Bredene Koksijde Classic: Présentation et favoris

Entourée d'anciennes courses prestigieuses du calendrier UCI, la jeune Bredene Koksijde Classic tire son épingle du jeu et offre une opportunité au rouleur sprinteur de glaner un trophée assez tôt dans la saison. Elle aide également les flandriens à préparer la saison des monuments pavés. Quelle est son histoire ? Comment en est-elle arrivée là ? Nous partons à sa découverte avant son départ, le 18 Mars 2022.



Histoire : une ascension fulgurante


Créée en 2011, elle fut d'abord appelée la "Handzame Classic" en raison de son arrivée dans la ville portant le même nom. Dès son apparition, elle fut intégrée au calendrier UCI Europe Tour, portée par des investisseurs importants. Depuis sa création, elle n'a cessé de grimper en notoriété et elle a intégré successivement la Coupe de Belgique en 2016 pour en ressortir en 2018 devenant une course HC. Enfin en 2020, elle intègra le UCI Pro Series. Une ascension fulgurante.


La course d'un jour s'est taillée une belle réputation grâce à sa diffusion sur Eurosport GCN. La course est même suivie chaque année par plus de 3 millions de téléspectateurs. Cette exposition médiatique est forcément une aubaine pour les 100 sponsors privés partenaires de la semi classique. L'organisateur s'est également engouffré dans le créneau du moment : les pass VIP. Tres prisés par les grands amateurs de cyclisme, les marques qui souhaitent inviter leurs clients, ainsi que les partenaires, le développement de cette offre "carré prestige" installe un vrai business et génére des revenus importants.


Côté bitume, la Bredene Classic est idéalement positionnée dans le calendrier juste avant le Ronde et Paris Roubaix. Les flandriens s'y amusent et se frottent aux pavés avec tous les ingrédients qu'il faut : vent, pluie, quelques collines et surtout beaucoup de plat ! Ils en profitent pour peaufiner leurs préparation physiques et se confronter aux éléments.


Paradoxalement, ce sont les sprinteurs qui se régalent avec 11 sprints sur les 11 éditions.

On retrouve au palmarès des grands spécialistes : Tim Merlier, Alvaro Hodeg, Ackerman et quelques surprises ; Eric Baska, Kristoffer Halvorsen.


Le parcours : du plat, des monts et du plat


Le parcours est propice aux bordures. Néanmoins, et excepté en 2021, la course s'est toujours finie en sprint massif. Le profil a une certaines similitude avec Kuurne - Bruxelles - Kuurne à l'exception du fait que les monts sont encore plus loin de l'arrivée. Il s'agit d'une course plutôt plate avec quelques "monts" pavés au programme à travers les Flandres mais, leur positionnement en milieu de course ne permet pas aux coureurs de faire des différences rédhibitoires. Rien d'assez sélectif pour écrémer le peloton.


Météo : du soleil pour cette année ?


Cette année, on devrait avoir du soleil avec 14° au mercure et peu de vent. Cela devrait profiter à une arrivée massive. A moins que..


Dernière édition en 2021


Fait rare pour le souligner, la gagne s'est jouée en petit comité, entre 12 coureurs au sprint. C'est le Belge Tim Merlier, auteur d'une année 2021 sublime, qui levait les bras pour remporter son troisième bouquet de la saison. Son sprint impressionnant au 250m laissait Mads Pedersen (2nd) et Florent Sénéchal (3ème) dans son rétroviseur.

Cette édition fut particulière car c'est la seule qui n'a pas fini en peloton. Un groupe de 13 fuyards s'étaient envolés. Ils ont été repris après un travail acharné d'une quinzaine de poursuivants où se trouvait le sprinteur belge. Les derniers échappées repris à 1,3km de l'arrivée, le sprint pouvait donc avoir lieu après une course agitée. La semi classique fut également marquée par une erreur de trajet du groupe des échappées.



Favoris de la Bredene Classic 2022


Cette édition sera l'occasion de voir en action certains jeunes talents comme Arnaud De Lie.


+++ Merlier


++ De Lie, Steimle, Hofstetter, Pedersen, Ackermann, Meeus


+ Hoole, Thijssen, Campenaerts, Consonni, Vernon, Brunel, Mozzato, Dupont, Barbier, Bol

400 vues

Posts similaires

Voir tout