• Titouan Lallemand

Les grands absents de nos favoris 1/2

Nous voilà à la fin de notre top 10 des favoris de ce Tour de France 2020, et vous l'aurez noté, il y a des grands absents dans la liste. Qui sont-ils et pourquoi sont-ils absent de la liste? Eléments de réponse.


Faire un choix de 10 coureurs n'a pas été facile. D'abord parce que le Tour sera plus relevé que jamais mais aussi parce qu'il est très difficile à pronostiquer au vu du déroulement de la saison, stoppée entre mars et août. L'incertitude sur le niveau de certains coureurs nous oblige à prendre des risques. Certains sont éclipsés par leurs coéquipiers, d'autres par leur absence de résultats significatifs.


"Les coureurs commenceront le Tour de France avec les jambes qu'ils ont habituellement sur la Ruta del Sol, en février". Servais Knaven (directeur sportif chez Ineos).


Ils sont dans une équipe à multiples cartes



George Bennett - Jumbo-Visma :


Honnêtement, c'est la grosse côte de se Tour. Dans une forme éblouissante depuis la reprise, le Néo-Zélandais sera l'un des équipiers de luxe de Dumoulin et Roglic. Mais avec la chute de se dernier, il peut très bien avoir une carte à jouer. Excellent grimpeur, c'est en montagne qu'il sera à surveiller. Pour rappel vient de remporter le Grand Prix Piémont et a fini le Tour de Lombardie à la 2e place, derrière Jacob Fuglsang.


Pavel Sivakov - Team Ineos :


Avec les présences supposées de Bernal, Froome et Thomas, il était difficile d'envisager un top 10 pour Sivakov. Mais la donne a changé. Froome et Thomas ne sont pas dans l'équipe et Bernal souffre du dos. Le Russe pourrait donc être propulsé leader de son équipe. Très en forme lui aussi depuis la reprise, il peut donc faire partie des surprises de ce Tour, mais la présence de Bernal nous oblige à le sortir de nos favoris. Il n'empêche qu'il peut parfaitement finir dans les 10 premiers. Un candidat à ne pas sous-estimé.


David Gaudu - Groupama FDJ :


Lui a le potentiel pour briller sur le Tour mais il est équipier de Thibaut Pinot chez Groupama-FDJ, l'un des grands favoris. Il l'a dit lui même, ça sera tout pour Pinot. Il s'imagine bien être leader un jour, mais pas aujourd'hui. A 23 ans, il a tout le temps devant lui. Il sera sûrement en lutte pour la 3e place au classement du meilleur jeune, avec Mas.


Warren Barguil - Arkéa-Samsic :


Avec Nairo Quintana en leader, le Français jouera le rôle de second. Grand attaquant de nature, on imagine mal Barguil se limiter à un rôle d'équipier mais nous le voyons plutôt jouer la carte du maillot à pois qu'un top 10. Le longiligne grimpeur sera en tous cas à surveiller en montagne, où nous le verrons à l'attaque c'est certains.


"L'objectif sur le Tour sera de chasser les victoires d'étapes et d'être offensif". Romain Bardet


Ils visent les victoires d'étapes sur le papier


Romain Bardet - AG2R La Mondiale :


Il a déclaré lui-même vouloir faire le Tour de France pour viser les étapes, et probablement le maillot blanc à pois rouges. "Je serai plus attaquant. Je ne serai pas focalisé sur le classement général. Je vais y arriver sans pression. Ce n’était pas dans mon programme initial". Difficile donc de l'inclure parmi les candidats, d'autant plus que ses deux derniers Tour étaient ratés. Pourtant, le parcours était idéal pour lui cette année, avec un chrono arrivant à la Planche des Belles Filles. Cependant, qui sait si ce dernier ne va pas changer ses objectifs en cas de jambes de feu ? Surtout qu'il paraissait bien en forme sur le Dauphiné. Wait and see ! (Mise à jour) - Lavenu veut que Bardet aille chercher le meilleur classement possible. Un top 10 est donc largement possible.


Julien Alaphilippe - Deceuninck Quick-Step


Nous lui avons, il est vrai, accordé un article, mais il ne faisait pas pour autant partie des 10 favoris. Il a fait vibrer toute la France l'an dernier, gardant le maillot jaune durant 14 jours. Vainqueur en plus de 2 étapes, il aura l'opportunité de lever à nouveau les bras à plusieurs reprises cette année. De là à le voir renouveler la performance de 2019, cela nous étonnerait. Le parcours lui plaît et lui convient mais pour nous, il ne rentrera pas dans le top 10. D'abord parce qu'il a annoncé ne pas viser officiellement le général, ensuite parce que la dernière semaine paraît trop dur pour lui. Mais avec Julian, il ne faut jamais dire jamais.


Bauke Mollema- Trek Segafredo :


Le néerlandais, vainqueur du Tour de Lombardie en 2019, a enfin réussi a sortir de son rôle de second couteau. Si il pourrait viser le classement général, la présence de Richie Porte et ses performances passées nous incite plutôt à penser qu'il visera les victoires d'étapes et le classement de la montagne. Ramener le maillot à pois à Paris pourrait être là aussi une belle récompense pour lui et son équipe, rarement brillante sur les routes françaises ces derniers temps.


Etes-vous d'accord avec nous? N'hésitez pas à venir en parler en commentaire ou sur Twitter @VéloFuté.


#tdf #tourdefrance #letour #cyclisme #vélo #Mollema #trek #treksegafredo #Bardet #Ag2r #ag2r #etape #Gaudu #groupamafdj #fdj #Dumoulin #jumbovisma #bennett #Sivakov #ineos #teamineos #Alaphilippe

Logo vf4Bis2.png

NOUS SUIVRE

  • Twitter
  • Facebook - Gris Cercle

Par Romain & Titouan

Abonnez-vous à notre newsletter