• Romain Bougourd

Etape 13 : « Montrer le visage rafraîchissant et vivant des stations thermales auvergnates »

Réputée pour ses parcs naturels et ses volcans, l’Auvergne attire également grâce à ses nombreuses villes thermales. Ce vendredi, le Tour de France en traversera quatre, de Châtel-Guyon à La Bourboule. Stéphane Huin, ambassadeur du thermalisme auvergnat, nous en raconte les bienfaits.

Que représente le thermalisme en Auvergne ?

« Le thermalisme est très important en Auvergne, avec 11 stations regroupées au sein d'Auvergne Thermale. Venue des profondeurs de la terre, l’eau thermale puise ses bienfaits dans la roche. Grâce à la richesse de son sol volcanique, l’Auvergne recèle une variété de sources permettant de soigner de nombreuses pathologies. En cure de plusieurs semaines ou en remise en forme de quelques jours, on succombe aux pouvoirs de ses eaux et au charme de ses stations thermales.

Les villes d’eaux, c’est un patrimoine « Belle Epoque », des villages verdoyants en bord de rivière, des stations de montagne. On y retrouve une ambiance spécifique, qui peut parler à un public large et répondre à de nombreux plaisirs : sportifs, culturels, hédonistes en lien avec leur offre de bien-être. Du fait de leur tradition d’accueil de curistes, les infrastructures touristiques (hébergements, restaurants, activités…) y sont nombreuses.


Qu'attendez-vous de ce Tour de France pour les villes thermales d'un point de vue touristique mais aussi médiatique ?

Le Tour de France permet de mettre en lumière nos stations thermales qui véhiculent parfois encore une image désuète et souvent uniquement associée au thermalisme médical. Aujourd’hui, les villes d’eaux veulent mettre en avant leur patrimoine thermal, leurs richesses culturelles et leur art de vivre. Les stations thermales répondent à un imaginaire chez chacun : l’époque où les villes d’eaux était LE lieu de vie et de villégiature. Grâce au Tour de France, nous voulons montrer le visage rafraîchissant et vivant de ces stations.


À travers cet événement populaire et mondialement suivi et à l’occasion d’une étape de nature très thermale (4 stations concernées), nous souhaitons faire parler de nos villes d’eaux et de leurs atouts nombreux. Pour cela, nous avons mis en place toute une communication en amont à travers un film des Accros du Peignoir, un visuel décliné en carte postale et en serviette, un challenge photo décalé sur les réseaux sociaux qui associe thermalisme et cyclisme. Les Accros du Peignoir réservent de nombreuses surprises le Jour J dans les différentes stations thermales concernées avec leur étendard au meilleur de sa forme. Des rassemblements et happenings en peignoir sont d’ores et déjà programmés dans plusieurs d’entre-elles, afin que l’identité thermale de l’étape soit reconnue et mise en avant.

Notre site parle de tourisme et de vélo : pourquoi les villes thermales de Châtel-Guyon, Royat-Chamalières, Le Mont-Dore et La Bourboule peuvent attirer les touristes et cyclotouristes ?

Vous avez là quatre stations aux charmes différents. Passer du temps dans nos villes d’eaux, c’est découvrir les multiples facettes de l’Auvergne avec un terrain de jeu tellement diversifié.

Châtel-Guyon vous invite à découvrir son environnement d’exception, au cœur du Parc des Volcans d’Auvergne. Royat-Chamalières, avec l'incontournable Puy-de-Dôme qui veille comme une mère sur la station, possède le charme inimitable d’une Villes d’Eaux. Le Mont-Dore, située à 1050 m d’altitude, se trouve au pied du Sancy, point culminant du Massif central. Enfin La Bourboule est une ville d’eaux familiale et insolite bâtie le long de la Dordogne.


Pour les adeptes du vélo, nous avons des routes propices à laisser son esprit vagabonder en toute quiétude. Une nature préservée, une circulation réduite, des parcours montagneux, des panoramas 360° et des horizons à perte de vue. Ces quatre stations permettent de s’échapper et reprendre son souffle. Touristes comme cyclistes font face à des paysages à couper le souffle, captivants, bruts et magnétiques : nous sommes le pays des volcans mais ils découvriront aussi des rues chargées d’histoire. On admire les détails des bâtiments et on se perd dans les rues.


Au-delà des villes thermales, quelles sont les spécialités ou lieux remarquables à visiter aux alentours des 4 villes citées ?

Au-delà des villes thermales, la Chaîne des Puys et le Massif du Sancy constituent des sites remarquables à visiter, à pratiquer et l’on peut retrouver tous les types de parcours de randonnée pédestre ou à vélo accessibles à tout niveau. Les lacs sont légion dans ce périmètre volcanique : Pavin, Guéry, Chambon, Servières, Aydat, Gour de Tazenat… L’alliance des paysages accidentés et de l’eau a donné aussi naissance à de magnifiques cascades. Idéales pour des balades rafraîchissantes en famille, certaines valent vraiment le détour ! Au niveau culture, en parallèle du patrimoine thermal, on a le choix : art roman, châteaux, musées, tourisme industriel (avec Michelin), traditions artisanales ou bien encore street art… Pour les gourmands, vous ne pouvez pas louper la célèbre truffade, le pounti, la potée auvergnate... car la cuisine fait partie du voyage en Auvergne. »

99 vues
Logo vf4Bis2.png

NOUS SUIVRE

  • Twitter
  • Facebook - Gris Cercle

Par Romain & Titouan

Abonnez-vous à notre newsletter