• Titouan Lallemand

Carl Frederik Hagen, la suprise norvégienne

En 2018, le Novrégien visait le Tour de Jura où il remporta le classement général. Deux ans plus tard, le voilà à viser le classement général de la 103e édition du Giro avec son équipe Lotto-Soudal, à 29 ans. Arrivée sur le tard dans le cyclisme, Hagen a un parcours pour le moins singulier. Zoom sur cette surprise norvégienne.


Carl Frederik Hagen sera donc le chef de file de l'équipe Lotto - Soudal sur le Tour d'Italie. Une histoire incroyable pour celui qui a commencé le cyclisme sur route à seulement 22 ans. L'an prochain, il rejoindra Christopher Froome chez Israël Start-Up Nation.


Un parcours atypique :


Comme beaucoup de coureurs, Hagen a débuté la compétition à travers le VTT. Un passage souvent bénéfique lorsque l'on voit les performances récentes de Van der Poel ou Van Aert. Mais la particularité pour lui, c'est qu'il commencé le VTT à 23 ans. Pour dire, il s'est mis au cyclisme à 22 ans ! Le Norvégien est donc resté en VTT durant deux saisons avant de passer au cyclisme sur route dans l'équipe Team Sparebanken Sør. A cet instant, il était loin d'imaginer qu'il rejoindrait en 2019 l'équipe World Tour Lotto - Soudal.


Au sein de l'équipe norvégienne, devenue Joker Icopal, il se révèle en tant que grimpeur sur le Tour de l'Alsace. Décrochant la 2e place au général au côté de coureurs comme Mc Nulty ou Hamilton. L'année suivante, il franchit un premier cap. Il remporte le classement général du Tour du Jura, et fini 4e du Tour de Norvège, ses deux objectifs de la saison. Des performances intéressantes pour un coureur qui a débuté le cyclisme 3 ans plus tôt. C'est ce qui lui permet de signer au sein de la formation belge, aux côtés de Benoot, dont il souhaite apprendre beaucoup à ses côtés.


La saison 2019 est une année charnière pour lui, marquée par une progression constante. 31e du Dauphiné, 18e du Tour de Pologne, il se révèle au grand jour sur la Vuelta. Très offensif, il parvient à finir son premier Grand Tour à la 8e place avec plusieurs très belles performances en montagne et une régularité remarquable. Le voilà donc, à l'entame de la saison 2020, plein d'assurance et conscient qu'il peut jouer un rôle en GT.


Grimpeur baroudeur avant tout :


Le Norvégien est avant tout un grimpeur avec un gros moteur. Souvent offensif sur le Tour d'Espagne, se glissant parfois dans les échappées, il a aussi toutes les qualités d'un excellent baroudeur. Des qualités qu'on pourrait retrouver sur le Giro, si ce dernier est hors du coup au général. Le longiligne grimpeur n'est cependant pas très efficace en contre-la-montre, ce qui sera un vrai désavantage si ce dernier souhaite performer au classement général.


La suite de sa carrière : Lieutenant de Froome ?


En 2021, il rejoindra l'équipe Israël Start-Up nation aux côtés notamment de Christopher Froome ou Michael Woods. La formation du miliardaire canadien Sylvan Adams cherche en effet à offrir au Britannique une équipe solide en montagne et le recrutement de Carl Frederik Hagen fera sans doute de lui l'un de ses lieutenants. Le Norvégien a t-il mis ses ambitions de côté en rejoignant la formation israélienne ou espère t-il jouer sa carte sur le Giro ou la Vuelta ? De notre côté, on espère en tous cas le revoir en électron libre sur ces courses, histoire d'être certain que le Norvégien ne rate pas quelque chose, à la manière d'un Jean-Christophe Perraud.


Dans tous les cas, le Giro 2020 sera véritablement important pour la suite de la carrière d'Hagen et une belle prestation pourrait lui ouvrir les portes pour un rôle plus important que simple équipier en 2021. A lui de démontrer qu'il en a les capacités.


#Hagen #Lotto #Froome #Israel #Giro #Vuelta #Giro103 #Vuelta2020


108 vues
Logo vf4Bis2.png

NOUS SUIVRE

  • Twitter
  • Facebook - Gris Cercle

Par Romain & Titouan

Abonnez-vous à notre newsletter