Tour de France 2022 : Les avis des coureurs et de Vélofuté

Alors que la présentation du Tour de France 2022 vient de se conclure, plusieurs coureurs et coureuses nous ont donné leur sentiment concernant les parcours. Nous vous donnons aussi notre avis sur ce tracé.

Présents en zone mixte, nous avons eu le privilège de recueillir plusieurs témoignages sur la prochaine édition de la Grande Boucle, notamment des coureurs français, Gaudu, Alaphilippe, Cosnefroy ou Audrey Cordon-Ragot.


Ce qu'en pensent les coureurs :


A première vue, les deux étapes folles des Alpes ont tapé dans l’œil de nombreux coureurs à commencer par David Gaudu : "J'adore l'étape qui arrive au sommet du Granon. En plus je pense qu'elle me correspond bien avec de gros pourcentages. Les deux étapes des Alpes me conviennent bien de toute façon". Si la montagne lui va comme un gant, le chrono aurait pu lui faire peur, mais pas d'affolement pour le poids plume de la Groupama-FDJ : "On a vu l'an dernier que les derniers chronos se jouent souvent sur la fraicheur. Les écarts seront sans doute déjà crées. Ce chrono final ne me fait pas spécialement peur".


Pour d'autres comme Julian Alaphilippe, c'est la première semaine qui est particulièrement attractive : "Cette première semaine est très intéressante et me plaît beaucoup. Comme vous le dites cette arrivée à Longwy (6e étape) est taillée pour moi. Globalement il a beaucoup de profils différents, un chrono, des bordures et des arrivées pour puncheur et des pavés. Il y a de quoi se faire plaisir." Le champion du monde a aussi eu un petit mot pour ses camarades féminines, qui disputeront la première édition du tour cette année : "C'est super pour elle et pour la visibilité du sport féminin. Elles le méritent et ça va être très intéressant à suivre".


Un plaisir partagé par Benoît Cosnefroy : "Il y a plusieurs étapes, selon les dires de Christian (Prudhomme), taillées pour les puncheurs ou les baroudeurs et il y a de quoi avoir des courses assez ouvertes". Cependant le Français reste modéré sur ses ambitions personnelles : "Comme vous, j'ai découvert le parcours en direct et je ne connais pas exactement le final des étapes, je ne veux pas m'avancer sur les étapes qui pourraient me correspondre ou non". Il est aussi resté très mesuré concernant le maillot à pois, qu'il a porté en 2020 : "Le maillot à pois c'est avant tout une question d'opportunité. J'en ai eu une en 2020 mais pas en 2021 et je ne pense pas que cela puisse être un objectif pour moi".


Côté femmes, l'heure était évidemment à la joie et à l'émotion avec la présentation de cette première édition du Tour de France féminin by Zwift. Audrey Cordon-Ragot nous a partagé son plaisir : "C'est un super parcours ouvert, où tous les types de coureurs pourront briller. Je crois que c'était important pour la première édition que tout le monde ait sa chance. Et puis le week-end final nous permettra de finir en beauté. Je suis d'ailleurs très fière qu'on puisse terminer au sommet de la Super Planche des Belles Filles". Elle a aussi montré les ambitions de son équipe, la Trek : "On prendra le départ de la course pour la gagner. On a un effectif très très solide, mais il ne faudra pas se brûler les ailes. Je ne me sens pas encore capable de jouer le général mais viser une ou deux étapes serait super". Avec tant de sourires et de détermination, il ne nous restait plus qu'à lui demander ce qu'on pouvait lui souhaiter pour ce Tour de France, et la Française s'en est donnée à cœur joie : "Alors beaucoup de choses [Rire]. Déjà une victoire d'étape, en solitaire histoire de récupérer le maillot jaune, avant les dernières étapes où je le laisserai volontiers à celle qui voudra le prendre. Mais porter le maillot jaune serait un rêve". Et on lui souhaite d'accomplir ce rêve.


L'avis de Vélofuté : un parcours classique dans sa structure, original dans la réalisation


Si le parcours ne nous a pas surpris dans sa structure, c'est d'abord parce qu'il rappelle le début des années 2000, avec ce long chrono final. Entre 2000 et 2008, tous les Tour de France ont eu un contre-la-montre lors de la 19e ou 20e étape. Tous. Depuis 2009, les organisateurs du Tour avaient décidé de changer cette habitude, qui revient depuis 3 ans maintenant. Et ce n'est pas spécialement pour nous réjouir. Un contre-la-montre en fin de Tour peut très bien décourager les coureurs à attaquer, par peur de tout perdre le dernier jour, à la manière de Roglic en 2020. Pourtant, le chrono final n'est pas toujours décisif comme l'a rappelé David Gaudu.

Un Tour de France qu'on croit peu montagneux, mais très accidenté et donc plus dur qu'on ne l'imagine.

Au global, si sa conception est donc classique avec un chrono d'ouverture, les Alpes puis les Pyrénées et un chrono pour terminer, c'est le tracé des étapes qui surprend. Certaines étapes de plaine auront lieu au milieu des montagnes. De nombreuses étapes accidentées pourraient offrir de l'animation en course, et le retour des pavés rajoute une touche dangereuse pour les favoris, d'autant plus que certains secteurs seront inédits. Surtout, il n'y aura pas beaucoup d'arrivées réservées aux sprinteurs, un fait rare. Il y aura très peu d'étapes dites de "plaine" et donc beaucoup d'opportunités pour les puncheurs et baroudeurs.


Enfin, il n'y aura que trois voire quatre étapes de haute montagne, dont deux dans les Alpes. Avec le Granon et l'Alpes d'Huez, les coureurs auront un terrain pour faire des différences, avec plus de 8000m de dénivelé en deux jours. Deux étapes magnifiques. N'est-ce pas trop cependant ? Là aussi, on a déjà vu des courses bridées par la peur du lendemain. La peur de tout perdre pour en avoir fait trop la veille. Quant aux Pyrénées, là encore, l'étape la plus dure sera la dernière, avec Hautacam. Est-ce que cela empêchera les coureurs de prendre des risques auparavant ? Peut-être, mais ce sont les coureurs qui font la course et parfois, la surprise est de mise.


Petite déception de notre côté, une seule étape partira en montée. Dommage lorsqu'on sait que chaque année, les étapes les plus animées en montagne sont celles-ci. On aurait aimé plus de départs du genre.


1 618 vues

Posts similaires

Voir tout