. Toutefois, une fois la rocade de Stavelot passée, un long faux plat montant quasi rectiligne attend le peloton. Une portion véritablement favorable à un groupe de chasse organisé.

Profil Veloviewer de la côte de la Haute Levée Liège-Bastogne-Liège 2024

60 kilomètres de l’arrivée : le col du Rosier inspire l’anticipation, à l’instar de Harm Vanhoucke, Mark Donovan et Mark Padun, en 2021. Un mouvement dans la plus longue des difficultés du jour plus prévisible qu'une sélection complexe à mettre en place dans la côte suivante, dont l'allure en faux plat montant n'encourage pas à l'offensive.

Profil Veloviewer de la côte du Rosier Liège-Bastogne-Liège 2024

46.7 kilomètres de l’arrivée : la côte de Desnié souhaitait ajouter de la nervosité à la course, une fois arrivée à SPA. C'est la raison pour laquelle elle a remplacé le col du Maquisard (4 kilomètres à 4.9 %). Néanmoins, sa proximité avec la côte de la Redoute rend l'opération suicidaire.

Profil Veloviewer de la côte de Desnié Liège-Bastogne-Liège

33.9 kilomètres de l’arrivée : la côte de la Redoute, figure iconique de la Doyenne, signe le feu de départ d’un final agité. Une difficulté clé utilisée pour commencer les hostilités, à l’image de l’attaque thermonucléaire de Remco Evenepoel, en 2022 ou de l’implosion du peloton, sous le commandement de l’équipe Ineos Grenadiers, une année auparavant. Avec une portion de 1.5 kilomètre à 9.8 % et des pourcentages vertigineux à 16.5 % au plus fort de la pente, elle est l’endroit idéal pour lancer une offensive. Avec seulement une trentaine de kilomètres à parcourir, une fois le sommet franchit.

Mais il est un obstacle qui peut s'avérer de taille : la quinzaine de kilomètres séparant son sommet du pied de la Roche-aux-Faucons. Plus ou moins favorable à une chasse, comme nous l’avons vu en 2019 où les leaders ont du mal à faire la différence. C'est pourquoi les organisateurs ont décidé de bifurquer sur la droite une fois le sommet gravit.


30.2 kilomètres de l'arrivée : la côte de Cornémont n'est pas répertoriée, mais il ne faut pas s'y tromper. Cette dernière a tout pour casser le rythme d'une chasse effrénée.

Profil Veloviewer de la côte de Cornémont Liège-Bastogne-Liège 2024

23 kilomètres de l’arrivée : située entre les deux difficultés emblématiques de la « Doyenne », la cote des Forges se veut brouiller les pistes d’une chasse depuis son introduction. Mais il n’en est rien, le tronçon est à la fois trop court et peu sélectif comparé à la Roche-aux-Faucons, située 8.4 kilomètres plus loin.

Profil Veloviewer de la côte des Forges Liège-Bastogne-Liège 2024

13.3 kilomètres de l’arrivée : cote en deux paliers, le pied de la cote de la Roche-aux-Faucons est le lieu des derniers va-tout, des tapis peu importe les cartes entre les mains. Notamment pour les puncheurs, y trouvant un effort de trois minutes qui sied parfaitement à leurs caractéristiques dans la côte d'Avister (1.3 kilomètre à 10.4 %, max 15.5 %). Une portion beaucoup plus casse-pattes que la dernière moitié de la Roche-aux-Faucons (1.8 kilomètre à 5 %, max 6 %).


Le final raboté de 1.5 kilomètre dans Liège, par rapport aux éditions antérieures à 2020, est conservé. Comme une tentative vaine d'essayer de favoriser les mouvements victorieux de puncheurs dans La Roche-aux-Faucons et d'obliger les grimpeurs à anticiper cette dernière en lançant la course de plus loin.

Final Liège-Bastogne-Liège 2024

Le dernier kilomètre, à la fois totalement plat et en ligne droite, ouvre un éventail d'options en fonction du profil de coureur ayant une fenêtre de tir sur la victoire :

  • moins bons sprinteurs : oblige aux arrivées en solitaire ou aux coups du kilomètre ;

  • comité réduit : force à négocier un sprint réduit dans une position favorable, c’est-à-dire éviter d’emmener le groupe ;

  • sprinteurs polyvalents avec un ou des équipiers : permet à ce qu’un train puisse lancer parfaitement en cas de groupe plus ou moins conséquent.


La météo de Liège-Bastogne-Liège 2024


Météo Liège-Bastogne-Liège 2024

Un vent de Nord-Est d'environ 16 km/h soufflera ce dimanche. Ce qui implique qu'à partir de la sortie de Bastogne, le peloton entamera une remontée vers Liège avec un vent contraire. Dès lors, si Tadej Pogacar a déclaré qu'il était peu réaliste un " solo de 100 kilomètres ". On peut le croire aisément. La stratégie émiratie devrait être un copier-coller de celle de la Soudal Quick-Step sur les deux dernières éditions. Dès Stokeu, les observateurs peuvent s'attendre à un rythme effréné des UAE dans un double objectif :

  • Annihiler toute tentative d'anticipation adverse ;

  • Épuiser les gabarits lourds (comprenez Mathieu van der Poel), en leur faisant dépenser le plus de kilojoules possibles, afin de mettre à mal leur explosivité en fin d'épreuve.

La vraie phase finale de la "Doyenne" devrait se jouer dans la Redoute, où Tadej Pogacar lancera sa première offensive (et peut-être sa dernière). S'il est accompagné, la Roche-aux-Faucons retrouvera son statut d'antan, de juge de paix, de Liège-Bastogne-Liège. Si le slovène parvient à s'isoler, alors deux situations sont envisageables :

  • Pogi gagnera rapidement plus d'une minute, comme MVDP a pu grappiller sur les flandriennes. Le groupe de chasse jouant très vite les accessits ;

  • Le groupe de chasse devra parfaitement s'entendre, pour ramener Pogi dans les rangs.


Pluie Liège-Bastogne-Liège 2024

Le temps sera aussi menaçant du côté de la Doyenne. Les températures favoriseront les gabarits les plus robustes, avec un thermomètre ne dépassant pas les 8 °C au plus fort de la journée. Les risques de pluies éparses pourraient faire leur apparition en fin de journée. Ce qui pourrait rendre le dernier Monument du printemps sélectif, malgré le vent défavorable dans l'approche de Liège.


La startlist de Liège-Bastogne-Liège 2024





3 322 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Yorumlar


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page