top of page

Notre avis sur le parcours du Tour de France 2024

Après plusieurs semaines de spéculation, le parcours a enfin été dévoilé ce mercredi 25 octobre. L'originalité cette année, c'est l'arrivée à Nice, mais aussi le Grand Départ d'Italie. Alors, que pensons nous de ce Tour de France 2024 ? La rédaction de VéloFuté vous donne son avis.

Avis Vélofuté  tour de france 2024

Les + du parcours du Tour de France 2024


Une 21e étape qui compte :


Pour la première fois depuis des décennies, le Tour de France 2024 ne se terminera pas sur les Champs Elysées, à cause des J.O. Ce qui veut dire que nous aurons cette fois, une 21e étape qui comptera puisqu'il y aura le grand retour d'un contre-la-montre pour conclure la course. Une bonne nouvelle pour le suspense, qui pourrait durer jusqu'aux derniers hectomètres, comme c'était le cas lors de la bataille entre Greg Lemond et Laurent Fignon. Petit bémol, nous avons peur que la position du chrono bloque les deux grosses étapes précédentes.


Une étape en mode "Strade Bianche"


Si le Tour s'élance d'Italie, c'est bien en France que nous aurons le droit aux chemins blancs, lors de la 9e étape autour de Troyes. Pas moins de 14 secteurs empirés joncheront le parcours pour 32 kilomètres en tout. C'est énorme. Le Tour pourra aussi basculer ici ! Les leaders devront être vigilants et en grande forme, après une longue et difficile première semaine.


Une grosse étape de montagne dès le 4e jour :


3 200 m de dénivelé dès le 4e jour de course, ce n'était jamais arrivé. La longue montée de Sestrières devrait fatiguer les organismes et le Galibier nous offrir le premier affrontement entre les principaux leaders du général. Attention, au sommet, rien ne sera joué puisque la descente est longue jusqu'à Valloire. Elle est rapide et sinueuse et le spectacle pourrait avoir lieu. Une étape courte (138km) et dynamique.


Le Pla d'Adet, enfin !


Nous vous l'avions présenté lors de notre TDF Fictif 2023, le voici au programme de la Grande Boucle 2024. Le Pla d'Adet est un monstre, avec des pourcentages terribles. Nous l'attendions avec impatience et le voici enfin. En plus, les trois cols s'enchainent quasiment sans plaine. Nous vous invitons à découvrir le col que nous avons escaladé pour vous, au travers de notre article.


Un parcours qui plaira aussi bien aux grimpeurs qu'aux sprinteurs :


ASO a réalisé un beau travail pour tracer ce Tour de France 2024. Si la montagne arrive très vite et va permettre de rendre la course intéressante dès le départ, les sprinteurs ne seront pas mis de côté pour autant avec environs 7 à 8 opportunités. De quoi nous offrir un beau plateau de sprinteurs, jusqu'à la 16e étape au moins. Ensuite, cela sera sûrement rideau pour certains, vu le programme des derniers jours. Il n'y aura peut-être pas beaucoup de sprinteurs à Nice, excepté le porteur du maillot Vert. Il y a moins d'étape de montagne que l'an dernier (6 vs 7) mais elles sont toutes très difficiles pour compenser.


Les moins du parcours


Un chrono pour finir :


Si nous sommes heureux d'avoir une 21e étape qui joue un rôle, on est déçu de voir un chrono dans cette configuration, avec deux étapes de montagne avant. Peut être qu'une étape de plaine entre les deux aurait suffit à ne pas bloquer la course. Peut-être aussi que cela n'aura aucune incidence sur la course mais nous avons vu sur le Giro 2023 qu'un chrono difficile peut parfois tout bloquer.


Un manque d'originalité sur certaines étapes :


On regrette le tracé de certaines étapes, comme celle du Lioran, qui ressemble fort à son dernier passage sur le Tour. Un peu trop conventionnelle. Idem pour l'étape du Plateau de Beille, qui offre un départ en montée - génial - mais énormément de plaine entre chaque ascension. Assez étrange. Enfin, on aurait aimé que la 20e étape se termine en descente, plutôt qu d'enchainer tous les cols du coin, en proposant encore une fois une arrivée au sommet, qui plus est par la montée la plus dure. Malgré cela, les étapes restent très belles mais juste un peu trop "faciles". Attention tout de même à la derniere semaine plus difficile. Le Giro en a souvent abusé et cela ne lui a pas toujours réussi, au contraire.


Globalement, le parcours de ce Tour de France nous plaît énormément. En 21 étapes, le Tour ne peut pas aller partout. Encore moins avec le choix du départ et de l'arrivée dans le sud. Le tracé est bien équilibré, ne propose jamais trois étapes similaires - une volonté claire d'ASO - et plaira à tous les coureurs. Pour nous c'est un bon 17/20 qui peut augmenter lorsque nous aurons tous les profils d'étape. Vivement juillet 2024.

1 604 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page