top of page

Les 10 favoris du Critérium du Dauphiné 2024

Présentation de nos 10 favoris du Critérium du Dauphiné 2024, qui débutera le dimanche 2 juin pour 8 jours de courses intense. Les favoris du Tour de France s'y retrouvent en majorité pour peaufiner leur préparation. Jonas Vingegaard est le grand absent.

Nos favoris du Critérium du Dauphiné

A quelque jours du départ, c'est l'heure de vous présenter nos 10 favoris du Critérium du Dauphiné 2024. La liste des engagés est toujours belle sur l'épreuve rhônalpine, le parcours confirme son statut de préparation idéale pour le Tour de France et une grande bagarre s'annonce pour la victoire, tant il parait difficile de sortir un favori incontestable.


Les 10 favoris du Critérium du Dauphiné 2024, du 2 au 9 juin :

Bora-Hansgrohe

10- Alexander Vlasov - Bora hansgrohe 1%

S’il avait été le leader indiscutable de son équipe, sans doute aurait-il bien plus haut. Mais le Russe n’est pas l’option numéro 1 de la Bora-Hansgrohe, ni même la seconde sans doute. Condamné à rester dans l’ombre de ses leaders, il reste tout de même l'un des 10 favoris du Critérium du Dauphiné, grâce ses qualités en chrono, qui devrait lui permettre de jouer devant avant le triptyque montagneux. Mais les efforts consentis pour Roglic et Hindley risquent de finir par lui coûter et l’empêcheront de faire mieux qu’un fond de top 10.

Lidl-Trek

9 - Mattias Sjkelmose – Lidl-Trek 2%

4e de Paris-Nice et 3e du Tour du Pays Basque, Skjelmose est très régulier en 2024, à la fois un grimpeur solide et un excellent rouleur, capable de battre Bissegger ou Van Aert en Suisse en 2023. Mais sa tendance à craquer lors des longs efforts ou de la répétition de ceux-ci, à l’image de l’étape de Nice sur la Course au Soleil ou de la dernière étape du Pays Basque, laisse craindre une nouvelle défaillance, lors de l’étape de samedi par exemple. On n’oublie pas qu’en Suisse, il avait du sa victoire finale à une descente de folie lors de la tragique étape de Lan Punt. Cette fois, toutes les arrivées se feront au sommet.


Groupama-FDJ

8 - David Gaudu – Groupama-FDJ 3%

Le Français aurait du être plus haut dans ce classement. Intrinsèquement, il devrait jouer le top 5. Mais à quel Gaudu aura-t-on droit en juin ? Celui qui rivalisait avec Pogacar et Vingegaard sur Paris-Nice en 2023 ? Ou celui qui peine à rester au contact du deuxième groupe des meilleurs et qui enchainent les chutes que l’on voit depuis un an et demi désormais ? Le long chrono n’est pas non plus à son avantage mais le reste du tracé, propice à l’explosivité, lui sied bien.

Lidl-Trek

7 - Tao Geoghegan Hart – Lidl-Trek 5%

De retour cette saison après sa grave chute sur le Giro 2023, le Britannique monte clairement en puissance depuis le début de l’année. D’abord en retrait, Geoghegan Hart a montré du mieux en avril (9e du Tour de Romandie) et se rapproche peu à peu de son niveau. Leader désigné pour le Tour de France, le vainqueur du Giro 2020 devra se montrer rassurant sur un Critérium du Dauphiné qui lui a toujours réussi (8e, 10e et 13e en trois participations), même s’il aurait surement aidé des cols plus longs.

Soudal-Quick Step

6 - Remco Evenepoel – Soudal-Quick Step 8%

Il convient d’être clair d’entrée : sans sa lourde chute en avril, le Belge aurait été top 3 sans discuter. Seulement, voilà, il est tombé et toute la question réside dans sa capacité à être directement à 100%, ce qui a rarement été le cas pour lui en juin et même plus globalement sur les courses de préparations. La première moitié du Critérium du Dauphiné est taillé pour lui et il devrait être en jaune après le chrono. Mais le triptyque montagneux Allevard-Samöens-Glières pourrait peser lourd dans ses jambes en reprise, à l’image du Tour de Suisse l’an dernier, surtout après une grosse blessure.

