top of page

Top 10 des cols à suivre de la Vuelta 2023

Au même titre que sur le Tour de France 2023, nous vous proposons de découvrir les 10 cols à suivre de cette Vuelta 2023. Décryptage de ces typiques cols espagnols courts et abrupts, sans oublier les nombreux cols français et andorrans présents.



Etape 3 - Arinsal Andorra - 8,3km à 7,7%




3ème étape et déjà une arrivée en montagne dans la station d'Arinsal en Andorre. On a(n)dore la Vuelta ! Après avoir escaladé Ordino (17km à 7,7% !), les spécialistes de la grimpette devraient apprécier cette arrivée plus qu'exigeante ! Avec des nombreux pourcentages au-délà des 10%, l'ascension fera des premiers dégâts. Certains leaders perdront la Vuelta (déjà) ce jour là. On devrait également avoir des indications sur la forme des favoris. L'Andorre comme on aime.






Etape 6 - Pico del Buitre _ 10,9km à 8%




Final splendide au Pico del Buitre dans un cadre désertique. Un col bien irrégulier et des pentes très raides. Ce qu'on apprécie d'ailleurs avec la Vuelta, c'est cette capacité à trouver des cols avec des % à deux chiffres. Ce pico en fait partie, en témoigne son profil à votre gauche. Si la Vuelta ne se jouera pas là, on pourrait assister à une très belle bataille.









Etape 8 - Xoret de Cati - 3,9km à 11,4%





Une vraie ascension de Vuelta ! Même pas 4km et de quoi mettre une pagaille sans nom. Début de seconde semaine, on devrait avoir un final haletant sur ces pentes effroyables. Puncheurs puissants ou solides grimpeurs, dur de savoir qui remportera la victoire mais certains gros leaders perdront du temps. Près de 20% à plusieurs endroits dont un kilomètre à 15%.. Rien que de regarder le profil, on a mal aux jambes... ! Après avoir passé le sommet, il restera 3km de descente pour la victoire finale. Elle s'annonce dangereuse. Une étape à ne pas rater !











Etape 13 - Col de Spandelles - 10,3m à 8,3%




Deuxième col français de l'édition 2023 de cette Vuelta, Spandelles revient sur le devant de la scène après son passage lors du tour 2022 et le duel entre Vingegaard et Pogacar. Situé après l'Aubisque, au pied du Soulor, la petite route menant au sommet de Spandelles est exceptionnelle. Etroite, sinueuse, la montée est magnifique. Très régulière dans l'exigence, elle marque par sa dureté. Le détail du col est à retrouver ici.








Etape 13 - Le Tourmalet - 18,9km à 7,4%




Col le plus haut de la Vuelta cette année, le Tourmalet sera le juge de paix de l'Etape 13. Avec ses 19km, la montée est très usante. La raréfaction de l'oxygène jouera également dans l'équation. Le mythique col pyrénéen devrait couronner un grand cador et celui qui l'emportera en haut marquera les esprits. Ce col est à retrouver en détails ici.









Etape 14 - Col de la Hourcère - 11,1km à 8,7%



Autre col français, le col de la Hourcère ou col d'Issarbe sera présent au départ de l'étape 14 qui s'élancera de Sauveterre de Béarn. Depuis quelques années, la Vuelta traverse les Pyrénées pour notre plus grand plaisir. La Hourcère fait partie de ces cols méconnus du grand public et de certains cyclos. Grâce au Tour d'Espagne, c'est l'occasion pour nous de le mettre également en lumière. Retrouvez l'ascension en détails ici.











Etape 14 - Port de Larrau - 14,9km à 8%


Et oui, ce col est français ! Méconnu du grand public, ce mastodonte est à cheval entre le Béarn et le Pays Basque et vous amène tout droit en Espagne. Les pourcentages sont TERRIBLES et vous risquez de passer un mauvais moment en le montant. De même, le peloton risque d'être surpris par l'exigence de la pente. Pour nous, il fait partie des plus terribles jamais escaladés. Des pentes vertigineuses pour un spectacle d'enfer. Situé à une quarantaine de kilomètres de l'arrivée, il sera, à coup sur, déterminant pour le gain de l'étape. Retrouvez le col en détails ici.








Etape 16 - Bejes - 4,8km à 8,8%



Petit mais... ultra costaud ! Une côte ou un col, c'est vous qui voyez ! Mais pour nous, elle donnera lieu à une explication de costauds avec des murs incessants sur seulement 4,8km. Il y aura peut-être même des écarts plus importants que dans les gros cols. Après 115km de plat, il y aura une bagarre de placement à l'entrée de la côte finale. Chute, mauvais placement et attaque dès le pied, ce final s'annonce explosif !










Etape 17 - L'Alto de Angliru - 12,5km à 10,1%





Un col hors norme, une réputation à ne plus faire. Il s'agit d'un col XXL que tout grimpeur rêve d'accrocher à son palmarès. Les pentes vertigineuses s'enchainent. Les favoris devraient y souffrir et s'envoyer sacoches sur sacoches. Les 6 derniers kilomètres sont à 13,5% de pente moyenne, faisant de l'Angliru, un col redoutable, à l'instar du Zoncolan en Italie. Retrouvez notre article sur l'Angliru, noir de pourcentage.










Etape 18 - Puerto de San Lorenzo - 9,9km à 8,6%




Premier gros chantier de l'étape 18 avant l'arrivée finale, le Puerto de San Lorenzo est d'une rare irrégularité. Aucun rythme possible à trouver. Placé à 90km de l'arrivée, il pourrait être le départ des premières hostilités des équipes cherchant à renverser la Vuelta. Avec des pourcentages montant dès le pied à plus de 15%, il pourrait marquer de son empreinte cette édition.













Etape 18 - La Cruz de Linares - 8,3km à 8,6%



Et oui, c'est le 11ème col. On n'a pas réussi à en mettre 10 ! En tout cas, la Cruz de Linares est le dernier gros morceau de la Vuelta. L'arrivée de la 18ème étape aura lieu sur ces pentes. Un tout petit peu plus régulier que le précédent, ce second chantier est d'une violence incroyable. 6kilomètres à près de 10% de moyenne, sans compter les nombreux repechos présents, il sera le clou du spectacle. Des routes cabossées, étroites, un revêtement avec peu de rendement.. Voilà qui devrait ravir les amateurs d'ascensions tortueuses. Un col comme sait nous trouver Fernando Escartin. Un vrai col de Vuelta.







2 549 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page