top of page

Amstel Gold Race 2024 : Analyse du parcours et des favoris

La saison des flandriennes se clôture à peine par Paris-Roubaix que la Flèche Brabançonne, prévue le 10 avril prochain, annonce l’ouverture du tryptique ardennais à venir. La série de courses, dans les Ardennes belges et le Limbourg néerlandais, sert de point de passation entre les flahutes et les grimpeurs-puncheurs du plateau World Tour. La première d’entre elles, l’Amstel Gold Race, est réputée pour être aussi ouverte aux puncheurs de la Flèche Wallonne qu’accessible à certains flandriens. Qui sont les coureurs capables de prétendre aux fausses-joies des photos-finish de Berg en Terblijt ?


Amstel Gold Race 2024 parcours et favoris

Retransmission : Où regarder l'Amstel Gold Race 2024 ?


L'Amstel Gold Race 2024 est à suivre en direct sur les chaines télévisuelles :

  • France 3, à partir de 14h35

  • Eurosport 2, à partir de 14h45


Présentation de l'Amstel Gold Race 2024 :


Ton Vissers et Herman Krott avaient une volonté en 1966 : celle de créer une classique néerlandaise qui n’aurait rien à envier aux « Monuments » belges et italiennes. Une ambition qui s’est avérée être une véritable réussite, puisque la course néerlandaise est désormais l’une des plus prestigieuses du calendrier WorldTour. D’abord inscrite au calendrier de la Coupe du Monde entre 1989 et 2004, l’Amstel Gold Race a fini par intégrer le calendrier UCI World Tour en 2011, après avoir fait partie du calendrier ProTour pendant six ans.

Comme son aînée « La Doyenne », l’Amstel Gold Race a cherché depuis 2012 a remodelé son visage. Afin de permettre de plus nombreux mouvements de course, en déplaçant le Cauberg. C’est ainsi que le juge de paix de l’épreuve a tantôt été placé à 1.8 kilomètre de l’arrivée, tantôt (depuis 2017) à 19 kilomètres de cette dernière.


Record de victoires : Jan Raas (1977, 1978, 1979, 1980, 1982)

Record de Top 10 : Michael Boogerd (10)


Le profil de l'Amstel Gold Race 2024 :

Profil de l'Amstel Gold Race 2024

Parcours détaillé de l’Amstel Gold Race 2024 :


Le parcours de la 58e édition de l’Amstel Gold Race 2024 sera un copier-coller à l’identique de l’édition précédente. 253.6 kilomètres à parcourir entre Maastricht et Berg en Terblijt en enchainant les circuits autour de Valkenburg. Le menu concocté par les organisateurs sera donc le même, avec 33 difficultés à ingurgiter et digérer tout au long des 3 465 mètres de déclivité.

Si les courses ont tendance, depuis deux ans, à se déclencher de très loin, l’Amstel Gold Race est peut-être l'une des dernières irréductibles à garder un certain suspense jusque dans les 50 derniers kilomètres.


Le Kruisberg (500 mètres à 7.9 %) signe la marque d'un final stressant. Loin d'être décisive, les pentes abruptes de cette courte montée ne présentent pas la seule et unique difficulté. Les routes étroites sont vectrices de stress, de tension et de complexité dans l'organisation de la chasse derrière les fuyards.

Profil du Kruisberg de l'Amstel Gold Race 2024

L'Eyserboswerg (1 kilomètre à 8 %) s'aborde lui aussi sur des routes étroites. Sa longueur a permis, en 2019, à Julian Alaphilippe et Jakob Fuglsang de s'isoler. Signe que les 38 kilomètres qui séparent son sommet de l'arrivée ne sont pas un frein aux offensives.

Profil de l'Eyserbosweg de l'Amstel Gold Race 2024

Le Keutenberg (1.5 kilomètres à 5.1 %) est, à ne pas s'y méprendre, la montée de l'Amstel Gold Race. Tant et si bien que Tadej Pogacar aura décidé d'utiliser la montée pour son attaque décisive, l'an dernier. Sur les conseils de Mathieu van der Poel, la "montée la plus difficile du parcours" aura été le point de départ d'un raid d'un peu plus de 25 kilomètres en solitaire.


Le Cauberg (800 mètres à 7.4 %) depuis qu'il n'est plus lieu d'arrivée a perdu de sa superbe. Il n'est désormais plus que le point de départ d'une boucle finale de 16 kilomètres.

Profil du Cauberg de l'Amstel Gold Race 2024

Le Geulhemmerberg (900 mètres à 6.2 %) était utilisé par Alejandro Valverde sur les éditions 2017 et 2018. Une difficulté qu'il aimait exploiter pour faire exploser le groupe de tête.

Profil du Geulhemmerberg de l'Amstel Gold Race 2024

Le Bemelerberg (800 mètres à 5.3 %) se poursuit par un long plateau en son sommet, portant la difficulté à une distance totale à 4.3 kilomètres à près de 2 %. Une difficulté sur une route serpentante et boisée favorable aux attaques. Bien que ledit plateau offre un terrain de chasse presque idéal à un groupe organisé.

