top of page

10 lieutenants qui ont marqué le cyclisme au 21e siècle

Les nouvelles performances de Sepp Kuss sur le Tour de France 2023 nous ont incité à nous pencher sur ces lieutenant, qui ont marqué le cyclisme au 21e siècle en Grand Tour. Voici notre top 10, subjectif.


Les meilleurs lieutenant en cyclisme

10 - Franco Pellizotti - Liquigas


L'homme fort de Di Luca en 2007. Un grimpeur hors pair, l'Italien a fait du Giro son terrain de jeu. Il est même monté sur le podium en 2009. Mais lorsqu'il s'est mis au service de son leader, il a toujours été parfait dans sa tâche. En 2007, que ce soit au Zoncolan ou dans l'enchainement Galibier-Izoard, il protège et emmène Di Luca vers les sommets. En fin de carrière, il fait aussi les beaux jours de Nibali sur la Vuelta 2017 par exemple. Très fort sur l'Angliru, il tracte littéralement son leader pour lui permettre de conserver sa 2e place au général.


9 - José Azevedo - Once Eroski / US Postal


En soutien de Beloki chez Once, notamment au sein de l'Armada de 2002avec 3 coureurs dans le top 6, José Azevedo a toujours été un équipier modèle. Ce qui ne l'a pas empêché de faire des places d'honneur grâce à ses talents de grimpeur. Deux succès avec son équipe, au côté d'Armstrong en 2004 et 2005. En 2004, il était même le dernier lieutenant de l'Américain. Il termine d'ailleurs la course à la 5e place du général. En 2005, il sera moins déterminant mais tout aussi utile.


8 - Michele Scarponi - Astana Pro Team


Paix à son âme. Un grand coureur mais aussi un équipier généreux, qui a mis sa fin de carrière au service des autres en GT, et notamment de Vincenzo Nibali. A ses côtés, Nibali a remporté le Tour de France 2014 et le Giro 2016. Un duo qui fonctionne et qui offre des garanties à Astana. Scarponi, vainqueur du Giro 2011, était un coureur majeur et restait, même à près de 40 ans, un coureur solide et un équipier de valeur.


7 - Igor Gonzalez De Galdeano - Once / Liberty Seguros


Connu pour ses talents de rouleur, lui qui a été 3e des champion du monde du contre-la-montre, Igor De Galdeano était aussi un grand grimpeur, qui a su accompagner ses leaders en montagne. Que ce soit Beloki sur les Tour de France 2001 et 2002 ou sur la Vuelta 2003 pour Isidro Nozal. Aucune victoire au compteur en GT mais une régularité impressionnante, malgré sa courte carrière. Il a été très fort au plateau de Beille 2003, battu par un lieutenant encore plus fort que lui, Roberto Heras.


6 - Rafal Majka - Saxo Tinkoff / UAE Team Emirates


Si Rafael Majka a eu l'opportunité de jouer sa carte en tant que leader, il a, surtout dans sa deuxième partie de carrière, été un lieutenant solide. Parfois pour Contador, et sur chaque course à étapes de Tadej Pogacar ! Le Polonais fut très important sur le Tour de France 2021 et globalement sur les courses WT auxquelles participent le Slovène. Son taux de réussite n'est pas énorme en GT mais il reste un lieutenant fiable.


5 - Franck Schleck - Team CSC / Leopard


Si Franck Schleck avait tout pour être un leader de choix, il était souvent au service de son frère Andy. L'ainé de la fratrie, un peu moins bon grimpeur, s'est toujours dévoué pour son frère. En 2009, 2010 et 2011, il a été un soutien indispensable. Servant parfois de lièvre pour déstabiliser Evans ou Contador, Schleck n'a pas vraiment participé au succès sur tapis vert d'Andy en 2010, à cause d'une chute après 3 étapes seulement. Son plus grand fait d'arme restera l'étape de Serre Chevalier en 2011 qu'il termina 2e derrière son frère, à plus de deux minutes. Insuffisant pour qu'Andy ne renverse Cadel Evans. En 2008, il a aussi participé à la victoire surprise de Carlos Sastre. En tout, il a donc participé à deux victoires et deux podiums sur le Tour de France.