Visma | Lease a Bike

5 - Matteo Jorgenson – Visma | Lease a Bike 8%

Vainqueur de Paris-Nice en mars, l’Américain est une des confirmations de la saison et il semble avoir passer encore un cap avec son transfert chez Visma | Lease a Bike. Capable de gagner sur les Flandriennes comme sur les classements généraux, il devrait être le leader sur le Tour de France mais devra montrer qu’il a les épaules mais aussi le niveau en haute montagne, l’une des dernières interrogations qui l’entoure. A Thyon 2000, en Romandie l’an dernier, il avait coincé un peu (5e) et le week-end montagneux du Dauphiné 2022 (13e) avait été un calvaire. Mais est-il vraiment le même grimpeur qu’alors ?

Bora-Hansgrohe

4 - Jai Hindley - Bora hansgrohe 10%

Même s’il devra se mettre sans doute un peu au service de Roglic, l’Australien semble largement en mesure de jouer placer malgré tout. Excellent grimpeur, le vainqueur du Giro 2022 trouvera à un terrain à sa convenance dans le week-end final, d’autant qu’il avait montré l’an passé une excellente forme en juin à la sortie d’une longue pause (4e du Dauphiné). Les 34 kilomètres de chrono sont toutefois une interrogation, l’Australien étant capable de perdre 1’ sur Vingegaard sur 31km (Dauphiné 2023) comme 57’’ sur Ayuso en 15km en Romandie en avril… Mais ses qualités en montagne devraient lui suffire à remonter et même à jouer le podium en cas de défaillance de Roglic. Globalement, il fera partie d'une équipe Bora hansgrohe très forte qui fera figure d'épouvantail.

INEOS Grenadiers

3 - Carlos Rodriguez – INEOS Grenadiers 17%

Monté en puissance tout au long du printemps, l’Espagnol a conclu sa première partie de saison avec sa première victoire au général d’une course par étapes, à l’occasion du Tour de Romandie. Un succès fondateur pour l’Andalou, qui semble avoir passé encore un cap en montagne, lui qui se transforme peu à peu en attaquant. Excellent rouleur, surtout quand l’effort est long, il devrait pouvoir prendre du temps à de nombreux adversaires à l’occasion du chrono, à condition d’avoir bien digérer la coupure depuis la Romandie, coupure qui ne lui avait pas réussi l’an dernier, même si elle était bien différente (depuis sa chute aux Strade). Cette année, on ne voit aucune raison le privant d’un podium.


UAE Team Emirates

2 - Juan Ayuso – UAE Team Emirates 21%

De tous les favoris présents au départ de Critérium du Dauphiné, c’est sans doute celui qui joue le plus gros. Car s’il est assuré de prendre le départ du Tour de France, l’Espagnol est encore loin d’être certain d’avoir sa chance comme co-leader de Pogacar. Pour ce privilège, le 4e de la Vuelta 2023 aurait tout intérêt à se montrer sous son meilleur jour et le tracé de cette édition est parfait pour lui. Un long chrono comme ils les aime et de la montagne, avec des arrivées punchy où sa vitesse peut faire des ravages. Il faudra juste éviter son trop fréquent « petit jour sans » en montagne qui lui a coûté les Tour de Romandie 2023 et 2024 ainsi que le Tour de Suisse 2023.

Bora-Hansgrohe

1 - Primoz Roglic - Bora hansgrohe 25%

C’est LE grand favori mais aussi LA grande interrogation de ce Critérium du Dauphiné. Sur le papier, impossible de ne pas mettre le Slovène comme immense favori d’une épreuve qu’il a déjà remportée, en 2022. Mais Roglic est-il encore le coureur qu’il était alors ? Incroyable et quasi invincible l’an passé, le triple vainqueur de la Vuelta est apparu bien plus en retrait en début de saison, avec une 10e place à Paris-Nice, son pire résultat - hors chute - sur une course par étapes WT depuis Tirreno-Adriatico 2018. Son chrono sur le Pays Basque a contribué à rassurer avant ses deux chutes, à priori sans conséquences. Mais à l’aube d’un Tour de France qui ressemble à une dernière chance, voir Roglic gagner ce Dauphiné semble un passage obligé.


Ils sont aussi à suivre : Excellent grimpeur, Felix Gall (Decathlon AG2R La Mondiale) aurait pu être candidat au top 10 sans les 34km de chrono. Un peu mieux en avril après un début de saison compliquée, Guillaume Martin (Cofidis) souffrira lui aussi du chrono avant de trouver un terrain à sa convenance en montagne, où on devrait le voir à l'attaque. Cela vaut aussi pour Sepp Kuss (Visma | Lease a Bike) et Mikel Landa (Soudal-Quick Step), qui pourraient avoir leur chance en cas de défaillance de leur leader respectif.

224 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentarios


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page