Profil du Bemelerberg de l'Amstel Gold Race 2024

La météo prévue sur l'Amstel Gold Race 2024 :


Si on garde à l'esprit que tous les ⚠️ symbolisent une potentielle zone de danger sur MyWindSock, il convient d'en chercher la cause et de l'expliquer. Si on se fit, à date, aux prévisions météorologiques, le vent fort soufflera dans le Limbourg. Les bourrasques approcheront les 30 km/h, ce qui implique que les potentielles zones de tension seront nombreuses, notamment celles exposées à un vent traversier. En ayant toujours en tête que le vent peut faire autant de dégâts qu'une bosse, la course pourrait se déclencher très tôt ; du moins, plus tôt qu'à l'accoutumée.

Météo de l'Amstel Gold Race 2024

À titre d'exemple, des difficultés comme le Plettenberg pourrait être bien plus explosives qu'ordinairement. Fort heureusement, l'ensemble du parcours est ponctué de nombreux passages de villages. Ce qui devrait avoir pour nature de créer plus de tensions que de scissions.

Plettenberg Amstel Gold Race

À n'en pas douter, le sommet du Kruisberg sera, cette année, si les conditions ne bougent pas, un des points chauds du circuit. À l'opposé du Keutenberg, qui sera abordé avec un vent contraire bien plus handicapant.

Sommet Kruisberg Amstel Gold Race

Les favoris de l'Amstel Gold Race 2024 :


Plus les jours s'enchainent, plus les absences d'envergure s'empilent. Les récentes blessures de Wout van Aert, Remco Evenepoel ou de Primoz Roglic viennent amoindrir le plateau XXL des ardennaises. Néanmoins, si Tadej Pogacar n'a pas prévu de remettre son titre en jeu sur l'Amstel. La présence de Mathieu van der Poel, lauréat en 2019, devrait conditionner les tactiques adverses. Si le champion du monde devrait être le seul fantastique présent au départ, l'adversité qui lui sera proposée n'aura rien à lui envier. Les Alpecin-Deceuninck auront fort à faire pour maîtriser un peloton des plus véhéments.

À commencer par Ben Healy, dont la forme n'est plus à démontrer après ses tours de force sur la Région Pays de la Loire Tour. Le sociétaire de la EF EasyPost devra encore une fois profiter de ses qualités de puncheur-rouleur face à Benoit Cosnefroy, notamment. Le français de la Decathlon AG2R la Mondiale a une renvanche à prendre par rapport à 2022, où il aura été battu à la photo-finish par Michal Kwiatkowski.

Pour autant si le doute plane sur Tom Pidcock, après sa chute sur le Tour du Pays-Basque. Les rescapés des nombreuses chutes qui ont émaillé la course espagnole auront leur mot à dire. On pense aisément à des Juan Ayuso, Mattias Skjelmose, Pello Bilbao, Alex Aranburu, Maximilian Schachmann, Romain Grégoire, et consorts pour s'illustrer sur cette 58e édition.

N'écartons pas trop vite, Michael Matthews de l'équation. L'australien de la Jayco-AlUla est un habitué des places d'honneur, en neuf participations. Tout comme Maxim van Gils, qui marche sur l'eau en ce début de saison. Le pensionnaire de la Lotto Dsnty a fait des ardennaises un objectif. Il sera à l'occasion parfaitement épauler par Jenno Berckmoes et Andreas Kron. Pour autant, est-ce que cela suffira à contrer les effectifs Alpecin et émiratis ? Rien n'est moins sûr. Puisque MVDP pourra compter sur Jasper Philipsen, Axel Laurance, Quinten Hermans et Soren Kragh Andersen pour faire la course comme ils l'entendent. A l'image de Juan Ayuso, qui aura à ses côtés Marc Hirschi, Joao Almeida et Brandon McNulty pour jouer le surnombre. Au vue des conditions météorologiques prévues, avoir un pion à l'avant et un coup d'avance devraient être un gage de réussite.


++++ Mathieu Van der Poel

+++ Juan Ayuso, Ben Healy, Benoît Cosnefroy, Thomas Pidcock, Mattias Sjkelmose


++ Michael Matthews, Maxim Van Gils, Quinten Hermans, Maximilian Schachmann, Dylan Teuns, Marijn Van den Berg


+. Romain Gregoire, Axel Laurance, Alex Aranburu, Dylan Teuns, Pello Bilbao, Brandon McNulty, OscarOnley


La liste des engagés de l'Amstel Gold Race 2024 :


Malgré les blessures, la liste des engagés de l'Asmtel reste attractive avec un mélange de puncheurs et de flandriens comme Matthews ou van der Poel.


6 749 vues2 commentaires

2 Comments


Guest
Apr 14

Très intéressant et complet, merci. Quelques fautes d'orthographe ou de ponctuation, seuls défauts.

Like

Guest
Apr 11

Excellente analyse du parcours merci. Je mise pour cette Amstel 2024 sur Mathieu Van der Poel.

Like
Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page