• Titouan Lallemand

Nos Favoris (6/10) : Tom Dumoulin, le retour en grâce

Depuis sa blessure au genou sur le Tour d'Italie 2019, Tom Dumoulin n'a que peu couru. Son année 2019 fut quasi blanche à partir de fin avril et pourtant, un an et trois mois plus tard, il est de retour parmi les favoris du Tour de France au sein de l'armada Jumbo-Visma. Sa blessure n'est qu'un lointain souvenir et ses ambitions sont grandes.


Son recrutement fut retentissant ! Un transfert qu'on n'attendait pas forcément au vu de l'effectif déjà très fourni au niveau des courses à étapes avec Roglic et Kruijswijk. C'est pourtant bien arrivé. Tom Dumoulin a rejoint à l'intersaison l'équipe néerlandaise, avec un rôle de co-leader. Un renfort de choix mais aussi la possibilité d'un conflit d'intérêt sur le Tour de France avec Primoz Roglic. La coupure liée au coronavirus fut sûrement bénéfique pour lui, qui n'avait pas couru avant cela. Son retour sur le Tour de l'Ain fut prometteur et son Dauphiné nous a complètement rassuré sur son niveau et sa capacité à jouer un rôle important sur la Grande Boucle.


Pourquoi lui :


Avant sa blessure, Dumoulin réalise une année impressionnante en 2018. Deuxième du Giro, il parvient à enchaîner avec un podium sur le Tour de France. Une performance impressionnante qui montre sa capacité à récupérer et à bien gérer son calendrier et sa forme. Vainqueur du Giro 2017, il sait comment gagner un Grand Tour et a une équipe très forte avec lui. Encore faudra t-il être le plus fort de son équipe. Depuis la reprise, il semble monter en puissance quand d'autres paraissent déjà au top voire de moins en moins bien. Sa progression devrait donc se poursuivre et nous l'imaginons très bien à son meilleur niveau lors de la 3e semaine, qui sera décisive ,avec 3 étapes de montagne et le contre-la-montre à la Planche des belles filles, où il sera le favori. L'intéressé se dit lui-même optimiste : "En ce qui me concerne, je crois que ça fait depuis le Tour de France 2018 (qu'il avait terminé 2e, ndlr) que je ne m'étais pas senti comme ça, bien, dans le coup... J'espère m'améliorer encore un petit peu, avant le Tour si possible, mais c'est bon d'être de retour."


La chute de Primoz Roglic, impressionnant sur les routes du Critérium du Dauphiné, pourrait aussi lui permettre de s'imposer un peu plus dans l'effectif même si la course parlera d'elle-même, et rapidement, au vu des difficultés de la 1ère semaine. Finalement, les voyants sont au vert pour Tom Dumoulin.


Ses forces :


Malgré sa longue absence, nous n'avons pas oublié que Tom Dumoulin est probablement l'un voire le meilleur rouleur du monde. Champion du Monde ITT en 2017, 2e en 2018 après une très longue saison, le Néerlandais fait du chrono une grande force par rapport à ses adversaire. Seul son équipier Roglic peut lui tenir tête parmi les favoris. Les Thomas ou Froome auraient eux aussi pu être de rudes adversaires mais Ils n'ont finalement pas été sélectionnés pour le Tour par leur formation. Par ailleurs, nous n'oublions pas que pour gagner le Tour d'Italie, il faut savoir grimper et c'est bien ce que Dumoulin fait depuis quelque années. Il fut même impressionnant sur le mondial 2018, malgré les gros pourcentages. Certains cols roulants du Tour pourraient lui être très favorables mais il devra se méfier de la 18e étape, arrivant en descente. Enfin, si il parvient à gagner sa place de leader durant la course, son équipe n'aura aucun mal a gérer la course, au vu des forces en présence. Elle devra cependant se passer de Kruijswijk, blessé et forfait pour le Tour.

"On a souffert hier avec les chutes de Steven et Primoz, j'espère qu'ils seront bien sur le Tour et que nous serons avec toutes nos forces sur le Tour. Je pense qu'on a une vraie chance de victoire car notre équipe est vraiment forte". Dumoulin à la fin du Dauphiné

Ses faiblesses :


Le Néerlandais n'a pas vraiment de faiblesse mais on peut citer son manque d'explosivité comme un frein à sa réussite. Les nombreuses bonifications aux arrivées pourraient lui échapper et entraîner un retard sur les meilleurs finisseurs. De plus, il est pour le moment loin d'être aérien et l'imaginer à son top est pour le moment une supposition et non une réalité. La présence de Roglic sera par ailleurs un vrai frein à son émancipation, et il est certain que pour s'imposer, il devra être très très fort, surtout que la première semaine du Tour est parfaite pour le Slovène. Enfin, si ses problèmes physique semble être un mauvais souvenir, Dumoulin n'a pas terminé de courses de plus de 5 jours depuis un an et demi. La douleur se réveillera t-elle ? Nous espérons que non.


Derniers résultats importants :


7e du Critérium du Dauphiné 2020

11e du Tour de l'Ain 2020

7e du Tierreno-Adriatico 2019

2e du Tour de France 2018


N'hésitez pas à partager l'article et à liker la publication sur les réseaux sociaux pour nous aider à grandir.


#TDF #TDF20 #TDF2020 #Jumbovisma #Dumoulin #Roglic #Dauphiné #Giro

Logo vf4Bis2.png

NOUS SUIVRE

  • Twitter
  • Facebook - Gris Cercle

Par Romain & Titouan

Abonnez-vous à notre newsletter