4 - Richie Porte - Team Sky


Si il a été leader chez BMC ou Trek, Richie Porte a aussi été pendant de nombreuses années le lieutenant fidèle de Christopher Froome. Que ce soit sur la Vuelta 2012 ou sur les Tour de France 2012, 2013 et 2015. Il a accompagné Froome à la victoire sur trois Grandes Boucles. On se rappelle encore de son travail à l'Alpe d'Huez en 2015, qui permet sûrement à Froome de conserver son maillot jaune face à un Nairo Quintana déchainé. Son dernier combat avant de tenter sa chance en tant que leader du côté de la BMC. La performance qui nous a le plus marqué est sans doute celle de la Pierre-Saint Martin, lorsqu'il termine 2e derrière Froome, après avoir fait exploser tous les adversaires un par un.


3- Andreas Kloden - Team Telekom / Astana / RadioShack


Homme de main de Jan Ullrich, il a parfois eu son heure de gloire. Mais il a toujours été un atout sans faille pour son compatriote et leader. Grâce à son travail, Ullrich a décroché deux podiums sur le Tour de France et il a même eu l'opportunité d'y monter en 2006. Passé chez Astana, l'Allemand a même terminé 6e du général en 2009, emmenant Alberto Contador vers son 2e succès sur le Tour, un an après avoir été un appui de choix sur la Vuelta, là encore remportée par El Pistolero. Deux victoires et deux podiums, soit un palmarès magnifique pour un lieutenant de choix.


2 - Roberto Heras - US Postal


Maillon indispensable de Lance Armstrong, Roberto Héras était un grimpeur de classe mondiale. Quadruple vainqueur de la Vuelta, il s'est toujours mis au service de son leader américain sur le Tour de France. Forcément, un coureur de ce niveau comme lieutenant est une bénédiction pour un leader. En 2001, il dépose Armstrong à deux reprises dans les Pyrénées, notamment au Plat d'Adet. Enfin, en 2002, il effectue une démonstration au Plateau de Beille, en travaillant pour Lance tout en finissant 2e de l'étape. Il ne pouvait pas arriver grand chose à Armstrong en montagne lorsque l'Espagnol était présent. Au final, il participe à trois des sept succès d'Armstrong sur le Tour, avant que celui-ci ne soit déclassé.


1 - Sepp Kuss - Jumbo Visma


Depuis 2020, Sepp Kuss a participé à 8 Grands Tours. Sur ces huit courses, il a participé activement à 4 d'entres elle, voire 5 peut-être avec le Tour de France 2023 si Vingegaard venait à l'emporter. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a joué un rôle crucial. Capable d'accompagner son leader jusqu'au bout du bout en montagne, lorsqu'il ne reste plus que Vingegaard ou Pogacar par exemple. L'Américain est une vraie rampe de lancement pour ses leaders, et toujours là pour les soutenir en cas de faiblesse physique. C'est aujourd'hui un lieutenant de choix et le plus grand lieutenant du 21e siècle selon nous.


Bonus :

On ne peut terminer cet article sans mentionner Mikaël Cherel. Moins spectaculaire et triomphant que les 10 lieutenants nommés précédemment, le Français a joué un rôle déterminant dans les deux podiums de Romain Bardet sur le Tour de France (2e en 2016, 3e en 2017). Surtout, le coup de force du duo d'AG2R sur la 19e étape du Tour 2016 a particulièrement marqué nos esprits. Cherel a parfaitement joué le rôle de lieutenant en attaquant dans la descente pour lancer son leader vers la victoire d'étape.


3 289 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Kommentare


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page