top of page

10 Néo Pro à suivre en 2023 en cyclisme !

Comme chaque année, nous vous présentons les 10 néo-pros à suivre en 2023. Depuis quelques saisons, les jeunes parviennent à jouer un rôle important, et ce dès leur première saison. L'an dernier, Arnaud De Lie ou encore Juan Ayuso ont crevé l'écran. Qui seront les talents de cette année ? Honnêtement, il y a une très grosse densité.


10 - Samuel Watson, 19 ans, Groupama FDJ


Watson est l'un des huit néo pros à avoir signé chez Groupama FDJ, faisant de son équipe de développement la plus performante dans son domaine. Qualifié de « pur coureur de classiques » par son entraineur Nicolas Boisson, le Britannique a réalisé une solide année 2022 chez les Espoirs. Possédant une belle pointe de vitesse, même si ce n'est pas un pur sprinteur, il est capable de régler des petits groupes. 5e du Tro Bro Léon au milieu des professionnels, Watson a de quoi surprendre sur les courses du calendrier français. On le suivra avec attention sur des courses comme les 4 jours de Dunkerque, le GP de Denain ou encore le Tro Bro Léon.


9 - Madis Mihkels, 20 ans - Intermarché WG


Il n'a que 19 ans mais beaucoup d'avenir devant lui. Ce sprinteur puissant a signé chez Intermarché pour 2 saisons. Stagiaire durant la fin d'année, l'Estonien a convaincu rapidement grâce à sa solide performance sur le Gran Piemonte (6e). Quelques jours avant, il terminait 4e des championnats du monde Espoirs. A noter qu'il a aussi battu Kaden Groves en début de saison sur le Tour d'Estonie. Un résultat remarquable, même si ce n'est qu'un course continentale, sachant que son dauphin australien a remporté une étape de Vuelta 2022. On est tenté de dire que 2023 sera peut être un peu tôt pour lui mais vu les performances d'Arnaud De Lie l'an dernier, on sera moins tranché.


8 - Léo Hayter, 21 ans, Ineos Grenadiers


Etonnant de placer le vainqueur du Baby Giro à cette place ? C'est parce qu'il y a devant des numéros. Le Britannique de 21 ans a convaincu INEOS Grenadiers de lui faire confiance. Une preuve de son talent. Mais ses résultats parlent aussi pour lui. Sa domination sur le Baby Giro a été impressionnante mais sa fin de saison fut légèrement décevante. On est donc hypé mais aussi mesuré à l'égard du grimpeur, qui sera au bon endroit chez INEOS pour se développer.


7 - Casper Van Uden, 21 ans, Team DSM


Sorti de la formation DSM Développement, le Néerlandais Casper Van Uden a logiquement signé dans la maison mère. Celui qu'on peut aussi qualifier de Flandrien est un excellent sprinteur, dans le style de Watson. Sa victoire sur la 2e étape du Tour de l'Avenir a permis de conclure une saison réussie chez les Espoirs. Il a par ailleurs impressionné sur le Tour de Normandie ou encore sur le Scheldeprijs (1.Pro), où il termine 4e. On le voit à son avantage dès 2023.


6 - Thibaut Nys, 21 ans, Trek Segafredo


Dans la tradition des coureurs de cyclo-cross, Thibau Nys sera un jeune coureur à suivre en 2023 mais surtout pour la suite. Lorsqu'on connaît les avantages dont bénéficient ces coureurs, habitués à des efforts à haute intensité, on se dit que Trek Segafredo a tiré le gros lot. D'autant qu'il a été directement bon sur route. Champion d'Europe Junior en 2021, il a signé de beaux résultats chez les pros avec notamment un top 5 d'étape sur le Tour de Wallonie (2.Pro) ou encore sur la Classique Antwerp Port Epic. Il a tout d'un futur grand Flandrien, dans le style de Mathieu van der Poel. A suivre !


5 - VAN EETVELT Lennert, 21 ans, Lotto Dsty


Le jeune Belge a été monstreux en 2022 chez les Espoirs avec 13 podiums et 3 victoires. Il aurait pû faire encore mieux sans un Romain Grégoire exceptionnel. Très régulier sur les courses d'un jour et excellent grimpeur, il a effectué une saison pleine du début à la fin. Une régularité rare à cet âge. Grimpeur, puncheur, rouleur, le coureur de la formation Lotto a tout d'un coureur complet.


