top of page

Tour de Romandie : Parcours, Profil et Favoris

Du 25 au 30 avril 2023 prochain se déroulera la 76e édition du Tour de Romandie. L'épreuve constitue un passage important dans la préparation du Tour et offre un parcours aussi bien difficile qu'idéal pour la préparation des coureurs. Découvrez le parcours, le profil des étapes et les favoris du Tour de Romandie 2023.

Histoire de la course


Le Tour de Romandie est fondé en 1947 à l'initiative du journaliste Max Girardet afin de célébrer le 50e anniversaire de la fédération suisse de cyclisme. L'histoire récente de la course est marquée par une succession de sociétés organisatrices dans les années 90 et 2000. Depuis 2007, c'est une société dirigée par l'ancien cycliste Richard Chassot qui organise le Tour de Romandie.

L'épreuve se déroulant traditionnellement fin avril, début mai, elle attire davantage les favoris se préparant pour le Tour de France que le Giro. En effet, 7 des 9 derniers vainqueurs du Tour de Romandie privilégiaient cette année-là la Grande Boucle. Course par essence montagneuse, elle consacre un coureur spécialiste des courses par étapes.


Vous l'aurez compris, le Tour de Romandie conduira le peloton à travers la Suisse romande, partie francophone située à l'ouest du pays, à travers 6 jours de course.

Cette 76e édition comprend un prologue, quatre étapes en ligne et un contre-la-montre individuel. C’est la veille de l’arrivée finale à Genève que l’étape reine aura lieu avec une arrivée au sommet à Thyon 2000.

De quoi favoriser ainsi un coureur complet. En 2022, c'est Aleksandr Vlasov qui l’emportait devant le Suisse Gino Mäder et l’Allemand Simon Geschke.


Recordman de victoires finales : Stephen Roche x3 victoires

Record de victoires d'étapes : Mario Cipollini x12 victoires



Parcours et profil du Tour de Romandie 2023


Bien moins montagneuse qu'en 2022, cette nouvelle édition offre un parcours plus équilibré.

Le contre-la-montre autour de Châtel-Saint-Denis, long de 19km, ainsi que l'étape-reine avec l'arrivée en altitude à Thyon 2000, seront décisives pour le classement général. Les deux chronos pèseront évidemment lourd dans la balance que ce soit pour la victoire ou le podium. Cependant, si le prologue est complètement plat, le 2e chrono de 19km est lui vallonné et va permettre aux purs grimpeurs de limiter la perte. Ils auront ensuite l'étape de montagne pour refaire leur retard.

















Mardi 25 avril 2023 – Prologue | Port-Valais – Port-Valais (6,8 km)












Mercredi 26 avril 2023 – Etape 1 | Crissier – Vallée-de-Joux (180 km)












Jeudi 27 avril 2023 – Etape 2 | Morteau – La-Chaux-de-Fonds (163 km)












Vendredi 28 avril 2023 – Etape 3 | Châtel-St-Denis – Châtel-St-Denis / CLM (19 km)












Samedi 29 avril 2023 – Etape 4 | Sion – Thyon 2000 (161,3 km)












Dimanche 30 avril 2023 – Etape 5 | Vufflens-la-ville – Genève (172 km)













Les Favoris du Tour de Romandie 2023 :


La présence des deux chronos nous laisse penser que Simon Yates aura un léger avantage sur son frère. Matteo Jorgenson ou Tobias Foss auront aussi l'occasion de creuser l'écart lors de l'effort solitaire. Cependant, Foss n'offre pas encore beaucoup de garanties en montagne mais doit montrer à son équipe qu'ils peuvent compter sur lui. Sans quoi son avenir se fera loin de la Jumbo. Il joue donc gros en Suisse Romande. Quant à Ayuso, nous le voyons dans le coup pour son retour, après un long arrêt. Sûrement pas assez pour gagner mais suffisamment pour être dans les 10 voir mieux. On aura évidemment hâte de voir les français puisqu'avec Bardet, en forme sur La Doyenne, Vauquelin, Pinot ou Martinez L, la France peut espérer quatre coureurs dans les 10. La valeur sur est sans doute Vauquelin avec les deux chronos mais des interrogations subsistent sur la montée vers Thyon 2000. Une ascension qui, à l'inverse, devrait convenir à Bardet, Pinot et Martinez L.


++++ Yates A, Yates S,


+++ Ayuso, Jorgenson, Bardet, Izagirre, Vauquelin


++ Pinot, Plapp, Higuita, Foss, Kruijswijk,


+ Costa, Sobrero, Masnada, Woods, Martinez L, Uijtdebroecks, Knoxx, Herrada, Reichenbach


Grosse côte : Gloag, Bernal, Cavagna, Brenner, Padun, Poole, Bouchard,


La startlist du Tour de Romandie 2023


4 571 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comentarios


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page