top of page

Présentation détaillée de notre Tour de France Fictif 2024

Comme l'an dernier, nous nous sommes amusés à vous partager le parcours de notre Tour de France fictif 2024. Particularité de cette année, nous avons respecté les villes de départ et arrivée. Un moyen de proposer une alternative au tracé proposé par ASO.



Etape 1 : Florence - Rimini - 194 km

Une première étape difficile mais qui offre l'opportunité à plusieurs profils de s'imposer. Sprinteurs - puncheurs ou pourquoi pas baroudeurs. Déjà pas mal de points à prendre au classement de la montagne.

Etape 2 : Casenatico - Bologne - 195 km

L'étape des murs, très difficile avec le magnifique final au pied de la Mandonne San Luca. Les puncheurs et les grimpeurs se joueront logiquement la gagne et désignera sûrement un nouveau leader. Pogacar ?

Etape 3 : Plaisance - Turin - 202 km

Première grosse chance pour les sprinteurs, qu'ils ne rateront évidemment pas. Quasi aucune difficulté le long du parcours.

Etape 4 : Turin - Montvernier - 158 km

Un profil atypique que cette étape qui a pour but de laisser une chance aux baroudeurs mais aussi aux leaders du général. Une victoire au sommet des lacets de Montvernier est unique. A noter la montée de Mont-Cénis, un col HC très long qui va favoriser les grimpeurs.

Etape 5 - Saint-Jorioz - Annecy - 28 km

Retour du chrono par équipe autour du lac d'Annecy dans un cadre magnifique. Espérons que les équipes seront encore au complet. Attention aux écarts sur 28 km !

Etape 6 : Annecy - Flumet - 190 km

Nous voulions un départ difficile pour avoir une étape dynamique et un final qui permet des tentatives de loin. On pense avoir réussi avec l'enchainement des Saisies en passant par la montée de Bisanne puis l'Arpettaz. Attention, la descente est très technique !

Etape 7 : Chambéry - Lyon - 187 km

Encore une chance pour les baroudeurs, avec un final qui avait couronné Kragh Andersen en 2020. Mais on peut imaginer que des équipes comme Lidl Trek seront intéressées grâce à Mads Pedersen.

Etape 8 : Macon - Montluçon - 214 km

Seulement la 2e grande chance pour les sprinteurs. Il y en a 7 au total. Si le départ est compliqué, la suite ne l'est pas trop, même si cela sera usant.

Etape 9 : Montluçon - Guéret - 200 km

Encore une fois, les baroudeurs sont à l'honneur avec une étape beaucoup plus difficile qu'il n'y paraît. Pas un kilomètre de plat et de véritable montagne russe sur 222 km. Le peloton devrait laisser filer à moins que certains leaders ne souhaitent profiter de leur forme. Ils peuvent aussi tenter dans la dernière bosse.

Etape 10 : Port des Barques - Château d'Olérons - 35 km

Premier contre-la-montre individuel, tout plat. Le vent pourrait jouer un rôle majeur donc il faudra être aérodynamique pour fendre la houle. Un chrono assez long qui permettra de créer de gros écarts.

Etape 11 : Royan - Arcachon - 194 km

Du plat et encore du plat proposé au peloton avant d'aborder la montagne. Les sprinteurs se joueront la victoire.

Etape 12 : Biscarosse - Artzamendi - 188.5 km

L'étape est facile durant 90% du parcours mais son final est terrible avec le redoutable Artzamendi ! Un col Hors catégorie, typique du Pays Basque.

Etape 13 : Bayonne - Pau - 186 km

Une étape de plaine pour casser le rythme avant deux grosses étapes dans les Pyrénées.

Etape 14 : Laruns - Cirque de Troumouse - 127 km

Grâce aux autorisations, nous pourrons monter aux Cirque de Troumouse mais pas jusqu'au sommet pour les DS. Il n'y aura que des motos et aucun hélico. L'étape est terrible et finit à plus de 2000m au sommet d'un col HC merveilleux.

Etape 15 : Ax les Thermes - 180 km

Etape dynamique, très courte, qui peut être un véritable feu d'artifice. Avec un jour de repos le lendemain, les favoris peuvent lâcher les chevaux.

Etape 16 : Béziers - Orange

On entame la dernière semaine avec une étape pour les sprinteurs. L'avant dernière opportunité.

Etape 17 : Sault - Mont Ventoux - 163 km

Une étape qui deviendrait mythique avec le triptyque du Ventoux. Ca va faire très mal aux jambes.

Etape 18 : Manosque - Gap - 172 km

L'étape n'est pas aussi dur qu'il n'y paraît. Le final est à 2-3% et ne devrait pas offrir autre chose qu'un sprint. La dernière des sprinteurs.

Etape 19 : Gap - Barcelonnette - 203 km

Un enchainement si peu utilisé mais pourtant tellement intéressant. Les trois dernières cols s'enchainent sans plaine au milieu. De quoi mettre le bazar.

Etape 20 : Embrun - Le Blanchon - 119 km

Courte, elle empruntera le toit de l'Europe avec la Cime de Bonette. Mais en bas, il faudra encore se faire la montée vers le Blanchon. On peut avoir du spectacle de loin. Les coureurs ne pourront pas atteindre la courte dernière montée.

Etape 21 : Monaco - Nice - 29 km



Retrouvez tous les cols sur notre page "découverte de cols"

5 899 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page