4- Oscar Onley, 21 ans, Team DSM


Révélation du Tour de Croatie, le jeune puncheur britannique avait fait jeu égal avec Jonas Vingegaard. Explosif et résistant, il semble être taillé pour des courses comme la Flèche Wallonne. S'il a réalisé une bonne année 2022 chez les jeunes, elle n'était pas non plus exceptionnelle et c'est vraiment son Tour de Croatie qui a fait basculer sa saison pour lui permettre d'intégrer notre top 10. Chez DSM, il aura l'occasion de se montrer très vite, avec des responsabilités et de la liberté. On l'attend donc déjà en 2023. Il a déjà le niveau, à la manière d'un Axel Laurance.


3 - Lenny Martinez, 19 ans, Groupama FDJ


Deuxième coureur Groupama de ce classement, Lenny Martinez est une pépite. Un pur grimpeur comme il en sort rarement. Des mots de Nicolas Boisson, "ça faisait un moment qu’on n’avait pas vu un aussi bon grimpeur au sein de l’équipe – et même en France". Poids plume, il a une génétique lui permettant malgré tout de développer de gros watts. On ne calme pas notre excitation à l'idée de le voir s'envoler un jour sur les routes du Tour de France. On va peut-être vite en besogne, mais lorsque l'on remporte le Valle D'Aoste, qu'on gagne deux étapes du Ronde de l'Isard, ou qu'on finit 14e du Tour des Alpes (2.Pro) à 18 ans, il y a quoi être optimiste.


2 - Joshua Tarling, 18 ans, Ineos Grenadiers


Joshua Tarling impressionne depuis son arrivée chez INEOS. Ses chiffres à l'entrainement sur une heure ont scotché les entraineurs. Mais à 18 ans seulement, faut-il déjà s'emballer pour lui en 2023 ? La réponse est : sans doute. Champion du monde du contre-la-montre juniors ou encore du Chrono des Nations, Tarling a le profil du rouleur par excellence. Il verra donc en Ganna une parfaite inspiration pour la suite de sa carrière. D'autant qu'à l'instar de son équipier, il a tout pour briller sur Paris-Roubaix un jour. Cependant, il ne devrait pas avoir assez d'opportunité pour se montrer, à l'inverse d'un autre jeune à la FDJ.


1 - Romain Grégoire, 19 ans, Groupama FDJ


Soyons clair, c'est LE coureur de 2022 chez les jeunes. Romain Grégoire a éclaboussé de son talent les courses Espoirs. Il a fait du mois d'Avril son territoire, avec 4 victoires d'affilée dont Liège U23 ! Une bonne habitude à conserver chez les pros, pour le fameux trypique Amstel - Flèche - Liège qui fait rêver tous les puncheurs. Meilleur puncheur, il est aussi un bon grimpeur tant que les cols ne sont pas trop long. Mais nul doute qu'il pourra progresser à l'avenir. Puncheur, grimpeur, rapide au sprint, il a le profil du Valverde des années 2020 à 2030. On a tellement hâte de le voir en action chez les Pros.


Bonus - Alejandro Franco, 21 ans, Burgos BH


Disons le, en 2022, Alejandro Franco a explosé. Il y a pile un an, nous n'imaginions pas une telle trajectoire pour l'homonyme par son prénom d'Alejandro Valverde. Le jeune Espagnol a crevé l'écran sur le circuit national avec deux victoires d'affilé en puncheur. Lancé sur le circuit international Espoir, il a confirmé sur la Course de la Paix, en terminant 5e. La course, montagneuse, récompense les grimpeurs. En terminant 2e de l'étape de montagne, il a confirmé son début de saison. Sa seule courses pro a été intéressante avec une 28e place sur l'Artic Race of Norway. A 21 ans, il semble donc prêt pour le monde pro et sera une carte crédible pour Burgos BH en 2023.



Mason Hollyman, 21 ans, Israel, Fran MIHOLJEVIĆ, 21 ans, Thomas Gloag, 20 ans ou encore Ivan Romeo seront à suivre et auraient pu faire partie de cette liste. La densité est énorme cette année encore.






6 735 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page