• Titouan Lallemand

Maillot vert : Explications et pronostics

Le maillot vert, représentant le classement par points, est destiné à un sprinteur mais pas forcément au plus rapide. L'appeler maillot de meilleur sprinteur est donc souvent erroné. Mais alors, à qui est donc destiné ce maillot distinctif et qui le ramènera à Paris ?


Sagan en Blanc, en lutte avec Greipel et Cavendish

Avant l'ère Sagan, le maillot du classement par points était régulièrement porté par le meilleur sprinteur du Tour. Mark Cavendish, vainqueur en 2011, en était le meilleur exemple jusqu'à ce que le Slovaque arrive et ne terrasse la concurrence. Très bon sprinteur, il n'est cependant pas le meilleur, même si il a remporté plusieurs sprints massifs (moins ces dernières années).


Point d'histoire : le maillot vert est apparu en tant que maillot distinctif d'un classement annexe en 1953.

Les candidats au maillot vert 2020 :


Il existe deux types de profils : les sprinteurs polyvalents, capables de prendre des points partout, et les purs sprinteurs. Ces dernières années, c'est la première catégorie qui domine. Cette catégorie pourrait se résumer à un seul homme, Peter Sagan, si celui-ci n'avait pas été expulsé du Tour 2017. Mais son expulsion a couronné un coureur qui lui est très similaire : Michael Matthews. Celui-ci aurait d'ailleurs été un concurrent sérieux pour le coureur de la Bora-Hansgrohe si il avait été aligné par son équipe. La récompense est donc, depuis plusieurs années, réservée exclusivement aux sprinteurs complets.


Les sprinteurs polyvalent : Peter Sagan, Wout Van Aert, Matteo Trentin, Sonny Colbreli, Ivan Garcia Cortina, Daryl Impey, Jasper Stuyven, Edvald Boasson Hagen


Les purs sprinteurs sont nombreux mais n'ont pas la même réussite. La première raison est qu'actuellement, aucun sprinteur ne domine assez pour faire la différence, comme c'était le cas pour Cavendish en 2011 avec 5 victoires d'étapes. Il existe plusieurs sprinteurs d'un niveau très proche, ce qui entraîne le partage des points. La seconde raison est qu'ils abandonnent vite le classement et la lutte lors des sprints intermédiaires, après avoir laissé passer des points lorsque le profil était vallonné, pour se consacrer aux victoires d'étapes. Il est donc difficile de voir un pur sprinteur ramener le maillot vert à Paris, mais pas impossible. La clé : la suprématie!


Les purs sprinteurs : Caleb Ewan, Sam Bennett, Elia Viviani, Alexander Kristoff, Giacommo Nizzolo, André Greipel, Bryan Coquard, Nicolo Bonifazio, Cees Bol, Hugo Hofstetter, Rudy Barbier

Le record du nombre de victoires au classement par points est détenu par Sagan : 7 fois.

Le profil du vainqueur en 2020 :


Etre le meilleur sprinteur ne suffit plus. Le modification du barème de points en 2015, favorisant le vainqueur d'étape, n'a rien changé, il faut être d'une régularité à toute épreuve pour remporter le classement par points. Etre capable de prendre des points chaque jour, aux sprints intermédiaire en plaine ou en montagne, chose que parvient à faire Peter Sagan à la perfection. Le quadruple champion du monde est aujourd'hui l'immense favori. Régulièrement dans le top 5 des étapes de plaine, il est aussi capable de bien franchir les courtes côtes, pentues, ce qui lui permet de gagner et marquer de gros points là où les sprinteurs les plus rapides n'en marquent pas. Il se lance même parfois dans l'échappée matinale sur les étapes de montagne, lorsque le sprint intermédiaire n'est pas très loin du départ. Cette année, le maillot devrait une nouvelle fois être un sprinteur polyvalent, d'autant plus que le parcours du Tour est extrêmement accidenté, ce qui complique la tâche des purs sprinteurs.


Van Aert et Trentin, se rapprochant du profil de Sagan, seront deux des principaux concurrents de ce dernier, qui pourrait être aussi contesté par Mathieu Van der Poel dans le futur. Van Aert sera même un adversaire de taille au vu de sa grande forme. Cependant, le vainqueur de Milan - Sanremo et des Strade Bianche aura un rôle d'équipier en montagne, qui pourrait le pénaliser, surtout si Roglic est rapidement en jaune. Chez les purs sprinteurs, Ewan est peut-être le plus rapide des coureurs alignés sur le Tour de France et aura une équipe à sa disposition pour les sprints, à l'inverse d'un Sagan, habitué à se débrouiller seul. Il aura comme adversaire Sam Bennett, Elia Viviani, qui possèdent aussi leur train. Côté Français, les chances de victoires reposeront sur les épaules de Bryan Coquard et du duo d'Israël Start-Up Nation, Rudy Barbier et Hugo Hofstetter.


Qui décroche le vert?



Etes-vous d'accord avec nous? N'hésitez pas à venir en parler en commentaire ou sur Twitter @VéloFuté.


#tdf#tourdefrance#letour#cyclisme#vélo#vélofutéjumbo#jumbovisma#Sagan#Colbrelli#Matthews#Trentin#Bennett#Viviani#Ewan#Gaviria#deceuninck#bora#quickstep#cofidis#lotto#lottosoudal#uaeemirates#bahrain#bahrainmclaren#sunweb#teamsunweb#ccc#teamccc#maillotvert#meilleursprinteur#sprinteur#sprinteurs #demare #nizzolo #fdj #ntt #nttprocycling #Vanaert

Logo vf4Bis2.png

NOUS SUIVRE

  • Twitter
  • Facebook - Gris Cercle

Par Romain & Titouan

Abonnez-vous à notre newsletter