top of page

A quoi ressemblerait le Tour de France 2023 avec des équipes nationales ?

Disputé depuis 1969 avec des équipes de sponsors, le Tour de France est la plus belle vitrine du sport cycliste, de sa professionnalisation et de ses évolutions. Un retour aux équipes nationales, pourtant illusoire, en feraient rêver certains. Voyons à quoi cela ressemblerait.

A quoi ressemblerait le Tour de France 2023 avec des équipes nationales ?

C’est un vieux serpent de mer qui revient dans le débat public autour du Tour de France. Et si l’épreuve se disputait avec des équipes nationales plutôt que des équipes de sponsors ? D’après un sondage de l’Institut Harris Interactive relayé cette semaine par Eurosport, 69% des Français y seraient favorables. Si le sujet fait surtout parler les spectateurs de juillet, l’idée n’est pas si folle compte tenu de l’histoire de l’épreuve cycliste. Déjà, entre 1930 et 1961, puis en 1967 et 1968, le Tour se courait par équipes nationales. Mais la professionnalisation du sport et le mécontentement des sponsors, qui trouvaient injuste de payer des coureurs toute l’année pour ne même pas se voir représenté lors de la plus grande course du monde, ont eu raison de cette formule. Des causes parfaitement fondées et renforcées à l’heure où les budgets des équipes World Tour varient entre 10 et 50 millions d’euros annuels et que le cyclisme repose toujours essentiellement sur les revenus des sponsors. Un retour à une formule par équipes nationales, qui raviverait les passions patriotiques, est donc plus qu’illusoire. Mais on peut se permettre de rêver un peu, et d’imaginer à quoi ressemblerait le Tour de France 2023 avec ce modèle.


Car il n’aurait pas grand-chose à voir avec l’édition 1968, dernière en date sous cette formule. A l’époque, le cyclisme était toujours européo-centré, et les nations présentes étaient peu nombreuses. 11 équipes de 10 coureurs avaient pris le départ, dont trois équipes de France, deux de Belgique, puis des équipes d’Allemagne, d’Espagne, d’Italie, des Pays-Bas, de Grande-Bretagne et une mixte de Suisse-Luxembourg (9 nations au total). Le Néerlandais Jan Janssen s’était alors imposé devant deux Belges, profitant notamment des mésententes côté français.


Un Tour de France à 22 équipes nationales


Mais le cyclisme a largement évolué : il s’est d’abord ouvert à d’autres pays européens avant de se mondialiser complètement à partir de la fin du 20e siècle. A tel point qu’en 2023, 44 nations sont présentes en division World Tour, dont 24 avec 4 coureurs ou plus. Si les nations fondatrices du cyclisme (France, Belgique, Espagne, Italie) représentent la majorité, ce sport s’est diversifié et un nouvel ordre des nations s’est établi. Le Danemark et la Slovénie, qui trustent les Grands Tours et les Monuments depuis 2019, se sont créés une place de choix dans cette nouvelle hiérarchie mondiale. On pourrait donc sans difficulté créer un Tour de France avec 22 équipes de 8 coureurs sous le format des équipes nationales. L’Europe resterait nettement majoritaire, mais au moins une équipe de chaque continent serait présente (l’Asie serait représentée par le Kazakhstan, tandis qu’une sélection africaine rassemblerait plusieurs nations). Voici ce à quoi cela pourrait ressembler. France 🇫🇷 - Peut jouer sur tous les tableaux

Bardet, Pinot, Gaudu, Alaphilippe, Madouas, Cavagna, Démare, Laporte

Espagne 🇪🇸 - Mission classement général et étapes de montagne

Mas, Ayuso, Ca. Rodriguez, Landa, Bilbao, Castroviejo, Aranburu, Garcia Cortina

Belgique 🇧🇪 - Peut jouer sur tous les tableaux

Evenepoel, Van Aert, Philipsen, Van Wilder, Benoot, Wellens, Lampaert, De Lie

Italie 🇮🇹 - Peut jouer sur tous les tableaux

Ciccone, Ganna, Caruso, Milan, Bettiol, Trentin, Zana, Rota

Pays-Bas 🇳🇱 - Peut jouer sur tous les tableaux

Kelderman, Arensman, Kruijswijk, Mollema, Van der Poel, Groenewegen, D. Van Poppel, Van Baarle

