• Romain Bougourd

Étape 14 : Lyon, capitale des Gaules

Incarnant tous les symboles de la France, entre gastronomie, quartiers historiques et douceur de vivre, la cité lyonnaise sera le théâtre de l’arrivée et du départ des 14e et 15 étapes du Tour 2020. Reportage au cœur de la 3e plus grande ville de France.



Par Loïc Truffert

La ville lumière n’est pas celle qui a accueilli le plus de fois le Tour de France dans son histoire. Depuis 1947, la ville a tout de même vu passer 11 fois les coureurs de la Grande Boucle. La dernière en date était en 2013, et c’est Christopher Froome qui portait le maillot jaune à l’époque. Le passage du Tour dans la capitale des Gaules sera très observé cette année. Les coureurs joindront Lyon en provenance de Clermont-Ferrand après une longue étape de 197 km et graviront trois bosses (Fourvière, la Duchère et la Croix Rousse) avant d’arriver sur les quais du Rhône. « Cela fait trois ans que nous attendons d’offrir cette grande fête populaire aux Lyonnais, et après la crise que nous traversons, elle sera bien méritée », nous confiait en avril Yann Cucherat, alors adjoint aux sports à la mairie de Lyon. Une fête populaire qui correspond à une ville haute en couleur, histoire et gastronomie où il fait bon vivre.

Entre histoire et gastronomie


Car Lyon, c’est d’abord une riche histoire à travers les siècles. Cette ville a traversé les époques et a su s’adapter et se renouveler pour être aujourd’hui très attractive au niveau national et européen. Cette histoire, on la retrouve au fil des balades dans les différents quartiers lyonnais. Dans ses neuf arrondissements, la ville fait admirer ses différentes richesses. Pour découvrir ce patrimoine du Rhône, la place Bellecour est le lieu parfait pour commencer la découverte. Plus grande place piétonnière d’Europe, elle se caractérise par la couleur ocre de son sol. C’est le point de départ idéal pour arpenter les rues animées menant jusqu’au quartier pittoresque et réputé du Vieux Lyon. En 10 petites minutes, après avoir traversé le Rhône et la Saône, on se retrouve au cœur du quartier historique. Cet endroit garde les traces de l’époque médiévale, avec quelques traboules, des passages piétons à travers les cours d’immeubles pour passer d’une rue à l’autre. En déambulant dans les différentes rues pavées et piétonnes, on croise de nombreux commerces et des boutiques en tous genres.



Mais ce qui marque c’est le nombre incalculable de restaurants, en particulier les typiques bouchons lyonnais. Car Lyon, ce sont aussi des spécialités culinaires, longtemps représentées par le prestigieux chef cuisinier Paul Bocuse, icône de la cuisine française, décédé en janvier 2018. On se laisse séduire par l’un d’eux et difficile d’être déçu. Les déjeuners y sont souvent délicieux, avec une ambiance conviviale, de bons plats lyonnais (salade lyonnaise, cervelle des canuts, andouillette), le tout pour une addition honnête. Profitez-en pour mettre dans vos bagages une praluline, délicieuse brioche fourrée à la praline. Un must de la région.

La découverte de la ville continue en grimpant jusqu’à la Basilique Notre-Dame de Fourvière. Pas de meilleur endroit pour admirer Lyon et sa région, grâce à sa terrasse qui surplombe la cité et laisse entrevoir les Alpes au loin. Pour retourner au centre, il est agréable de redescendre par les rues qui se trouvent derrière la Basilique. Vous croiserez un ancien théâtre antique romain très bien conservé qui témoigne de l’histoire de la capitale des Gaules.

Une ville pour les sportifs


Deuxième ville étudiante de France avec quatre universités et plusieurs grandes écoles, Lyon est une ville jeune avec une animation permanente. Promenez-vous le long des berges des deux fleuves, très bien aménagées ces dernières années, pour faire une pause et admirer les hauteurs de Fourvière et de la Croix Rousse. Les plus sportifs pourront faire un plongeon dans le centre nautique Tony Bertrand, en extérieur, qui offre une superbe vue sur la Basilique. Ils pourront aussi dévaler la ville en Vélo’v, un des plus vastes réseaux de bicyclettes de France, après Paris. Mais il faudra du courage et de sacrées cuisses pour rallier la Croix Rousse justement, une des trois collines de la ville de Lyon. Quartier bohème, il se caractérise par un labyrinthe de rues et de places arborées qui offrent de superbes clichés avec ses nombreux bâtiments entrelacés. Au fil des rues, on tombe sur la fresque des Canuts, qui symbolise son histoire ouvrière.



Dans le prolongement de ce quartier se dresse le Parc de la tête de d’or, le poumon vert des lyonnais. Ce parc, un des plus grands de France, permet de faire une pause en toute tranquillité. De nombreux évènements culturels y ont lieu. Il est également possible de profiter du zoo gratuit situé au centre du Parc. La ville lumière est aussi sportive et il n’est pas rare de croiser des maillots de l’Olympique lyonnais, un des plus grands clubs de football français, ou du LOU, le club de rugby. Les fans de foot trouveront leur bonheur en visitant le Groupama Stadium, un écrin magnifique et lieu de vie à part entière. Pas de doute, Lyon possède de nombreux atouts et le Tour de France ne devrait pas les rater pour offrir la grande fête que tout le monde attend.



31 vues
Logo vf4Bis2.png

NOUS SUIVRE

  • Twitter
  • Facebook - Gris Cercle

Par Romain & Titouan

Abonnez-vous à notre newsletter