top of page

21 succès, 3 coureurs en WT : 1ère saison réussie pour la dévo d’Intermarché-Wanty

Après une première année à la tête de l’équipe de développement d’Intermarché-Circus-Wanty, Kévin Van Melsen dresse le bilan d’une saison plus que réussie, qui a vu trois de ses coureurs rejoindre l’effectif World Tour. Pour Vélofuté, il les présente et décrit son effectif 2024.

Kévin Van Melsen, directeur de la dévo d'intermarché wanty

Il y a un an, on retrouvait Kévin Van Melsen au début d’un nouveau chapitre de sa vie. Après 14 saisons comme coureur professionnel, le Wallon de 36 ans s’était retiré du peloton depuis quelques semaines à peine qu’il repartait déjà préparer la saison 2024, en tant que directeur de la dévo d’Intermarché Wanty. Fraîchement créée, la structure Circus-ReUz-Technord s’élançait avec 16 coureurs et peu de certitudes. Van Melsen s’était alors fixé trois objectifs : décrocher une victoire, envoyer un coureur dans l’effectif World Tour, et dégager le sentiment que le projet était sur de bons rails. Résultat : ses poulains ont décroché 21 bouquets, trois d’entre eux ont signé leur contrat pro avec la WT, tandis qu’il semble clair que le projet est plus que fructueux. « On ne s’attendait vraiment pas à avoir autant de succès. Je pensais avancer ‘step-by-step’, mais là c’était énorme dès la première année, tant mieux pour nous », avoue aujourd’hui le directeur belge, très satisfait de cette première saison.


« Nous avions deux certitudes avec Francesco Busatto et Roel van Sintmaartensdijk, que je savais capable de passer dans la WT dès 2024. Mais pour Alexy Faure-Prost, qu’on a pris très tard avec nous, je suis hyper content. Surtout, on a rendu plusieurs coureurs vraiment meilleurs et on les a bien développés, et ça c’est une super satisfaction », poursuit-il. Car au-delà des trois coureurs cités, quatre autres ont rejoint des Pro Team en cette fin d’année : Jasper Dejaegher, auteur de 7 victoires en 2023, et Dylan Vandenstorme (Team Flanders Baloise), Jelle Vermoote (Bingoal WB) et Axel Huens (TdT-Unibet). Sur les 16 coureurs, 7 ont donc signé pour une équipe professionnelle, 3 ont été conservés pour 2024, et 6 ont été libérés. Un bilan satisfaisant.


2024, une année différente et certainement moins fructueuse


Malgré les promesses semées en 2023, Kévin Van Melsen se veut plus prudent pour sa deuxième année à la tête de la dévo. « En 2024, ce sera plus compliqué d’empocher des victoires. Je ne veux pas me fixer d’objectifs à ce niveau-là, car on part sur un vrai projet de développement sur 1 à 2 ans avec nos jeunes. On a un groupe moins étoffé, surtout sur les Flandriennes », explique-t-il, puisqu’il ne compte encore que 8 coureurs dans son groupe. S’il compte sur Alexy Faure-Prost pour participer au Giro U23 et à Liège-Bastogne-Liège U23 pour viser la gagne, Van Melsen espère quand même faire signer un coureur dans l’équipe WT fin 2024. Il voit trois candidats sérieux. « Tim Rex est solide, il a fait le Giro Next Gen dès sa première année, il vient du VTT et a un bon coffre. Je compte surtout sur Huub Artz, il est plus âgé que les autres et il sera mon capitaine de route. Il peut intégrer le WT s’il continue sur cette lancée. Enfin, Alessio Delle Vedove est très rapide au sprint, il a gagné deux belles courses l’an passé et il a un beau potentiel », décrypte-t-il, tout en mentionnant William Graff, 19 ans. « Il découvre la route car il vient du VTT. C’est un super potentiel, il est Wallon, dans 2-3 ans on en entendra beaucoup parler », avance-t-il. Le rendez-vous est pris pour 2026.


Les profils des trois coureurs qui intègrent l’effectif World Tour pour 2024


  • Francesco Busatto 🇮🇹, 21 ans, sprinteur-puncheur

« Francesco, c’était la valeur sûre pour 2023. Il a déjà pas mal couru avec les pros cette année et il a montré sur la Muscat Classic qu’il était prêt. Faire 4e au milieu de noms comme Ulissi, Van Gils, Jorgenson sur une course de puncheur, c’est fort. Il va très vite et il devrait avoir dès 2024 un statut de coureur protégé sur certaines courses. Il est vraiment fait pour des courses comme Liège-Bastogne-Liège en termes de profil, d’ailleurs il l’a gagnée en espoirs. »


  • Alexy Faure-Prost 🇫🇷, 19 ans, grimpeur

« Alexy nous a rejoint très tard fin 2022, car je ne pensais pas qu’il ne resterait pas chez Groupama-FDJ. J’ai toujours été convaincu qu’il était très bon en haute montagne, et il l’a vraiment montré cette année. Il doit progresser en chrono, mais je pense qu’il sera lui aussi protégé sur des courses par étapes d’une semaine. En tout cas, il aura des occasions. Et il nous rejoindra pour jouer le Giro Next Gen et viser le podium voire la victoire. »


  • Roel van Sintmaartensdijk 🇳🇱, 22 ans, rouleur / flandrien

« C’est un très gros moteur, mais je pense qu’il sera surtout équipier. Il aura un rôle important à jouer pour rouler longtemps en tête de peloton, ou dans le train pour le sprint. Tous les coureurs ne peuvent pas être des leaders et ce n’est pas un problème, on peut faire de très belles carrières comme équipier. Il a toutes les qualités pour ça. »

301 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page