top of page

Critérium du Dauphiné 2023 : Parcours et favoris

Le Critérium du Dauphiné Libéré fêtera sa 75ème édition en 2023 et s'élancera le 4 juin prochain. Véritable condensé de montagne, l'épreuve joue le rôle de répétition générale avant le Tour de France, un mois plus tard. Présentation.



Les favoris du Tour de France se donnent régulièrement rendez-vous sur le Dauphiné. Objectif : obtenir des certitudes sur leur état de forme, voire des repères. Mais attention, la vérité du mois de juin n'est pas celle de juillet...


Histoire du Dauphiné Libéré


Créée en 1947 et organisée par le journal Le Dauphiné Libéré, l'épreuve a été rachetée en 2010 par Amaury Sport Organisation. Son directeur actuel, Bernard Thévenet, n'est autre que le double vainqueur du Tour de France (1975 et 1977).


Inscrite depuis 2005 au programme du calendrier World Tour, la course a pour décor les cols majestueux des Alpes, situés dans la région du Dauphiné (comprenant la Drôme, l'Isère et les Hautes-Alpes). Elle a donc construit sa réputation sur un parcours montagneux difficile, souvent composé de 8 étapes comprenant un contre-la-monde ou un prologue et des étapes accidentées et montagneuses. C'est aussi l'occasion, pour les organisateurs, de tester de nouveaux parcours à incorporer sur les prochains tracés du Tour de France.


Traditionnellement disputé au mois de juin, le Dauphiné Libéré, devenu Critérium du Dauphiné, précède de quelques semaines le Tour. La course joue donc un rôle important dans l'approche de la Grande Boucle puisqu'elle permet aux favoris de tester aussi bien leur condition que la concurrence et d'affiner la stratégie d'équipe. Pour d'autres coureurs, c'est l'ultime occasion d'aller chercher leur sélection pour le Tour.

La course offre donc traditionnellement de beaux scénarios et consacre un coureur spécialiste de courses à étapes.


En ce sens, le parcours 2023 ne dérogera pas à la règle avec un contre-la-montre individuel de 31 km, la plus haute arrivée jamais vue sur l'épreuve au sommet du col de la Croix de Fer, et le retour de la montée de la Bastille sur les hauteurs de Grenoble avec ses 1,8 km à 14,2 % et ses 500 m à 21,8 % de moyenne. On en salive déja !


Recordman de victoires finales : Lauredi, Ocana, Hinault, Mottet et Froome avec 3 victoires

Record d'étapes : Hinault x10



Parcours et profil du Dauphiné Libéré 2023


Si la montagne devrait permettre de beaux écarts et offrir une belle bataille, le chrono aura lui aussi son importance, avec ses 31 km. Attention, la hiérarchie du mois de juin n’est pas forcément celle de juillet. On attend beaucoup des étapes 6, 7 et 8, qui pourraient être folles.


1re étape : Chambon-sur-Lac - Chambon-sur-Lac (157,7km)

Une première étape en circuit qui promet d'être rythmé ! On pourrait même assister à des attaques des leaders ! Une étape taillée pour les puncheurs. Alaphilippe on te regarde !


2e étape : Brassac-les-Mines - La Chaise-Dieu (167,3km)

Encore une chance pour les puncheurs. Un sprint est attendu entre costaud. Alaphilippe ou encore Zingle sont des cartes intéressantes.


3e étape : Monistrol-sur-Loire - Le Coteau (191,3km)

Enfin une chance pour les sprinteurs. La dernière montée, très facile, ne devrait pas permettre de lâcher les sprinteurs qui seront présent comme Groenewegen ou Bennett.

4e étape : Cours - Belmont-de-la-Loire (31,1km, clm individuel)

Le chrono sera peut être l'étape qui fera le plus de différence. Assez long et roulant, il est favorable au rouleur. Côté favoris, Vingegaard et Jorgenson seront ceux qui s'en sortiront probablement le mieux.


5e étape : Cormoranche-sur-Saône - Salins-les-Bains (191,1km)

Un gros mur pour terminé, les puncheurs sont décidément gâté sur ce Dauphiné 2023. La côe de Thést sera déterminante si une échappée n'a pas déjà pris trop d'avance.


6e étape : Nantua - Crest-Voland (168,2km)

Etape beaucoup trop simple pour les leaders, ça sent l'étape pour baroudeurs à plein nez. Entre ceux qui auront pris un tir avec le chrono et ceux qui se seront relevés pour jouer l'étape du jour.


7e étape : Porte-de-Savoie - Col de la Croix-de-Fer (147,7km)

On aimerait être emballé par cette étape mais la montée de la Croix de fer est trop facile pour faire des écarts. Ca se jouera à l'usure et probablement dans les 5 derniers kilomètres.


8e étape : Le Pont-de-Claix - La Bastille-Grenoble (152,8km)

C'est finalement la plus belle étape qui va conclure ce Dauphiné 2023. Dommage d'avoir autant de plaine en milieu d'étape mais le final est propice aux attaques. On pense notamment à Mikel Landa qui pourrait ne pas attendre la dernière ascension à cause du retard qu'il aura pris sur le chrono.


Favoris du Critérium du Dauphiné 2023 :


++++ Vingegaard


+++ Mas, Gaudu, A.Yates


++ Hindley, Jorgenson, Carapaz, Rodriguez, Landa, Martinez DF


+ Ciccone, O'Connor, Johannessen T.H, Alaphilippe, Meintjes, Bernal, Chaves, Poole, Haig


La Startlist du critérium du Dauphiné


10 208 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page