• Romain Bougourd

Etape 6 : Le Mont Aigoual, entre forêts, fleuves et montagnes

Directrice de l'Office de Tourisme Mont Aigoual Causses Cévennes, Maryline Bertrand raconte à VéloFuté les merveilles de sa région, entre forêt, fleuves, montagne et météorologie.

Qu'attendez-vous de l'arrivée du Tour de France 2020 au Mont Aigoual en termes de retombées, de public, et sur la saison compliquée du tourisme ?


« Le changement de dates concernant le Tour de France est peut-être un handicap, en septembre c'est la rentrée scolaire. Tout le monde est dans la reprise du travail. Cependant, avec les collectivités et les habitants nous mettons tout en œuvre afin de fêter comme il se doit cette arrivée au Mont Aigoual. Les retombées, il y en a déjà et il y en aura plus tard. Notre territoire s'est engagé depuis plusieurs années, à travers la Communauté de Communes Causses Aigoual Cévennes, qui a développé les activités de pleine nature. A ce jour, nous proposons un panel de loisirs important : 580 km d'itinéraires balisés en randonnée, 15 itinéraires VTT du public familial aux plus aguerris soit 215 km, des boucles cyclosportives avec plus de 500 km de routes cévenoles avec des cols, des ascensions, des parcours de geocaching, 2 espaces course d'orientation, parcours trails, raquettes... La saison automnale nous réserve sans doute de belles surprises avec le Tour de France et surtout si les conditions météorologiques sont avec nous. Restons optimiste !


Quelles sont les bonnes raisons de venir visiter la région et le Mont Aigoual ?


Elles sont multiples. D’abord, le cadre de vie : le calme, le bon air, loin de la foule, le retour aux sources. Mais aussi le plaisir de découvrir des paysages très différents en pratiquant une activité physique modérée ou bien sportive. Après 2 mois de confinement, le désir de liberté est plus fort que tout.


En quoi ces paysages sont-ils particuliers ?


Ils sont très différents les uns des autres. Le Mont Aigoual se situe au Sud du Massif Central, dans la région Occitanie, au Nord-Ouest du département du Gard, en plein cœur des Cévennes, à 1567 m d'altitude (point culminant du Gard). Il est traversé par la ligne de partage des eaux versant atlantique et versant méditerranéen, avec une topographie totalement différente. Au sommet, vous avez la Forêt domaniale de l'Aigoual, labellisée "Forêt d'exception via l'Office National des Forêts pour sa gestion forestière. Versant atlantique, vous retrouvez les Causses et Gorges avec de la roche calcaire. Versant méditerranéen, ce sont des vallées plus abruptes, les vallées cévenoles avec ses châtaigniers et sa culture en terrasse de l'Oignons doux des Cévennes.

Ce territoire du Parc national des Cévennes, réserve de biosphère, a été reconnu pour la qualité de son ciel avec le label "Réserve Internationale de Ciel Etoilé". Ces paysages façonnés par l'homme ont été reconnus au Patrimoine Mondial de l'UNESCO notamment pour les paysages de l'agropastoralisme méditerranéen.


On peut aussi venir pour pratiquer des activités de pleine nature, mais aussi découvrir la nature à travers des balades naturalistes autour du mouflon ou du brâme du cerf ; ou encore sur le parcours Land Art Les Balcons de l'Aigoual. Pourquoi également ne pas rentrer dans les entrailles de la terre à l'Abîme de Bramabiau, ou encore s'informer sur les différents phénomènes climatiques avec l'observatoire météorologique du Mont Aigoual (futur centre d'interprétation des changements climatiques).

Que conseillez-vous aux amateurs de vélo souhaitant venir visiter votre région ?

Aux amateurs de vélo, je propose un cartoguide avec plus de 500 km routes cévenoles sous forme de boucles, un panel de parcours diversifiés, allant de la balade familiale aux circuits pour les plus confirmés. C’est une destination idéale pour les cyclistes. »

85 vues
Logo vf4Bis2.png

NOUS SUIVRE

  • Twitter
  • Facebook - Gris Cercle

Par Romain & Titouan

Abonnez-vous à notre newsletter