Allemagne 🇩🇪 - Peut jouer sur tous les tableaux Schachmann, Buchmann, Kämna, Walscheid, Ackermann, Politt, Denz, Zimmermann


Grande-Bretagne 🇬🇧 - Mission classement général et étapes de montagne

Thomas, A. Yates, S. Yates, Geoghegan Hart, Wright, Tulett, Hayter, Carthy

Slovénie 🇸🇮 - Mission classement général et étapes de montagne

Pogacar, Roglic, Mohoric, Tratnik, Polanc, Mezgec, Govekar, Novak

Danemark 🇩🇰 - Peut jouer sur tous les tableaux

Vingegaard, Skjelmose, Asgreen, Cort Nielsen, Kragh Andersen, Kron, Bjerg, M. Pedersen

Australie 🇦🇺 - Peut jouer sur tous les tableaux

Hindley, O’Connor, Haig, Vine, Dennis, Groves, Matthews, Ewan

Colombie 🇨🇴 - Peut jouer sur tous les tableaux

Martinez, Bernal, Uran, Chaves, Higuita, Buitrago, Molano, Gaviria

États-Unis 🇺🇸 - Mission classement général et étapes de montagne

Powless, Kuss, Jorgenson, Simmons, Sheffield, McNulty, Quinn, Barta

Autriche 🇦🇹 - Mission victoires d'étapes sur tous les terrains

Gall, Grossschartner, Mühlberger, Konrad, Pöstlberger, Gamper, Haller, Kepplinger

Nouvelle-Zélande 🇳🇿 - Mission victoires d'étapes sur tous les terrains

Bennett, Bevin, Fischer-Black, Scully, Gaze, Thompson, Stewart, Vink

Suisse 🇨🇭 - Mission victoires d'étapes sur tous les terrains (+ CLM)

Küng, Bissegger, Hirschi, Schmid, Schär, Dillier, Voisard, Jacobs

Kazakhstan 🇰🇿 - Mission victoires d'étapes en montagne et baroudeur

Lutsenko, Zeis, Gruzdev, Gidich, Fedorov, Pronskiy, Natarov, Chzhan

Norvège 🇳🇴 - Mission classement général et étapes de montagne

T. Johannessen, Leknessund, Traeen, Foss, Tiller, Warenskjold, Bystrom, Kristoff

Portugal 🇵🇹 - Mission classement général et étapes de montagne

Almeida, Costa, N. Oliveira, Guerreiro, I. Oliveira, Carvalho, Leitao

Pologne 🇵🇱 - Mission victoires d'étapes sur tous les terrains

Kwiatkowski, Majka, Benedetti, Gradek, Maciejuk, Owsian, Wisniowski, Bodnar

Sélection africaine (Érythrée, Afrique du Sud, Éthiopie) 🇪🇷🇿🇦🇪🇹 - Mission victoires d'étapes sur tous les terrains

Meintjes, Girmay, De Bod, Gibbons, Kudus, Tesfatsion, Ghebreigzabhier, Grmay

Irlande 🇮🇪 - Mission victoires d'étapes sur tous les terrains

Dunbar, Bennett, Healy, Mullen, Twonsend, Ryan, Clancy, Ewart

République Tchèque 🇨🇿 - Mission victoires d'étapes en baroudeurs

Hirt, Barta, Stybar, Cerny, Bittner, Kukrle, Schlegel, Vacek

1 383 vues0 commentaire

Comments


Notez l'article
Je n'aime pasPas superBienParfaitJ'adore
bottom of page