L’Érythrée, le vélo comme exutoire

Ancienne colonie italienne, l’Érythrée monte en puissance et s'affirme comme la meilleure nation africaine de cyclisme. Un statut renforcé par le triomphe de Biniam Girmay à Gand-Wevelgem. De quoi véhiculer une image positive pour un des pays les plus fermés au monde.

Les images ont fait le tour du monde, du moins des réseaux sociaux. Celles d’un peuple accueillant son héros, menant un cortège de voitures ornées de bleu, rouge et vert, le sourire jusqu’aux oreilles, les yeux pleins de fierté. Ces images sont celles du retour de Biniam Girmay à Asmara, la capitale de l’Erythrée, pour fêter sa victoire sur la classique pavée Gand-Wevelgem, une des plus prestigieuses de l’année. Un exploit monumental qui a permis à l’Erythrée, enclave de 6 millions d’habitants bordée par la Mer Rouge et frontalière du Soudan, de Djibouti et de l’Ethiopie, de confirmer son statut de nation montante du cyclisme mondial, et de meilleure nation africaine.


Retrouvez la suite de l'article dans notre magazine de mai en cliquant sur ce lien.

37 vues

Posts similaires

Voir tout