• Romain Bougourd

Pauline Ferrand-Prévot, l’or ou rien

Meilleure cycliste française des 10 dernières années, Pauline Ferrand-Prévot a fixé l’or olympique comme objectif majeur de sa saison 2021, où elle ne participera pas au cyclisme sur route. Avec une revanche en ligne de mire.

« Tokyo, je t’attends, je te veux et je te prends ! » Cette déclaration de Pauline Ferrand-Prévot au micro de Canal+, en février, en disait long sur l’ambition de la cycliste polyvalente. En cette année de Jeux Olympiques, nombreux sont celles qui font des olympiades leur objectif majeur de la saison. Mais ce titre, remis en jeu tous les 4 ans, n’est réservé qu’à un petit nombre de prétendantes sérieuses. Et dans cette liste de privilégiées, PFP, comme on aime la surnommer, figure haut placé. Mais pas sur route, puisque malgré ses grandes qualités de puncheuse, la Tricolore s’alignera sur l’épreuve de VTT. Une discipline qui lui sourit particulièrement et où elle a presque tout gagné.


Multiple championne de France de la discipline, PFP a agrandi sa collection de médailles en 2020 en décrochant le titre européen ainsi qu’un titre mondial. PFP, c’est l’un des plus gros palmarès du sport féminin et plus particulièrement du Cyclisme Féminin, Pauline Ferrand-Prévot cumule toutes disciplines confondues 9 titres mondiaux, 1 titre Européen, et 14 titres de championnes de France chez les Elites à seulement 28 ans. Surtout, la Française doit prendre sa revanche sur les Jeux de Rio qui lui ont laissé un mauvais souvenir. Malgré un manque de préparation, PFP est sélectionnée pour les JO de Rio 2016. Elle s’aligne sur la route où elle prend la 26ème place et le VTT où elle abandonne.


Une carrière entre le VTT et la route


Si Pauline Ferrand-Prévot a décidé de dédier son année 2021 au VTT avec comme objectif l’or olympique de Tokyo, elle a longtemps mené de front une carrière sur route avec notamment une victoire sur La Flèche Wallonne et une victoire d’étape sur le Giro Rosa, une carrière de cyclocross woman où en plus de ses nombreux titres elle a signé de multiples podiums en coupe du monde.


Venue du patinage artistique, Pauline monte rapidement sur un vélo de route et sur un VTT et dès les plus jeunes catégories, elle cumule la bagatelle de 8 titres nationaux 1 titre mondial, 1 titre européen ainsi que des médailles nationales en cyclocross en étant junior et alignées avec les élites. Elle commence sa carrière professionnelle sur route au sein de la Rabobank, équipe où elle retrouve une autre grande dame du cyclisme féminin Marianne Vos qui la prendra sous son aile. Durant ses années Espoirs, Pauline Ferrand-Prévot continue à multiplier les disciplines et les succès.


C’est surtout en 2014 qu’elle rafle un paquet de victoires sur route. Elle remporte La Fleche Wallonne, Emakumeen Euskal Bira, termine 2ème du Giro mais surtout elle est sacrée championne du monde sur route à Ponferrada (Espagne). En VTT, elle remporte le titre de championnat d’Europe espoirs en VTT et surtout le titre mondial Elites à Andorre. En Cyclocross, elle est championne de France et l’hiver suivant elle remporte également le titre suprême de championne du monde de Cyclocross.


2015-2018 : les années galère


Les années suivantes, sont plus difficile avec plusieurs blessures qui l’amèneront, à la suite d’une fracture du plateau tibial en 2015, à renoncer à la saison hivernale et donc défendre son titre mondial. Son échec à Rio lui plombe le moral et elle connaît un épisode dépressif à la suite de toutes ces contre-performances. Malgré quelques belles places d’honneur sur route et quelques titres nationaux en VTT, ses saisons 2017-2018 sont un passage à vide dans sa carrière et lors de l’hiver 2018 elle trouve le mal à ses problèmes : une endo fibrose de l’artère iliaque côté gauche. Opérée en janvier 2019, elle revient à la compétition et remporte coup sur coup un titre national VTT une manche de coupe du monde et surtout un nouveau titre mondial à Mont Sainte Anne (Canada). Voulant profiter de sa forme, elle s’engage au mondial de VTT marathon qu’elle remporte.


Son profil :


Vous l’aurez compris, PFP est avant tout une cycliste extrêmement polyvalente, à l’image de Wout Van Aert chez les hommes. Elle allie parfaitement explosivité, vitesse au sprint, aisance quand la route s’élève et résistance aux courses longues et âpres. Classée parmi les puncheuses sur route, elle a exploité cette capacité en VTT et en Cyclocross. Ces deux dernières disciplines lui ont également permis de développer des capacités en contre la montre et sur les courses par étapes quand elle s’alignait sur les courses sur route.


Nos attentes :


Cet hiver, PFP a rejoint le team de son compagnon Julien, le team Absolut Absalon BMC et se consacre à 100% au VTT avec la seule perspective des JO, le seul titre qui manque désormais à son très riche palmarès. Elle déclare d’ailleurs qu’elle ne considèrera pas sa carrière comme réussie si elle n’a pas ce titre à son tableau de chasse. Elle devra affronter à Tokyo une grosse concurrence face à sa meilleure ennemie la Suissesse Jolanda Neff, l’Américaine Kate Courtney, la Canadienne Emily Batty, et pourquoi pas une sérieuse concurrente Française la jeune Loana Lecomte championne du monde U23 et vainqueure d’une coupe du monde Elite devant Pauline.


Un retour en cyclocross, un retour sur route avec Paris Roubaix féminin, prendre le départ du Tour Féminin en 2022 ? Elle déclare ne vouloir rien s’interdire mais ne souhaite pas raccrocher le vélo avant les JO de Paris en 2024, elle aura alors 32 ans.


Le calendrier qu'on aimerait voir pour elle :

· Copa Catalana Internacional VTT à Banyoles

· Les manches de coupe du monde (Albstadt, Nove Mesto Na Morave, Leogang, Les Gets, Lenzerheide, et Snowshoe)

· Les championnats de France à Levens (06)

· Les Jeux Olympique à Tokyo

· Les championnats d’Europe à Novi Sad (Srb)

· Les Championnats du monde à Val Di Sole (ita)

· Le Roc D’Azur.


Ecrit avec Actu CyclismeFéminin

240 vues

Posts similaires

Voir tout
logo.png

Nous suivre

  • Twitter - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

Par Romain & Titouan

Abonnez-vous à notre newsletter

Nos partenaires