top of page

Uno-X ou la quête d'une première victoire en World Tour

Invitée pour la première fois sur la course au soleil, l’équipe scandinave Uno-X s’avance sans son grimpeur Tobias Johannessen, mais avec Alexander Kristoff et Soren Warenskjold, solides sprinteurs. De quoi rêver d’une première victoire en World Tour, sur la course au soleil ou sur les classiques.

« Nous n’allons pas sur le Tour pour aller dans les échappées, mais vraiment pour gagner une étape. (…) Parvenir au niveau World Tour est un objectif très clair pour nous à horizon 2025 ». Le décor est planté, les objectifs annoncés, et Jens Haugland, patron de l’équipe cycliste scandinave Uno-X, ne manquait pas d’ambition dans notre interview en janvier. Sélectionnée pour le Tour, les principales classiques flandriennes, et enfin Paris-Nice, l’équipe rouge et jaune s’offre un calendrier digne de ses ambitions. « J’aime bien leur philosophie, et j’aime le fait que derrière la marque, il y ait une histoire, des racines qui restent dans l’identité de l’équipe. On est très content qu’ils soient là », nous confie de son coté Christian Prudomme, directeur du Tour de France et des courses ASO.


La course au soleil est la première d’une série de 12 épreuves World Tour auxquelles les Norvégiens vont participer avant le Tour de France, avec un objectif non déclaré mais évident : remporter une première victoire à ce niveau. « C’est vrai que nous n’avons pas encore gagné en WT, mais cela peut arriver aujourd’hui ou demain [dimanche ou lundi, ndlr] », nous confiait avant le départ Kurt Asle Arvesen, ancien de la CSC/Saxo-Bank et actuel directeur sportif d’Uno-X. « Il y a de très bons sprinteurs ici et ce sera difficile pour Alexander Kristoff. Mais on a aussi Sören Waerenskjold, qui est rapide et puissant, c’est un très bon duo. Nous aurons besoin quand même d’un peu de chance », poursuit Arvesen. Beaucoup de prudence partagée également par le principal intéressé, interrogé quelques minutes avant le départ à La Verrière. « Je n’ai gagné qu’une seule étape sur Paris-Nice, je ne suis pas habitué aux victoires ici et ce sera difficile », lâche le champion d’Europe 2017.


Parfaite préparation pour les Flandriennes


Mais malgré la prudence, Arvesen et les siens ont des idées en tête. « Notre plan est de faire quelque chose dès le début. Nous avons 5 coureurs très costauds bien armés pour ces deux premiers jours de course. Ensuite ce sera compliqué quand on arrivera dans la montagne, sans Tobias », confie le DS. Car le forfait de la pépite Tobias Johannessen, 10e du Dauphiné en 2022 à seulement 22 ans, est un coup dur pour son équipe. Grimpeur hors pair, il pouvait viser un top 15 voire 10 au général et marquer de précieux points pour son équipe en vue de la montée dans 3 ans. Car avec 503 points, Uno-X est actuellement 22e au classement UCI par équipes, à près de 400 points de la 18e place. Evidemment, rien ne sert de s’affoler, il reste encore 3 ans. Et malgré cette quête de points, les Norvégiens ne voient pas Paris-Nice comme une fin en soit, mais plutôt comme une préparation idoine pour un des deux gros objectifs de la saison : les Flandriennes. « Ces deux premières étapes de Paris-Nice seront une très bonne préparation pour les classiques après », abonde Arvesen.

C’est dans la même optique que se trouve Kristoff, qui, à choisir, « préfèrerait gagner une belle classique », plutôt que sur la course au soleil. Pourtant, au-delà de l’aspect historique que représenterait une telle performance, cela plairait aux organisateurs. « Cela prouverait par A+B qu’on ne les a pas invités pour rien, ce qui n’est de toutes façons pas le cas », plaisante Prudhomme. Quoiqu’il en soit, sans faire de bruit, Uno-X entame une période clé de sa saison. « Si on fait podium sur une des classiques WT, ce serait formidable. Mais il faut d’abord être invité à ces courses ! » rigolait Haugland en janvier. Maintenant que la première partie est validée avec les invitations, à Uno-X de transformer le tir.

213 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page