Découverte de Col Hors Catégorie : La montée de la Plagne

Régulière, longue et usante. C'est ainsi que l'on pourrait qualifier l'ascension de la station de La Plagne, nichée à 2080 mètres d'altitude. Si la montée ne présente pas de caractéristiques vraiment spécifiques; comme de nombreuses ascensions de stations alpestres d'ailleurs, vous évoluerez sur les pas de Laurent Fignon, Alex Zülle et Mickaël Boogerd. Forcément mythique !


Versant nord - Indice de difficulté 310


La station de La Plagne est située dans le département de la Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes, plus précisément dans la vallée de la Tarentaise, sur les territoires des communes d'Aime-la-Plagne, La Plagne-Tarentaise, Champagny-en-Vanoise et Bozel.


Depuis la vallée, au départ d'Aime, il faudra escalader les 21,4km à 6,6% de moyenne pour vous hisser au sommet de cette ascension, dans la station de "La Plagne-Aime 2000", la station étant composée de 11 stations-villages disséminées sur le massif.

Cette montée est assez représentative des routes menant aux stations de sport d'hiver alpestres : route large et entretenue, des lacets pour récupérer, montée régulière et assez longue.


L'ascension est plus difficile qu'elle ne le laisse présager. La pente est certes régulière mais les pourcentages, toujours autour de 8%, ne laissent aucun répit ! Ces pourcentages se calment légèrement une fois passée Plagne Centre.

Afin de profiter pleinement, on vous conseillera d'effectuer cette ascension hors vacances scolaires ou en dehors des horaires traditionnelles (partez tôt le matin !) afin d'éviter la circulation qui peut être handicapante.

En terme de paysage, cette dernière se dévoile seulement dans les derniers kilomètres... Il faudra faire preuve de patience pour profiter du panorama qui s'offre à vous au sommet !



Pourquoi elle est mythique


On devra sans doute repasser pour apprécier le côté nature et sauvage de cette ascension. Son aspect mythique est davantage due à son passage sur le Tour de France. Empruntée à 4 reprises seulement, le Tour y a écrit de magnifiques pages de bravoure !


Le regretté Laurent Fignon y a triomphé à deux reprises, en 1984 et 1987, tandis que Boogerd y signait une victoire de prestige en 2002. En 1995, la 9e étape voyait une grande offensive menée par le Suisse Alex Zülle, échappé dès le début de l'étape, qui s'imposait à la Plagne et venait s'installer à la deuxième place du général, dominé alors par l'indéboulonnable Miguel Indurain !

Si l'ascension en elle-même ne constitue pas une difficulté extrême pour les professionnels, elle a toujours offert un scénario épique, contribuant ainsi à sa renommée et le peu de fois où elle a été couru en compétition participe à sa légende !

213 vues

Posts similaires

Voir tout