Tour de France 2022 : Favoris pour le maillot à pois

Le maillot à pois, récompensant la régularité en haut des côtes et cols, est lui aussi sujet à de nombreuses mauvaises interprétations, puisqu'il ne couronne pas toujours le meilleur grimpeur. Mais alors, à qui est réellement destiné le maillot du Grand Prix de la montagne et qui le ramènera à Paris ?

Tout comme le maillot vert, le maillot à pois fait l'objet d'une lutte acharnée, qui prend réellement de l'ampleur lorsque les premiers cols se profilent à l'horizon. L'an dernier, c'est Tadej Pogacar qui a remporté ce classement, tout comme il a remporté le classement général, un fait assez rare depuis 10 ans.

Un peu d'histoire : le Grand Prix de la montagne a vu le jour en 1933 mais ce n'est qu'en 1975 que celui-ci fut représenté par le maillot blanc à pois rouges.

Le profil du vainqueur du Grand Prix de la montagne 2022 :


En début de Tour, le maillot à pois est souvent porté par un baroudeur mais cette année, un grimpeur devrait pouvoir s'en emparer dès la 2e étape, très montagneuse. C'est toujours un "grimpeur" qui remporte ce maillot, cependant ce n'est pas forcément et pas souvent le meilleur grimpeur du peloton, mais plutôt le plus fort parmi les coureurs qui ne sont pas en lutte pour le général et qui ont un caractère offensif. Il faut aussi être capable de prendre l’échappée matinale dans quasiment toutes les étapes de montagne, ce qui nécessite une très bonne récupération et endurance.


Au vu du parcours de cette année, avec de nombreux cols hors catégories en début ou milieu d'étape, les baroudeurs devraient une nouvelle fois ramener le maillot à Paris, ce qui n'était cependant pas le cas les deux dernières années à cause de la terreur Pogacar.

Le record du nombre de victoires est détenu par Richard Virenque : 7 fois

Les candidats au maillot à pois 2022 :


A l'instar du maillot vert, il y a 2 types de coureurs qui peuvent envisager la victoire dans ce classement. Les grimpeurs baroudeurs, ceux qui vont se lancer dans de grandes échappée en montagne, et les coureurs du classement général.


La première catégorie est celle qui, là aussi, parvient le plus souvent à ramener le maillot à Paris. En effet, la plupart des étapes de montagne sont garnies de plusieurs cols et comme les leaders attendent souvent la dernière ascension, les gros points des premiers cols sont attribués aux grimpeurs baroudeurs ayant anticipé. Et comme il arrive parfois qu'ils résistent jusqu'au bout, et remportent l'étape, c'est le jackpot en terme de points. Évidemment, ces coureurs sont d'excellents grimpeurs, mais ne sont plus en course pour la victoire au général, avec plusieurs minutes de retard. Il peut souvent s'agir d'un plan B après avoir perdu la lutte pour le maillot jaune.


Qui sont-ils : Pinot, S.Yates, Teuns, Schachmann, Woods, Mäder, Barguil, Bonnamour, Alaphilippe, Honoré, Ciccone, Guerreiro, Barguil, Martin (Liste non-exhaustive)


Afin d'essayer de rééquilibrer le rapport de force avec les leaders (généralement les meilleurs grimpeurs), le barème de points a subi de nombreuses modifications. La dernière en date, en 2017, a mis en valeur le passage en tête des cols hors catégories. Ces derniers voyaient même leurs points doublés en cas d'arrivée au sommet, là où les coureurs du général passent à l'offensive pour créer des écarts. Mais attendre la dernière ascension reste trop restrictif pour ramener les pois à Paris. Les derniers coureurs du général en date à l'avoir gagné sont Quintana en 2013, Froome en 2015 et Pogacar en 2020.


Qui sont-ils : Roglic, Pogacar, Bardet, A.Yates, D.F.Martinez, Vlasov, Mas, Vingegaard Quintana (liste non - exhaustive)


Qui dominera les montagnes ?


Vainqueur du classement en 2020 et 2021, Pogacar est logiquement un candidat à sa succession mais le profil de ce Tour devrait tout de même être favorable à un baroudeur, au vu du nombre de grands cols en cours d'étape. (voir le parcours ici) . De ce fait, 3 noms se dégagent pour nous : Pinot, S.Yates et Guerreiro. Les trois ne devraient pas jouer le général. Le portugais sort d'un très beau mois de juin. Alaphilippe, à cause de sa terrible chute, n'est pas cité parmi les meilleurs car nous ignorons sont état de forme.



Êtes-vous d'accord avec nous ? N'hésitez pas à venir en parler sur Twitter @VéloFuté et à partager l'article sur les réseaux sociaux .

5 443 vues

Posts similaires

Voir tout